Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lille-PSG

Létang, retour au premier plan

Dix mois après son départ forcé du Stade rennais, Olivier Létang a enfilé son nouveau costume de président du LOSC au cœur d'une semaine agitée dans les coulisses du club nordiste. L'ancien directeur sportif du Paris Saint-Germain, qu'il va retrouver ce dimanche soir à Pierre-Mauroy pour sa grande première avec Lille, débarque dans le Nord avec son expérience et sa réputation. Et sans doute aussi une certaine ambition.

Modififié
La carrière d'Olivier Létang dans le football est décidément faite de symboles et de clins d'œil. Le plus beau étant peut-être d'avoir réussi à chiper la Coupe de France au nez et à la barbe du Paris Saint-Germain, son ancien club, un soir d'avril 2019 pour ramener un trophée attendu depuis près d'un demi-siècle au Stade rennais. Une autre histoire, une autre époque. Car ce dimanche, le dirigeant de 48 ans va vivre son premier match en tant que président directeur général du LOSC (contre le PSG, tiens, tiens) plus de dix mois après avoir été poussé dehors par le SRFC, à la surprise générale, le 7 février dernier, soit trois jours après une dernière rencontre dans son costume rouge et noir... au stade Pierre-Mauroy (pour une défaite de Rennes 1-0). Des heureux hasards puis les faits : Lille a vécu une semaine agitée en coulisses, changeant de propriétaire à la suite de la vente (forcée) du club par Gérard Lopez à la société Callisto, filiale du fonds d'investissement Merlyn Partner, et accueillant au passage un nouveau président avec le Sarthois. Place au rebond, donc, pour Olivier Létang, un dirigeant souvent jugé très compétent, mais aussi parfois clivant. Cap au Nord.


Du temps à Létang

Après son départ aussi soudain que brutal du Stade rennais, il était question pour Olivier Létang de prendre le temps. L'ancien milieu de terrain le savait, il allait bien finir par retrouver un projet à incarner. Et il n'a pas manqué de propositions pendant ces dix mois passés loin de la lumière offerte par un travail quotidien au sein d'un club. Il faut dire qu'un peu d'ombre n'est parfois pas si désagréable, surtout quand elle n'empêche pas de multiplier les rendez-vous et les contacts. Son nom est d'ailleurs revenu à plusieurs reprises dans la presse pendant l'été : « Létang prêt à racheter le Toulouse Football Club » ; « Létang tenté par la présidence des Girondins de Bordeaux » ; « Létang potentiel nouveau directeur général de la LFP » . Des bruits de couloir, parfois confirmés, à chaque fois balayés par le principal intéressé, ou tout simplement par une nouvelle actualité. Jusqu'à cette semaine, où son nom a rapidement été évoqué au milieu des informations faisant état d'une vente imminente du LOSC. Les premiers contacts, eux, remontent à plus loin, et Olivier Létang a eu le temps de la réflexion avant de s'engager dans un quatrième club hexagonal (Reims, Paris, Rennes avant Lille) en tant que dirigeant.


Chez les Dogues, l'ancien directeur sportif du PSG va sensiblement occuper le même rôle que celui qu'il avait eu au Stade rennais de novembre 2017 à février 2020, c'est-à-dire celui d'un président qui n'est pas actionnaire, mais qui aura tout de même de nombreuses responsabilités. Avec le départ de Luis Campos, acteur majeur de la réussite lilloise ces dernières saisons, Létang va notamment devoir mettre sur pied une nouvelle cellule de recrutement. À Rennes, il était très impliqué dans ce domaine et il avait été à l'origine de l'arrivée de plusieurs joueurs, comme Hatem Ben Arfa, M'Baye Niang ou encore Damien Da Silva. Une ribambelle de réussites, mais aussi quelques flops aux salaires mirobolants (Jordan Siebatcheu, Rafik Guitane) et au rendement parfois décevant au tableau de chasse de celui qui est aussi passé par Sports Invest UK, la boîte d'agents gérée par le fameux Kia Joorabchian, entre ses expériences parisiennes et rennaises. Reste à savoir quelle sera la stratégie de Lille, toujours très endetté, et quels seront les moyens mis à disposition de la nouvelle direction pour mener à bien leur politique de recrutement. Dans un communiqué publié sur le site de la LFP ce week-end, le président de la DNCG Jean-Marc Mickeler précise que le projet présenté par le LOSC « comprend à la fois une réduction significative de l'endettement et un apport en capital complémentaire » , alors que le club doit passer devant le gendarme financier du football français le 4 janvier. Pas de quoi a priori fragiliser les rêves sportifs de Lille cette saison.


