Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Niort garde la tête, Guingamp fait tomber Grenoble

Malgré son nul face au Paris FC (2-2), Niort garde le fauteuil de leader. Grenoble aurait pu en profiter, mais les Isérois ont chuté à Guingamp (1-0). Quoi d'autre ? L'incroyable victoire de Chambly contre Châteauroux en infériorité numérique pendant la quasi-totalité du match (2-1), la victoire havraise à Nancy (0-1), le succès de Valenciennes contre Caen (1-0) et des matchs nuls.

Modififié

Niort 2-2 Paris FC

Buts : Kemen (36e, 54e) pour les Chamois // Martin (58e sp) et Kanté (90e) pour le PFC.

Surprenant leader de Ligue 2 après quatre journées, Niort commence ce match de haut de tableau par une belle occasion, mais le tir de Valentin Jacob tape le poteau gauche de Vincent Demarconnay. En pleine bourre, Niort profite de sa supériorité numérique pour faire plier son adversaire du soir lorsque Pape Ibnou Bâ parvient à décaler Olivier Kemen sur le côté droit. L'ailier des Chamois frappe entre les jambes de Demarconnay pour trouver l'ouverture (35e, 1-0). Seulement voilà, le scénario était trop simple : Yacine Bourhane récolte un deuxième carton jaune juste avant la mi-temps, et les deux équipes jouent la deuxième période à dix contre dix. Inspiré, Kemen pense mettre Niort à l'abri grâce à un doublé (54e, 2-0), mais Florian Martin réduit l'écart sur penalty dans la foulée (58e, 2-1). En toute fin de match, Ousmane Kanté arrache l'égalisation (90e, 2-2). Match nul à spectacle comme l'an passé, où les deux équipes s'étaient quittées sur un 4-4 mémorable.

Note du match : 16/20, comme la minute à laquelle le Parisien Axel Bamba a dû quitter ses partenaires pour une faute en tant que dernier défenseur.


Guingamp 1-0 Grenoble

But : Ngbakoto (23e) pour l'EAG.

C'était un soir de retrouvailles pour Mécha Baždarević, Jacques-Alaixys Romao et le GF38. Respectivement entraîneur et milieu de terrain du club isérois entre 2007 et 2010, le technicien bosnien et l'international togolais n'ont pas fait de cadeau à leur ancien club. Dès le départ, l'En Avant de Guingamp s'est mis en position favorable grâce à Yeni Ngbakoto, habile buteur de la tête sur un centre dosé à merveille de Jérémy Livolant (23e, 1-0). Côté grenoblois, la réaction passe par la tête de Yoric Ravet, mais sa tentative trouve la barre transversale de Nicolai Larsen. Malgré des incursions guingampaises dangereuses comme celles de Pedro Rebocho ou Livolant, Grenoble maintient le suspense au Roudourou. Si les dernières minutes sont à son avantage, Grenoble n'en profite pas. Dommage, le fauteuil de leader était devenu accessible...

Note du match : 6/20, comme le nombre de tirs cadrés dans le match. On a connu mieux.


Chambly 2-1 Châteauroux

Buts : Jacques (53e) et Correa (78e) pour Chambly // Paulin Keny (45e+2) pour la Berri.

Dans cette rencontre de bas de tableau, les choses n'ont pas tardé à se décanter pour Châteauroux. En supériorité numérique, la Berri parvient à trouver l'ouverture grâce à une tête croisée de son poulain Philippe Paulin Keny sur un centre de Chaker Alhadhur (45e+2, 0-1). Malheureusement pour les Castelroussins, Chambly n'a pas dit son dernier mot et son capitaine Thibault Jacques réalise une habile déviation du pied sur corner pour remettre le score à égalité (53e, 1-1). Sous la pluie, les crampons de Julien Fabri glisse sur le coup franc dévié de Joris Correa, et Chambly passe devant au score (76e, 2-1). Une sacrée performance tactique de la part de Bruno Luzi, mais aussi un bel échec pour le collectif berrichon.

Note du match : 2/20, comme la minute à laquelle Simon Pontdemé s'est fait exclure de la rencontre pour avoir touché le ballon du bras hors de sa surface de réparation. Dur.




Rodez 2-1 Dunkerque

Buts : Dembélé (21e) et Bonnet (86e) pour le RAF // Ketkeophomphone (50e, s.p.) pour l'USLD.

