Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. // Mercato hivernal
  2. // Bilan

On en retient quoi de ce mercato ?

Quelques gros transferts, des départs anonymes, des arrivées discrètes : comme chaque année, le mercato a offert son lot de surprises et rebondissements. Retour sur ce mois d'hiver placé sous le signe du chéquier.

Modififié

Ils les voulaient, ils les ont eus


Ils en rêvaient, ils l'ont fait. Le dernier gros coup de ce mercato résume à lui seul la boulimie des blindés. En recrutant Berbatov, en plus d'Abdennour, Monaco a non seulement refroidi sa jeune garde, mais agrandi encore un peu plus son panthéon footballistique déjà composé de Bierhoff, Vieri et Köller. Plus frais sans pour autant être scintillants, Bastos et Nainggolan ont rejoint l'AS Rome. Et si aujourd'hui, rien ne dit qu'ils s'intégreront dans le dispositif de Rudi Garcia, les Giallorossi ont au moins fait plaisir à leurs tifosis. Un principe simple qu'a aussi suivi le PSG. Car si l'arrivée d'un ailier aurait peut-être été plus satisfaisante pour Laurent Blanc, c'est bien le dossier Cabaye qui a été érigé en seule priorité du mercato parisien. Un nouveau visage pour Paris, un nouveau départ pour Kevin De Bruyne à Wolfsburg. Sur une voie de garage à Chelsea, KDB rejoint des Allemands à nouveau ambitieux. L'ambition de United est, elle, en chute libre, mais les fulgurances de Juan Mata devraient normalement permettre aux Reds Devils de se remettre à jouer au ballon. Les Laziale ont depuis bien longtemps mis de côté toute volonté de construction et confirment qu'avec un vieux Miro devant, il n'est pas réellement nécessaire d'avoir un éclaireur au milieu. Hernanes rejoint donc les (à) nouveaux riches de l'Inter, tandis que l'expérience anglaise d'Osvaldo tourne court. L'Argentin de 28 ans retrouve la Botte pour six mois minimum, direction la Juventus. Sans oublier Kim Källström, qui rejoint Arsenal dans les derniers instants. Ça change du buzz Özil...

Pas trop vieux, pas trop mauvais, elle est peut-être là, la bonne affaire


On en parle moins, ils ne font pas forcément fantasmer grand monde, mais dans six mois ils appartiendront peut-être à la petite catégorie de ces trop rares bonnes affaires des soldes d'hiver. Car à côté des échecs retentissants qui ont de tout temps écorné l'image du mercato de la seconde chance, il y a ces joueurs capables d'inverser la tendance d'une équipe à la dérive comme peut l'être le West Ham de Sam Allardyce. Les arrivées combinées de Marco Boriello et d'Antonio Nocerino surprennent, mais pourraient faire du bien aux Hammers. Plus à l'ouest, mais toujours à Londres, Chelsea s'est assuré un avenir moins tumultueux. En s'offrant l'Égyptien Mohamed Salah, bourreau officiel du club, Chelsea rajeunit autant qu'il chasse les mauvais sorts. D'autres transferts ont moins fait l'actu, comme celui de Sébastien Corchia de Sochaux qui s'en va à Lille arpenter le couloir droit d'un club plus en phase avec ses ambitions. Nordin Amrabat à Málaga ou Adel Taarabt à Milan constituent eux de grosses interrogations, mais ont le potentiel pour séduire et relancer leur nouvel acquéreur. Après une année 2012 sous le signe de la révélation, Nikica Jelavić ne séduit aujourd'hui plus grand monde et s'offre un retour à l'anonymat en rejoignant Hull City. Une vraie bonne nouvelle pour les Tigers qui ne devront plus se coltiner Huddlestone en pointe et surtout la dernière chance pour le Croate d'accrocher sa place pour le Mondial.

Le merveilleux monde de la Ligue 1


Hormis Paris et Monaco, la Ligue 1 n'a pas franchement fait rêver durant ce mercato hivernal. De petits joueurs pour de petites sommes et une révolution d'effectif qui n'aura visiblement pas lieu, même dans les clubs en difficulté. Car si Sochaux a accueilli 5 nouveaux joueurs (Sinkala, Sunzu, l'inévitable Jordan Ayew, Yohan Pelé, Marange) sans pour le moment trouver la réussite, ses compères des bas-fonds n'ont pas agité les chéquiers. Kassim Abdallah a rejoint Évian pour permettre à Brice Dja Djédjé de venir s'enfoncer dans le bourbier défensif marseillais, Bastia a recruté un Djibril Cissé sur une jambe, tandis que Vincent Nogueira a même quitté le navire doubiste pour la MLS (Philadelphie). À Rennes, qui se débat dans les tréfonds, Ntep, Toivonen et Grosicki sont venus grossir les rangs. Finalement, la tendance est au retour au bercail avec un Guillaume Hoarau qui a rejoint la Gironde - pendant qu'Obraniak l'a quittée - après son exil chinois, quand Guilavogui et Trémoulinas ont eux posé leurs valises chez des Verts qui perdront Kurt Zouma l'été prochain (Chelsea). Signatures de dernière minute à Nantes également qui s'est attaché les services de Hansen, Shechter et Rémi Gomis. On fait avec ses moyens…


Ça s'est fait, mais franchement, on s'en fout


Mais puisqu'on est sympa, on en parle quand même. À l'étranger, on s'est surtout refilé quelques anciennes gloires. En Liga, Seydou Keita rejoint Valence après son expérience à Aerbin, Momo Sissoko se remet peu à peu de l'épisode parisien et rebondit à Levante. Le Brésilien Diego, qui n'a jamais confirmé tous les espoirs placés en lui lors de sa période au Werder vient renforcer l'armada de l'Atlético Madrid, tandis que Sergio Canales débarque à la Sociedad. De l'autre côté des Alpes, la Lazio a chopé Hélder Postiga et Kakuta pour compenser les départs, Maxi López est passé de Catane à la Samp' quand Burdisso a déserté l'AS Rome pour rejoindre le Genoa. En Angleterre, pas de mouvements de grande ampleur. Jonás Gutiérrez quitte la colonie française de Newcastle pour rallier Norwich, Chelsea prête Bertrand à Villa tandis que David N'Gog délaisse Bolton pour le pays de Galles (Swansea). Un hiver passé sous le signe du réchauffé donc.

Par Raphael Gaftarnik et Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 20

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi