Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Marseille-Montpellier (2-0)

Nkoudou et l'OM sortent Montpellier

Sans vraiment trop convaincre, Marseille a obtenu son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Après avoir quelque peu piétiné, l'OM s'en est remis à son homme fort du moment, Georges-Kévin Nkoudou.

Modififié

Olympique de Marseille 2-0 Montpellier HSC

Buts : Bensebaini (41e, CSC), Dja Djédjé (54e)

C'était pas glorieux, c'était pas tellement fou, mais Marseille a gagné. Pourtant, les Phocéens n'étaient pas les mieux embarqués face à un Montpellier qui n'a pas déjoué. Bien plus agressif en première période, le MHSC a subi la réussite, ou le talent, de l'homme en forme de l'OM, Georges-Kévin Nkoudou. Un homme en forme, ça débloque des situations, et de n'importe quelle manière. Cette fois, GK a fait le boulot, son destin a fait le reste et a certainement changé le match. Car les Marseillais ont marqué avant la pause et tué le match juste après. Ce n'était pas le plus beau match de la saison, mais c'est une deuxième victoire d'affilée, chose qui n'était pus arrivée depuis novembre dernier. Opportunisme et réalisme, ce sont les symptômes d'une équipe qui gagne, mais de là à dire que l'OM a retenu la leçon de son dernier match face à Caen, c'est être marseillais.

Lord Nkoudou


Mandanda évite un début cauchemardesque aux Marseillais en sortant une tête de Bryan Dabo, monté aux avant-postes. L'OM met quelques minutes à entrer dans son match, bousculé par des Montpelliérains qui se projettent vite vers l'avant. Les présentations passées, Marseille se réveille, doucement. Quelques percussions de Nkoudou ou Batshuayi, mais rien de bien marquant. Lucas Silva, titularisé au milieu, ne fait pas de miracle, et les quelques mouvements collectifs sont soit trop imprécis, soit bien coupés par la défense adverse, bien plus agressive. Du coup, après vingt minutes de « spectacle » , Montpellier en profite pour mettre un deuxième avertissement à Mandanda, sauf que cette fois, le portier n'a rien à faire, puisque la frappe de Saihi, déviée par Rekik, ne passe qu'à quelques centimètres du poteau. L'OM a la possession, mais le MHSC a montré qu'il ne dormait pas. Il faut attendre plus d'une demi-heure pour voir la première vraie réaction olympienne, ou plutôt celle d'un homme. Comme souvent lors de ces derniers matchs, Nkoudou sort du lot, par ses déplacements, par ses tentatives de percussion. Sur son côté gauche, le jeune s'avance et repique dans l'axe pour frapper, mais Ligali repousse bien malgré le rebond. En fin de première période, GK va quasiment faire la différence tout seul. Lancé, il profite d'un une-deux avec Cabella et d'un bon contrôle pour arriver dans la surface. Du pied gauche, sa frappe est trop écrasée, mais la réussite est là pour que Bensebaini dévie dans ses cages. Presque tout seul. Contre le cours du jeu, Nkoudou sauve sûrement les siens d'un retour au vestiaire sous les sifflets.

Le retour du DjéDjé


Après la pause, les Héraultais ont légèrement mis la pression sur l'OM pendant les premières minutes, mais sans vraiment inquiéter Mandanda. Et comme lors du premier acte, les Marseillais se montrent opportunistes. Quelques passes qui arrivent jusqu'à Cabella, qui donne à Bouna Sarr, jusque-là occupé à tacler tout le monde. La passe est un peu longue, mais Sarr joue le coup et oblige Ligali à sortir. Le gardien du MHSC repousse tant bien que mal et c'est ce bon vieux Dja DjéDjé qui surgit pour coller une belle frappe et le deuxième but de l'OM. Marseille a mis moins de temps à réagir, et ça aura eu le mérite de réveiller un Vélodrome bien trop timide. Quelques minutes après son but, Brice, visiblement emballé, perd un ballon dans l'axe et laisse Yatabaré filer seul au but. Mais Mandanda gagne son duel et évite tout malentendu concernant une éventuelle remontée au score. La partie s'équilibre doucement, puisque les Marseillais décident de gérer les affaires. Les invasions montpelliéraines inquiètent peu la défense de l'OM et laissent même place à des contres. Dja DjéDjé se fait plaisir, sur un dédoublement côté droit, l'Ivoirien fait une feinte de centre et tente une frappe du gauche qui passe au-dessus. Plus grand-chose à se mettre sous la dent, hormis une frappe de Bouna Sarr bien sortie par Kigali. Marseille s'impose, glisse en huitièmes de finale, mais laisse toujours quelques points d'interrogation.

Par Benjamin Asseraf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:30 Les bonnes recettes de la FFF 14
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE