Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // AC Milan

La Giroutournelle

Auteur d'un doublé salvateur lors du derby de Milan ce samedi, Olivier Giroud raconte toujours la même histoire. Un récit de résistance et d'extraordinaire résilience, qu'on ne se lassera jamais d'entendre.

Dans une réalité alternative, Olivier Giroud n'a peut-être plus grand-chose à voir avec le foot de haut niveau. À 35 ans, on aurait pu l'imaginer s'offrir une retraite dorée dans un club chinois ou saoudien. Ou alors, choisir de prendre quelques billets, en balançant des poncifs footballistiques comme consultant sur un plateau TV. Mais dans notre ligne temporelle, Olivier Giroud joue encore à l'AC Milan, où il officie comme substitut de Zlatan Ibrahimović. Ce qui ne l'empêche pas de voler périodiquement la vedette au géant suédois. Illustration ce samedi soir, lors du derby de Milan. Longtemps paralysé par un axe central interista impérial, le Français a inscrit deux purs buts d'avant-centre en quatre minutes, pour permettre finalement au Diavolo de l'emporter (1-2).

On prend le même, et on recommence


En vérité, ce sont toujours les mêmes choses que raconte Olivier Giroud, aux esprits obtus qui refusent d'entendre sa version de l'histoire. D'abord, que la technique, la vraie, ne trouve pas son essence dans un enchaînement cosmétique de passements de jambes ou de crochets courts. La pesanteur de son grand corps a souvent laissé croire aux profanes que l'ex-Montpelliérain n'avait qu'une adresse limitée balle au pied. C'est faire abstraction de la finesse évidente de ses déviations, de la délicatesse de son jeu en une touche et de son adresse instinctive dans la surface de réparation. Son deuxième but de la soirée face aux Nerazzurri est un modèle du genre : servi par Davide Calabria dans le coin droit de la surface, le Français a mystifié Stefan de Vrij d'un modèle de contrôle orienté, avant de battre Handanovič d'un plat du pied placé. Quant à sa première réalisation, elle atteste peut-être plus encore des qualités pas toujours tape-à-l'œil de Giroud : longtemps très esseulé ce samedi, l'ancien Gunner n'a jamais lâché son bout de gras. Et a fini par trouver la faille, en déviant un tir manqué de Brahim Diaz dans les filets adverses.



Un pion de neuf à l'ancienne, évidemment. Soit un profil qui se fait toujours rarissime en équipe de France, alors que Didier Deschamps a dernièrement choisi d'écarter Giroud du groupe Bleu. Le néo-Rossonero a encaissé, mais il n'a rien changé. À vrai dire, il serine toujours la même ritournelle. Semaine après semaine, il démontre pudiquement que personne n'est peut-être encore assez mûr pour le remplacer. Les attaquants pivots de sa qualité ne sont, après tout, pas légion dans l'Hexagone. Sa différence est un glaive inoxydable. Sa résilience, un bouclier à l'épreuve du temps. Dans dix mois, le récit du mondial qatari s'écrira, et il faut pourtant se figurer qu'Olivier Giroud n'est pas prévu à l'index des protagonistes. Mais dix mois, c'est long. Ça laisse assez de temps à Olivier Giroud pour raconter une histoire. Une histoire que tout le monde connaît, mais que personne ne se lasse décidément d'entendre.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
il y a 2 heures Di María, Guy Roux... Découvrez la collection de photos So Foot de juin ! 2
Hier à 17:08 Une mère et son fils condamnés pour l’agression d’un arbitre 104
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:55 Maria Sole Ferrieri Caputi, première femme arbitre en Serie A 31