Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Non, Zidane n’a pas fait qu’une seule passe décisive à Thierry Henry

C’est une légende urbaine qui a la peau dure. Au cours de toute leur carrière, Zinédine Zidane et Thierry Henry ne se seraient trouvés qu’une seule fois. Une seule passe décisive de Zizou pour Titi, à l’occasion du quart de finale du Mondial 2006 face au Brésil. Il est temps de rétablir la vérité, il y en a eu une autre.

C’est, pour beaucoup, une anomalie. Quand un passeur d’exception joue dans la même équipe qu’un incroyable finisseur, les deux doivent forcément combiner. Se chercher. Se trouver. Pourtant, entre Zinédine Zidane et Thierry Henry, deux pièces maîtresses de l’équipe de France des années 1990-2000, cela n’a jamais été l’amour fou. Du moins, footballistiquement parlant. Les deux ont joué ensemble quelques mois à la Juventus en 1999 (trois buts pour Henry), mais se sont surtout croisés en sélection. Or, leur entente sur les terrains n’a jamais été une véritable plus-value pour les Bleus. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Zidane et Henry ont été alignés ensemble 57 fois en équipe de France. Bilan « officiel » : une passe dé' du numéro 10 pour son attaquant, face au Brésil, en quarts de finale du Mondial 2006. Et encore, c’était sur un coup de pied arrêté, même pas dans le jeu. Ça, c’est donc pour la version officielle. Et pourtant, celle-ci est erronée. Car il existe bien une autre passe décisive de Zidane pour Henry. Retour à l’Euro 2000.


Une course de 50 mètres


Nous sommes le 11 juin 2000. La France, championne du monde en titre, commence son championnat d’Europe 2000 face au Danemark. L’équipe alignée par Roger Lemerre a une gueule folle : Barthez dans les bois, Lizarazu, Blanc, Desailly et Thuram derrière, Deschamps, Petit, Zidane au milieu, Djorkaeff, Henry et Anelka devant. Les Bleus ne tardent pas à prendre l’avantage par Laurent Blanc, dès la 16e minute. Ils dominent, ratent à plusieurs reprises le but du break, notamment par Anelka. Puis vient la 64e minute. L’action oubliée. Après une attaque danoise manquée, les Bleus récupèrent le ballon dans leur moitié de terrain et lancent une contre-attaque éclair. Trouvé en relais dos au but, Henry remise pour Zidane qui, en une touche de balle, le lance en profondeur d’un magnifique petit piqué. La suite appartient au numéro 12 des Bleus, qui s’en va défier Schmeichel, et le trompe d’un plat du pied dans le petit filet opposé.


Henry, tout sourire (c’est assez rare pour être souligné) s’en va célébrer au poteau de corner, et Zidane, son passeur décisif, est le premier à venir l’enlacer. Un doute peut néanmoins subsister, puisqu'entre la passe et le but, Henry s’enquille une course de 50 mètres et touche quatre fois le ballon. En d’autres termes : le but n’a pas été offert sur un plateau, Henry se l’est construit pratiquement tout seul. Il n’empêche que sans la passe initiale, pas de course. Pas de course, pas de but. Pas de but, pas de but. Les statistiques de l’UEFA sont formelles : la passe décisive est bien attribuée au numéro 10 des Bleus, et est donc bien répertoriée parmi les 28 passes décisives de Zidane en équipe de France (29 si l'on compte celle qui amène le CSC d'Igor Tudor).




Chercher la profondeur


Là où cet oubli est d’autant plus cocasse, c’est que cette action symbolise exactement ce qui n’a jamais fonctionné entre Zidane et Henry en équipe de France. Attaquant star d’Arsenal, Henry aimait prendre la profondeur, prenait immédiatement le départ dès que le ballon était dans les pieds de ses milieux de terrain, ces derniers se faisant d’ailleurs un plaisir de l’envoyer sur orbite. En équipe de France, cela a toujours été différent, notamment parce que Zidane aimait confisquer le ballon, calmer et ensuite s’en servir à meilleur escient. De nombreuses fois, Henry lui demandait vite en profondeur, mais rarement, il était contenté. Face au Danemark, pourtant, c’est bien ce qui s’est passé. Henry a trouvé Zidane en remise, a demandé le une-deux, et ZZ l’a contenté en envoyant ce ballon en première intention dans le dos des défenseurs danois.

« Sur des appels d'Henry, on a vu des passes en profondeur de Zidane arriver dans les pieds. Ça se joue vraiment à pas grand-chose. On sait qu'en Coupe du monde, cela va nous servir. » Éric Abidal, en 2006

Mais plus jamais, après ce 11 juin 2000, une action similaire entre les deux hommes n'amènera un but. Il faudra attendre six ans pour revoir une passe de Zidane et un but d'Henry, sur coup franc donc, face au Brésil. D’ailleurs, quelques jours avant le début de la compétition, la dernière où les deux joueurs allaient se côtoyer en Bleu, la question de leur entente était déjà sur toutes les lèvres. La presse de l’époque notait d’ailleurs que, pour leur dernière compétition commune, ils se cherchaient de plus en plus, aussi bien en dehors que sur les terrains. « Sur des appels d'Henry, on a vu des passes en profondeur de Zidane arriver dans les pieds, notait Éric Abidal après un match amical contre la Chine. Ça se joue vraiment à pas grand-chose. On sait qu'en Coupe du monde, cela va nous servir. » Quinze ans après, vérité est donc rétablie : non, Zidane n’a pas fait qu’une seule passe décisive à Thierry Henry au cours de sa carrière, mais bien deux. Ce n’est pas beaucoup non plus, certes, mais c’est seulement une de moins qu’il n’en a délivré à Trezeguet et Djorkaeff (3), et deux de moins qu’à Anelka (4), qui est le joueur à qui il a offert le plus d'assists en Bleu.

Par Éric Maggiori Merci à Gilbert Petrizzelli de nous avoir alertés sur cette anomalie.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
Hier à 11:55 Pogba imite CR7 et retire une bière en conférence de presse 99 Hier à 10:15 Michel Platini bientôt de retour dans le football 43 Hier à 09:37 La grosse boulette du gardien d'Haïti face au Canada 17 Hier à 06:30 Suivez Paul Taylor et Paul Le Hool aux commentaires d'Angleterre - Ecosse vendredi 20h30 sur notre Twitch !
À lire ensuite
PSG, la chasse est ouverte