À Rodez, les points sont à prendre dès que possible. Déjà vainqueurs du GF38 cette saison dans son stade Paul-Lignon, les locaux ouvrent le score par le biais de Malaly Dembélé, habile buteur sur la déviation d'un centre venu de la droite (21e, 1-0). Les hommes de Laurent Peyrelade mettent la pression sur le promu nordiste, et Ugo Bonnet se retrouve proche de doubler la mise. Dommage, puisque les Dunkerquois vont montrer un autre visage dès le début de la deuxième période : Billy Ketkeophomphone transforme un penalty de sang-froid (50e, 1-1). Alors que le match se dirige vers un partage des points, l'abnégation d'Ugo Bonnet permet aux Ruthénois de donner la victoire aux siens (86e, 2-1).

Note du match :4/20, comme le nombre de points ramenés par Ugo Bonnet à son équipe. Solide.


Nancy 0-1 Le Havre

But : Gibaud (66e) pour le HAC.

Depuis quatre matchs consécutifs, l'AS Nancy-Lorraine ne parvient pas à trouver le chemin de la victoire au stade Marcel-Picot. Cela ne change pas, puisque au terme d'une première période très monotone, les deux équipes se quittent dos à dos sur un score nul et vierge. La suite ? Un corner de Quentin Cornette et une tête de Pierre Gibaud au premier poteau pour ouvrir le score sur la pelouse nancéienne (66e, 0-1). Après sa célébration du cygne, la recrue havraise issue du GF38 fait bloc au sein d'une défense normande sereine, même si Yanis Barka trouve l'équerre de Mathieu Gorgelin en toute fin de match.

Note du match : 4/20, comme le nombre de points de l'ASNL en cinq journées. De quoi squatter la dix-septième place du classement.


Amiens 0-0 Pau



Au stade de La Licorne, Amiens doit éviter d'entrer dans l'histoire en encaissant le premier but du Pau FC à l'extérieur en Ligue 2. Une tâche habilement remplie, mais les intentions offensives picardes sont également stoppées par le promu palois. Les débats sont équilibrés, et aucune grosse occasion n'est à déclarer jusque dans les dernières minutes de la partie. En clair, ce 0-0 n'aura pas ému grand monde si ce n'est Pau, heureux bénéficiaire d'un point toujours utile en vue de son opération maintien.

Note du match : 11/20, comme la température du soir à Amiens.


Valenciennes 1-0 Caen

But : Ntim (10e).

Valenciennes est une forteresse que Caen ne sera pas parvenu à percer, bien au contraire. Dès le début de soirée, Emmanuel Ntim est parfaitement servi depuis le côté gauche pour propulser le cuir d'une tête surpuissante dans la lucarne face à un Rémy Riou impuissant (10e, 1-0). La suite ? Des contres mal joués par le VAFC et des visiteurs en manque de réalisme malgré la première de Yoann Court, nouvelle recrue normande. Aux forceps, Valenciennes s'impose et fait tomber le Stade Malherbe de Caen pour la première fois de la saison.

Note du match : 9/9, comme le nombre de points remportés par Valenciennes dans le stade du Hainaut en trois journées. Balèze.


AC Ajaccio 1-1 Sochaux

Buts : Barreto (11e) pour l'ACA / Ambri (48e) pour le FCSM.

Lanterne rouge de Ligue 2, l'AC Ajaccio avait pour objectif d'obtenir sa première victoire en championnat cette saison contre des Lionceaux en terre hostile. La mission prend bonne tournure lorsque Mickaël Barreto parvient à lober Maxence Prévot d'un coup franc excentré côté gauche (11e, 1-0). Plus dominateurs, les Corses pensent doubler la mise grâce à l'intenable Barreto, mais Christophe Diedhiou sauve sur sa ligne. Une bonne chose pour les visiteurs, puisque la deuxième période démarre mieux : Steve Ambri s'engage parfaitement pour tromper la vigilance de la défense ajaccienne et égaliser (1-1, 48e).

Note du match : 1/20, comme le nombre de point d'Ajaccio en quatre journées. Misère.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 17:23 L'UEFA « s'oppose fermement » à la création d'une Super Ligue européenne 33
Hier à 16:45 Mirlind Daku, le buteur qui rend fou le championnat kosovar 23 Hier à 15:15 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 2 Hier à 14:36 Osama Vinladen : « Mon frère s'appelle Sadam Huseín » 97
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:23 Jaume Roures : « Nous avons le temps de trouver des solutions raisonnables » 41
Hier à 12:16 Phoenix renonce à accueillir la finale de l’USL après des insultes homophobes 20 Hier à 11:45 Un hommage à Bruno Martini sur les pelouses françaises ce week-end 2 Hier à 10:25 Flamengo : Henrique blessé aux testicules 7