Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Noël Le Graët hisse le drapeau blanc

Une preuve de plus que c’était le mandat de trop. Alors que la FFF bruisse de rumeurs de licenciements (à chacun sa liste des 26...), voilà que son président Noël Le Graët se couche devant la polémique et s’excuse quasiment pour le choix de Youssoupha comme interprète de l'hymne de l'équipe de France. Et de la pire des façons, en utilisant les salariés du service de comm' en guise de boucliers humains. La faute de trop ou le sens du vent ?

Modififié
Depuis que le Rassemblement national avait décidé de s’appuyer sur le choix du rappeur Youssoupha pour de nouveau faire retentir sa petite musique xénophobe auprès de son électorat, la Fédération française de football s’était montrée d’une discrétion exemplaire. Alors que les politiques se répondaient à coups de tweets ou d’interviews, que les polémistes dissertaient et que les réseaux sociaux arbitraient, le siège de la FFF ne semblait guère affecté, à l’abri dans l’œil du cyclone. Et c’est donc au moment où la polémique semblait, sinon apaisée, du moins dépassée, que Noël Le Graët décide de remettre une pièce dans le juke-box. De la pire des manières. Une capitulation symbolique devant les sommations du parti d’extrême droite. Un drapeau blanc hissé de manière finalement inutile, puisque que les combats avaient cessé. Mais Noël Le Graët avait tout de même décidé de signer l’armistice avec Marine Le Pen.

Signer l’armistice


Dans un entretien au Parisien, l’ancien maire PS de Guingamp explique ainsi que si « Youssoupha est un bon rappeur qui, comme d'autres, a pu avoir des paroles déplacées, je crois que nous n'aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d'habitude, sans communication » . Avant de se défausser courageusement sur « nos jeunes salariés du service commercial qui ont eu cette idée pour accompagner le dévoilement de la liste des 26 Bleus. Personnellement, je l'ai découvert » . Ainsi, Noël Le Graët cède à une « partie lepeniste » de la France et adopte, sur le fond, le point de vue du RN admettant que l’unité derrière les Bleus ne peut se réaliser sans tenir compte de leur « sensibilité » . Bref, fini la diversité, la lutte contre le racisme ou les valeurs portées par le sport. Place au pragmatisme et au sens des réalités dans la France de 2021 où, parmi ceux qui votent encore, 27 % des Français et Françaises s’apprêtent à donner leur suffrage à la fille de Jean-Marie.


De fait, la position de Noël Le Graët s’avère terriblement révélatrice du climat politique actuel et de la place qu'y occupe le RN désormais. Jusque dans l’inélégance, surtout pour l’ancien chef d’entreprise qu’il est, de décharger la faute sur ses subordonnés, tout transpire la peur et la retraite en morne plaine. Roxana Maracineanu, la ministre des Sports - sa ministre de tutelle -, pouvait bien défendre ce choix : « Youssoupha, c'est un rappeur qui est populaire, qui est engagé contre le racisme, qui a des convictions. (...) La Fédération française de football est aussi engagée contre le racisme » , elle aurait surtout dû vérifier la véracité de ce dernier propos.

Syndrome munichois ?


Cependant, Noël Le Graët a-t-il songé à toutes les conséquences de ses déclarations ? S’il imaginait éteindre une controverse et apaiser l’agressivité du RN envers son petit royaume de pelouse verte, il a perdu de vue le fait que la guerre ne fait que commencer. Que cela lui plaise ou non, le foot se retrouve de nouveau au milieu du jeu politique. Il n’en sortira pas vainqueur en feignant de se prendre pour la Suisse. Les canons démagogiques sont déjà pointés sur lui et l’équipe de France. Agiter le drapeau blanc ne sauvera personne. Il aurait été plus courageux en défendant ses troupes. Ou peut-être pense-t-il simplement que le rap, c’était mieux avant. Sous Johnny Hallyday.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 2 heures Les dirigeants de clubs français s'insurgent contre l'attitude de Canal+ 22 il y a 2 heures (Podcast/ Episode 3) On vous spoile le match des Pays-Bas


il y a 7 heures Timothy Castagne forfait pour le reste de l'Euro 19
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 22:33 Procure-toi tes chaussettes So Foot «équipe de France» en édition limitée !
À lire ensuite
Unai Emery, puissance 4