Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Omar da Fonseca : « J’ai chanté du Céline Dion dans FIFA »

La semaine dernière, l’annonce officielle s’est répandue comme une traînée de poudre : Benjamin Da Silva et Omar da Fonseca sont les nouveaux commentateurs français de FIFA 23 dont la sortie est prévue le 27 septembre prochain. Pour l’occasion, Omar distille sa bonne humeur légendaire grâce à ses plus belles frasques dans le mythique jeu vidéo, avec comme ambition secrète de rester à la page aux yeux des plus jeunes.

Bonjour Omar ! Maintenant que le travail est fait, comment est-ce que tu décrirais cette expérience ?
Je l’ai vécu comme une chose étrange. FIFA est un jeu ciblé par la jeunesse, où des personnes beaucoup moins âgées que moi sont à fond, et j’étais plébiscité. Electronic Arts avait fait des sondages avec des influenceurs pour savoir quel était le duo voulu par cette jeunesse au micro. EA Sports nous a contactés en 2020, mais entre-temps, il y a eu le Covid. Je ne vais pas dire que j’étais réticent, mais je me posais des questions et j’appelais mes amis et mes enfants pour leur parler de ce projet. Leurs retours étaient très positifs, car ils s’identifiaient à cela. Dans la rue, des proches ou même des gens m’arrêtaient carrément pour me dire : « Omar, il faut que tu commentes dans FIFA ! » De mon côté, je savais ce que c’était, mais je ne m’y intéressais pas beaucoup. Mais je l’ai fait ! J’ai d’abord été surpris, puis épaté quand je me suis rendu compte que je rentrais dans le cœur d’une histoire. Bien sûr, il y a aussi une forme d’orgueil. Quand je vois mes petits-enfants aller à l’école et dire à leurs amis « Mon papy va commenter sur FIFA ! » , ça me fait drôle !

« Ce n’est pas comme dans un match de football. Tout est figé, il faut répéter énormément de phrases, c’est limité dans le temps. Il y a quelques contraintes par rapport au direct... Cela m’a donné de l’énergie supplémentaire ! »

Qu'est-ce que ça change, par rapport à ton rôle de consultant sur beIN Sports ?
Commenter sur FIFA, c’est savoir que ce n’est pas comme dans un match de football. Tout est figé, il faut répéter énormément de phrases, c’est limité dans le temps. Il y a quelques contraintes par rapport au direct... Cela m’a donné de l’énergie supplémentaire ! Nous avons commencé à enregistrer en juillet 2021, donc nous avons dû garder ce secret.

Est-ce que tu es impatient d’avoir un retour des utilisateurs sur l’arrivée de la team DaDa dans FIFA ?
Ça, c’est l’autre expectative. Tellement de personnes insistaient pour nous voir commenter les matchs sur FIFA... Certains ont même lancé une pétition ! Forcément, il y a une attente par rapport à nous. Maintenant, la seule chose qu’on aimerait, c’est que les gens ne soient pas déçus à cause de cette forte attente. En tout cas, nous l’avons fait avec la volonté que ce soit le mieux possible ! Si ce n’est pas le cas, je serai le premier déçu d’avoir échoué. Personne n’aime échouer.

Tu es un footballeur de l’ancienne génération. Quel est ton rapport au monde des jeux vidéo ?
En tant qu’ancien, je me pose la question de comment la jeunesse se retrouve séduite par ce jeu. Les jeunes en temps normal, ils ont besoin de courir, de sauter et de crier ! Mais dans le même temps, je trouve que le jeu se rapproche de la réalité. Le réalisme est impressionnant, donc tu peux envisager tes dribbles comme dans la vraie vie. C’est une question de réactivité, de créativité ! Chaque personne compose son équipe et laisse ensuite place à l’intuition. Il y a aussi une manière de maîtriser la manette. Forcément, je m’y suis mis un peu ! Bon, je suis mauvais, hein. C’est hyper dur, il y a 50 000 touches et autant de combinaisons pour les enchaînements. À titre personnel, j’ai toujours été un fervent défenseur du jeu. C’est à travers le jeu que l’on peut échanger, partager... Les installations sportives doivent être un temple de l’harmonie. Il y a toujours un gagnant et un perdant, mais il faut favoriser la beauté des émotions, sans être agressif ni violent. Le jeu doit être synonyme d’apaisement et de tendresse dans nos vies.

« Je voulais être le plus naturel possible. Je suis vieux, gros et étranger, mais j’essaie que mon accent et mon ton de voix soient utiles. »

Vous aviez plus de 7000 commentaires à enregistrer. Est-ce qu’on t’en a imposé ?
Nous avions une liberté totale d’expression, mais il faut savoir que beaucoup de choses sont écrites à l’avance et que cela est très chronométré. Par exemple pour les transferts, tu vas dire : « Son transfert s’est réalisé à 20 millions ! » Puis tu enchaînes avec « son transfert s’est réalisé à 25 millions ! » , et ainsi de suite jusqu’à 200 ! Nous commencions de zéro, on devait enregistrer tout le jeu. Et puis avec mon accent, je galérais au début. Benjamin rigolait à côté. (Rires.) On a passé de bons moments avec l’équipe, les ingénieurs du son, le directeur artistique. Il y a toujours des gens de l’autre côté de la caméra qui font partie de l’histoire. De mon côté, je voulais être le plus naturel possible. Je suis vieux, gros et étranger, mais j’essaie que mon accent et mon ton de voix soient utiles.

Parmi tes commentaires, à quel moment es-tu monté dans les décibels ?
Sur les buts de Benzema, Mbappé et Messi ! Sur les célébrations de victoires en finale de Ligue des champions aussi... Là, on s’est défoulés, on a chanté. En Coupe du monde, je me suis senti un peu supporter avec les célébrations pour l’Argentine. En vérité, il y a une gamme assez complète de ce que nous sommes.


« Benjamin Da Silva me bat pour l’instant. Mais j’ai prévu de m’entraîner sur l'édition actuelle et de faire une remontada en septembre pour la sortie du nouveau jeu. »

Tu as poussé la chansonnette ?
Absolument ! J’ai chanté du Céline Dion dans FIFA. (Il chante au téléphone.) « S’il suffisait... lalala » , « Si tu dribbles, dribbles, dribbles, c’est ta façon d’aimer ! » ou je ne sais quoi ! J’ai dû chanter Bruel aussi. Il y a des moments où on était pliés de rire. Mais au niveau technique, on ne sait pas encore ce que ça va donner. Est-ce que la phrase un peu plus longue pourra être conservée au moment d’assembler le son et l’image ? C’est toute la question. Il faut attendre !

Quelle est ta métaphore préférée dans le jeu vis-à-vis d’un joueur ?
Il y en a beaucoup. J’aimais bien celle-ci après un gros tacle : « Chez lui, même les meubles ont des protège-tibias ! » Il a aussi celle plus philosophique : « Tout le monde veut jouer comme lui, mais lui, il ne joue comme personne ! »

Vous avez fait un match avec Benjamin Da Silva pour savoir lequel des deux était le meilleur ?
Benjamin me bat pour l’instant. Mais j’ai prévu de m’entraîner sur l'édition actuelle et de faire une remontada en septembre pour la sortie du nouveau jeu. Je suis convaincu que je vais le battre ! Pour l’instant, je le laisse tranquille.

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE