Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Brest

Ode à Gaëtan Charbonnier

« Il ne supporte pas la pression. » « Il a tout le temps besoin de se sentir aimé. » « Pour flamber en Ligue 2, il y a du monde, mais quand il s’agit de marquer en Ligue 1... » Toutes ces critiques, Gaëtan Charbonnier les a entendues un paquet de fois. Et ? L’attaquant de Brest s’en tamponne, lui qui demande simplement qu’on le juge en fonction de ce qu’il est vraiment : un esthète attiré par la recherche du beau et un philanthrope qui joue d’abord pour ses coéquipiers, loin de l’étiquette de finisseur dégueulasse qu’on aimerait bien lui coller. Et ce n’est pas son doublé contre Toulouse (5-2) samedi, agrémenté d’un nouveau geste de classe, qui va bousculer ses petites habitudes.

Modififié
Outre le fait d’être un agréable footballeur des temps modernes, Gaëtan Charbonnier aurait pu être un philosophe de premier plan. Sa thèse sur le concept d’identité, qu’il alimente tous les week-ends au gré de ses réflexions sur les pelouses, aurait de quoi dépoussiérer une foule d’ouvrages consacrés au sujet. Le gars de Saint-Mandé (94) semble, en effet, prendre un malin plaisir à faire l’exact opposé des caractéristiques qu’on aimerait lui attribuer en le regardant. Il est avant-centre ? Son obsession n’est pas de dégommer les filets adverses, mais plutôt de faire (bien) jouer ses partenaires. Il regarde les défenseurs centraux droit dans les yeux du haut de son mètre 88 et de sa carcasse encombrante ? Pas suffisant pour en faire une tour de contrôle qui campe dans la surface à la recherche d’un ballon pour y imprimer la marque de son crâne. Il a une tronche à se battre en boîte de nuit, qui renverrait à sa combativité sur le terrain ? Le bonhomme est au contraire un esthète revendiqué, qui n’a rien à envier aux plus fins techniciens en matière de volées acrobatiques ou de dribbles stupéfiants. Gaëtan Charbonnier ne sera pas le dernier à le confirmer : ces foutues apparences sont sacrément trompeuses.

« Charbonnier, on ne l’a quasiment plus vu »


Alors pourquoi tant d’incompréhension, voire de dédain ? On parle quand même d’une figure vénérable du football français, pérenne depuis 2009 sur les pelouses de Ligue 1, de Ligue 2, de Coupe de France... En tout, cela fait 330 matchs lors desquels le public hexagonal aura eu le temps de comprendre quel genre d’attaquant est vraiment Gaëtan Charbonnier, aujourd’hui âgé de 31 ans. C’est qu’il faut bien le reconnaître, le bougre n’a pas un caractère des plus faciles. À Montpellier, lors de la saison 2012-2013, il ne s’entend pas avec René Girard, tout frais champion de France avec la Paillade. « À une période où je commençais à être mieux, on m’a mis la défaite contre Lyon sur le dos. Quand on voit la minute à laquelle je sors (55e), il n’y a pas de doute : dans sa tête, le responsable, c’est moi. Après ça, Charbonnier, on ne l’a quasiment plus vu. (...) S’il y a quelqu’un sur qui mettre la faute, c’est plutôt sur René Girard » , allumera l’attaquant après coup dans une interview à L’Équipe. À Reims, où la tige se posera pendant quatre saisons, la relation n’est pas davantage chaleureuse avec Olivier Guéguan ou Michel Der Zakarian. « C’est quelqu’un d’orgueilleux, très fier. Au coach, au club de s’accommoder à Gaëtan » , soutient son ancien manager général à Angers Olivier Pickeu, auprès du Télégramme.


Pas le plus flexible de la bande, le Gaëtan, certes, mais quoi de plus normal pour un profil aussi attachant qui a besoin d’être au cœur du jeu pour s’exprimer ? S’acharner sur ses échecs dans l’Hérault et en Champagne-Ardenne relève tout simplement de l’injustice, là où on a voulu faire de ce neuf et demi un finisseur... ou carrément le successeur d’Olivier Giroud à Montpellier, alors que les deux géants n’ont quasiment rien à voir dans le jeu. En revanche, dès qu’on laisse faire à Gaëtan ce qu’il veut, et ce qu’il sait faire, bingo ! Comme à Brest, par exemple, où il s’éclate de nouveau depuis deux saisons dans une équipe tournée vers l’offensive. « Je n’ai pas vraiment de consignes, j’ai énormément de liberté dans mon jeu. J’ai le droit de faire un peu ce que je veux, mais aussi parce que je m’adapte au système mis en place et aux joueurs qui sont autour de moi » , racontait-il à So Foot en octobre 2018, saison au terme de laquelle il finira meilleur buteur de Ligue 2 avec 27 réalisations. Pas mal pour un soi-disant neuf et demi.

« Charbo » , partisan de l'Art pour l'art


Et cette saison ? On voit déjà les mauvaises langues retrouver leur verve. Un seul petit but en 18 matchs jusqu’à samedi dernier et son doublé contre Toulouse, d’accord. Mais, encore une fois, le juger selon ce prisme de buteur reste une grave erreur de jugement. Ce n’est pas parce que le gamin formé (entre autres) au PSG ne marque pas qu’il est mauvais. Au contraire. Dans une escouade souvent plaisante à voir jouer et qui marque beaucoup (neuvième attaque du championnat) malgré son statut de promu destiné à lutter pour le maintien, « Charbo » est le garant de cet allant offensif. Parce qu'il redescend souvent pour servir de premier relais aux attaques. Parce que sa qualité technique lui permet de se débarrasser de ses défenseurs et de servir de rampe de lancement à ses soutiens offensifs (5 passes décisives cette saison). Parce que ses déviations, ses dézonages, sa vision du jeu siéent mieux au milieu du terrain. Dès lors, qu'on ne vienne pas lui reprocher de ne pas finir tout le temps les actions qu'il initie. D'autant que quand il met la main à la pâte, le bougre sait y faire. Sa reprise acrobatique contre Toulouse n'est que la petite dernière d'une jolie collection pour celui qui recherche d'abord l'esthétique. Parce que pour l'artiste brestois, marquer n'a pas tellement de valeur si le but ne s'accompagne pas d'un accomplissement technique et artistique. Bienvenue dans le monde de Gaëtan Charbonnier, il n'est pas encore trop tard pour le comprendre.

Vidéo


Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Hier à 14:50 Son fils se blesse pendant un match, elle porte plainte contre le club 77 Hier à 13:15 L'incroyable penalty arrêté trois fois en D3 turque 13
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
Hier à 11:36 Un joueur de district prend 7 ans de suspension 57 Hier à 11:22 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 2
Hier à 09:50 Relisez notre super portrait de Rayan Cherki !!