Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Ukraine (7-1)

Giroud, record de chasse

Alors qu'il fêtait mercredi soir sa 100e sélection avec les Bleus, Olivier Giroud est également devenu le deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France sous les yeux de son modèle d'adolescence, Andriy Shevchenko. L'énième point de passage de la carrière du lampadaire français.

Modififié
Avant de monter pour la centième fois de sa vie dans le train bleu, Olivier Giroud avait envoyé un message à la presse, dans la matinée de mardi : « On apprécie mieux les choses à mon âge. Quand j’étais à Grenoble, je ne l’aurais pas cru. Je suis fier de ce que j’ai accompli, j’ai rencontré des personnes formidables, mais je ne me suis aussi jamais dit que c’était impossible. » Voilà pour le cap des 100 sélections. Puis, l’attaquant de Chelsea avait ouvert un sujet auquel il songeait le matin en se rasant : battre le record de buts inscrits par Michel Platini en équipe de France. Impossible, ça ? « Ce serait un privilège d’égaler la plus grande légende du foot français » , soufflait pudiquement Giroud il y a quelques heures, là où il se planquait beaucoup moins dans les colonnes de So Foot en début de mois : « Bien sûr que j’y pense... On fait ce métier pour marquer l’histoire. » C’est ce qu’a donc fait celui qui a cavalé mercredi soir face à l’Ukraine avec le brassard de capitaine sur le bras. En deux temps. Le premier : un missile envoyé dans les mailles martyrisées du pauvre Georgiy Bushchan après une bonne ouverture de Corentin Tolisso. Le second : une tête plongeante à la suite d'une frappe d’Aouar repoussée plein axe. Ainsi Olivier Giroud a égalé et dépassé Platini, clouant au passage les débats sur sa place dans l’histoire des Bleus.


Vraiment ? Ce serait l’idéal, le bonhomme n’ayant plus rien à prouver à son âge et pouvant désormais se contenter de partir à la chasse au Henry tout en se repassant les discours entendus depuis des années. À commencer par celui tenu par Didier Deschamps, qui avait lâché ce drôle d’hommage durant le Mondial : « Giroud, c’est quand il n’est pas là que vous mesurez le mieux son importance. » À comprendre : ce type nous apporte de belles choses, mais n’est pas forcément indiscutable. Réponse de l’intéressé, toujours dans So Foot : « J’ai compris depuis longtemps que je ne ferai jamais l’unanimité. Le plus important, c’est de montrer de la détermination, de la pugnacité, de l’envie sur le terrain. Ça peut paraître bateau, mais je ne peux pas acheter l’adhésion du public. C’est sûr que je fais moins rêver que Kylian Mbappé : je ne vais pas prendre le ballon et faire une accélération comme il a fait contre l’Argentine à la Coupe du monde. Avec mon gabarit, je ne peux pas faire ce que fait Neymar, je ne suis pas non plus une machine comme Ronaldo... Je ne fais pas le spectacle. Mais je fais du Giroud. » Et il le fait bien.

« J'ai marqué un but inédit »


Face à l’Ukraine et sous les yeux de son modèle d’adolescence, Andriy Shevchenko, Giroud a de nouveau fait du Giroud : un but de renard, une frappe de bâtard, des déviations, une tête sauvée sur la ligne qui amène le but de Camavinga, une autre glissée juste à côté en seconde période... Interrogé après la foire (7-1), il a ensuite confessé « regarder vers le haut sans se fixer de limite. On verra quand quand j’en serai à 46 ou 47... » Et c’est encore le même refrain qui s’est joué dans les têtes, histoire d’accompagner la fable du buteur incompris qui revient sans cesse remettre des mâchoires en place. « Chacun marque l’histoire à sa façon » , a expliqué Didier Deschamps, et impossible de donner tort au premier entraîneur du pays : Nick Stoelberl a la plus longue langue du monde, Beth Johnson a fabriqué le plus grand yo-yo de l'histoire, Linsey Lindberg a écrasé huit pommes en une minute avec ses biceps...


Giroud, toujours : « Tout ça, c’est une immense fierté. Vous commencez à me connaître, j’ai été très ému et honoré d’avoir ce brassard. C’est un joli cadeau du coach. Cette soirée s’est passée comme dans un rêve. J’ai eu des occasions, je m’en voulais de ne pas avoir marqué sur le but de Cama, où je la prends presque trop bien... Et ensuite, c’est rentré. J’ai pensé à Platini quand j’ai marqué. En plus, je marque d’une position rare pour moi, en dehors de la surface. On peut dire que j’ai marqué un but inédit. » Mais un but qui pèse et lui permet de se tailler une place dans les livres d’histoire. Olivier Giroud n’a pas besoin de s’inquiéter. Une petite étoile le suit depuis longtemps. Elle avait prévu que face au but, pas grand-chose ne lui résisterait, si ce n’est en Russie. Une anomalie est corrigée : Giroud, c'est aussi lorsqu'il est là que l'on mesure son importance.



Par Maxime Brigand, au Stade de France Propos d'OG recueillis par Clément Gavard.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 17:37 Un journal espagnol condamné à payer 7000 euros à Lionel Messi 19 Hier à 16:48 Billie Jean King et Lindsey Vonn parmi les investisseurs de l'équipe de Natalie Portman 41
Hier à 16:16 Javier Tebas se mêle de l'affaire Mediapro-LFP 36 Hier à 15:27 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 6
Hier à 14:47 Marcello Lippi prend sa retraite 26 Hier à 14:32 Des croix en bois et une tête de cochon installées sur la pelouse de Livourne 16 Hier à 13:43 Subašić s'engage en Croatie en tant que joueur de champ 29
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
À lire ensuite
Sept à la maison