Le discours et les méthodes

Mais Olivier Létang, c'est aussi et surtout un style de management et une ambition débordante. Ce samedi, il est venu se présenter aux joueurs lillois, parmi lesquels certains connaissent déjà un peu ou beaucoup le bonhomme (Jonathan Ikoné, Mike Maignan et surtout Benjamin André). Le discours du nouvel homme fort des Dogues n'a pas été surprenant. « Il a dit qu'il fallait qu'on continue à gagner » , a témoigné José Fonte. La gagne, justement, c'est aussi ce qui caractérise Olivier Létang, sans cesse attiré par les victoires et attaché au fait que l'ambition ne soit pas un gros mot. À Rennes, il a accompagné son discours de méthodes, parfois jugées dures en interne, pour transformer et professionnaliser le club breton, plutôt habitué à ronronner qu'à collectionner les succès. Olivier Létang aime répéter les mêmes mots quand il passe en zone mixte ou devant la presse : « humilité » , « travail » , « souci du détail » , etc. Il aime aussi avoir un regard sur tout ce qui se passe au sein du club qu'il préside, quitte à parfois être considéré comme un patron omnipotent, une image qu'il n'apprécie pas particulièrement.

Létang-Galtier, duo à former

Au moment de prononcer ses premiers mots dans un communiqué publié par le LOSC, Olivier Létang a forcément mentionné le nom de Christophe Galtier : « Mon intention est que le club atteigne son plein potentiel et je veillerai à la bonne gestion du LOSC sur les plans sportif et financier, dans l'intérêt des supporters et de la communauté du LOSC, avec le football au cœur du projet. Je tiens à remercier tous ceux dans le club qui vont travailler dur sur la transition de M. Lopez. Je suis également ravi d'avoir à mes côtés Christophe Galtier, un entraîneur de haut niveau que j'apprécie en tant qu'homme et que professionnel. » L'évolution de la relation entre les deux hommes sera scrutée dans les prochaines semaines. En Bretagne, Létang avait fait lancé dans le grand bain Sabri Lamouchi et Julien Stéphan, deux novices, deux coachs avec lesquels son entente s'était nettement détériorée après quelques mois.



« Je n'ai aucune volonté de mettre une pression sur ce qui que ce soit, mais il faudra voir à l'usage si nous sommes compatibles, si les objectifs du club correspondent à ce que je peux atteindre. » Christophe Galtier
Avec Galtier, dont le nom était murmuré dans la presse bretonne quand Létang avait repris les rênes du SRFC à l'automne 2017, le dirigeant sarthois va se retrouver face à un entraîneur bien plus chevronné. Les deux collaborateurs ont déjà échangé à plusieurs reprises cette semaine, sans parler du mercato, mais en se concentrant sur le sportif et la possibilité pour le LOSC de vivre quelques belles émotions cette saison, en Ligue 1 comme en Ligue Europa. Reste que Galtier n'a pas levé le doute sur son avenir en conférence de presse : « J'aurai automatiquement une discussion, des échanges avec Olivier, et peut être le propriétaire du club, pour savoir quelles sont leurs intentions. Je n'ai aucune volonté de mettre une pression sur qui que ce soit, mais il faudra voir à l'usage si nous sommes compatibles, si les objectifs du club correspondent à ce que je peux atteindre. Il y aura des échanges permanents. Je comprends qu'Olivier sera très présent à Luchin, on aura le temps de se poser et d'échanger. Ça ne me remet pas en cause la fin de mon contrat en 2022. » Les seules paroles à propos de ce chamboulement du technicien nordiste, qui a insisté pour donner la priorité aux objectifs immédiats avec la réception du Paris Saint-Germain. Ce dimanche soir, Lille pourrait débuter sa nouvelle ère par un succès de prestige contre le PSG avec une place de leader à la clé. Olivier Létang n'est plus à un clin d'œil près.



Par Clément Gavard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 21:23 Viens nous défier jeudi soir 20h sur un quiz mi-foot mi-NBA avec TrashTalk ! 3 Hier à 17:50 Wesley Sneijder bientôt actionnaire d'un club de D2 néerlandaise ? 19
Hier à 17:16 Scolari quitte déjà le banc de Cruzeiro 316 Hier à 16:55 Saison blanche décrétée pour le foot amateur belge 15 Hier à 16:53 Canal+ assigne la LFP pour contester l'appel d'offres 47
Hier à 15:30 Coupe de France : Tourcoing déclare forfait à son tour 12 Hier à 14:41 Le directeur technique de l’arbitrage recadre Clément Grenier 48
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 11:24 Kevin Großkreutz met fin à sa carrière professionnelle 18