Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 28e journée
  3. // Lyon/Marseille (0-0)

OL-OM, le cadenas n’a pas sauté

Une fois n’est pas coutume, le choc entre les deux Olympiques a débouché sur une rencontre terne et sans but. Un nul qui n’arrange aucune des deux équipes et qui fait les affaires du PSG…

Modififié
Lyon – Marseille : 0-0

Cadenas : serrure mobile munie d’un arceau qui se passe dans des pitons pour fermer une porte, un coffre, une malle… ou un match. Rémi Garde parlait avant la rencontre d’un « match de Ligue des champions » … Du match de C1, ceux qui avaient la chance d’être assis dans les travées de Gerland auront eu l’engagement et la crispation. Point barre. Pour les buts, le beau jeu et la folie, le 99e match toutes compétitions confondues entre les deux formations ne restera pas dans les annales. Après 90 minutes équilibrées, tendues et finalement relativement ennuyantes, les deux équipes se quittent sur un bon 0-0 des familles. Probablement en compensation du fameux cinq partout de novembre 2008.

André-Pierre-Modou vs Lacazette

Pour vendre le produit « Olympico » , chaque équipe commence par faire étalage de ses qualités. Les Lyonnais débutent avec une jolie combinaison au sol qui débouche sur une première occasion chaude pour Gomis, rattrapé in extremis par Nkoulou. De leur côté, les Marseillais réagissent bien. Sougou met d’abord en évidence sa vitesse et sa conduite de balle avec un slalom dans la défense adverse conclu par une frappe déviée en corner. Dans la foulée, Gignac nous fait son attaque spéciale : la frappe enroulée direction l’angle opposé. Juste à côté. Après cette petite mise en bouche, le match redevient « sérieux » et « tactique » , assez chiant donc. Homme de spectacle s’il en est, Gignac s’illustre à nouveau en tentant un ciseau retourné suite à une remise de la tête de Sougou. Deux garçons qui s’apprécient visiblement, puisque quelques minutes plus tard, c’est à nouveau le Sénégalais qui décale APG. La frappe de « Big Mac » , avec rebond, ne surprend pas Vercoutre. Si la paire André-Pierre-Modou s’illustre côté marseillais, Lacazette est en revanche le seul Gone à surnager au milieu d’un collectif rhodanien assez terne. Après quelques minutes sans intérêt, mis à part pour les amateurs de tacles appuyés, M. Turpin siffle le repos. Une première mi-temps « cadenassée » , dixit Rod Fanni.


Turpin et la main de Biševac

La seconde mi-temps débute piano piano, les deux formations campant sur leurs positions défensives. Progressivement cependant, les ouailles de Rémi Garde prennent la mesure de leurs adversaires. Très efficaces au pressing et bien hauts sur le terrain en première période, Valbuena et ses potes se font progressivement bouffer au milieu. Gonalons fait un travail de titan à la récupération et lance des mouvements qui se font, au fil des minutes, de plus en plus pressants. Conscient de la mauvaise passe de son équipe, Barton pousse deux ou trois gueulantes contre ses coéquipiers. Alors que les Marseillais font le dos rond en défense, Valbuena obtient un bon corner sur le côté gauche qu’Umtiti dégage comme il peut. Sur le corner qui suit, P’tit Vélo dépose la balle sur le crâne d’André Ayew. La tête décroisée du Ghanéen passe juste à gauche du but d’un Vercoutre totalement battu. Alors que la rencontre se rééquilibre un peu, Milan Biševac, certes légèrement bousculé par Gignac, dévie de la main un nouveau corner de Valbuena. Tous les Marseillais se jettent sur M. Turpin qui fait comme si de rien n’était. Un choix douteux. Après ce dernier moment chaud, l’ennui revient. La fatigue sans doute. C’est l’heure d’aller se coucher.

Par Pablo Garcia-Fons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 107
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom