Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Niort déroule, Paris s'écroule, Ajaccio coule

Dans une soirée avare en buts, la Ligue 2 s'est trouvé un nouveau leader : défait par Nancy, Paris a laissé sa place à des Niortais vainqueurs au Havre sur le gong. Bonne opération également pour le dauphin grenoblois, qui a battu la lanterne rouge corse. De leur côté, Caen et Sochaux n'ont pas pu faire mieux qu'un nul à la maison contre Chambly et Rodez. Enfin, Guingamp et Dunkerque l'ont emporté sur la plus petite des marges face à Pau et Valenciennes pendant que Châteauroux partageait les points avec Amiens.

Modififié

Dunkerque 1-0 Valenciennes

But : Gomis (72e)

Diliberto aurait-il dû quitter le terrain avant tout le monde ? Toujours est-il que son tacle dangereux à la demi-heure de jeu n'est sanctionné que d'un jaune. Tant mieux pour Dunkerque, tant pis pour Valenciennes. Qui, en supériorité numérique, aurait sûrement eu plus de chances d'intégrer le top 3 et d'empêcher la défaite. Parce que Gomis ne se fait pas prier pour placer sa tête, sur corner. Cruel ? Peut-être.

Note du match : 1/10, comme le nombre de points séparant les deux formations (avec un match de moins pour Dunkerque).



Châteauroux 0-0 Amiens



Neuvième minute, expulsion. Oui, c'est de cette façon inspirée que Châteauroux entame sa rencontre. Un peu comme lors de la journée précédente, sauf que c'est cette fois Chouaref qui voit rouge. Plus qu'à tenir devant Amiens, qui aurait bien besoin d'un succès pour véritablement entamer sa mission remontée en Ligue 1. Et en réalité, c'est trop compliqué pour le relégué.

Note du match : 9/10, comme le nombre de minutes durant lesquelles Châteauroux a évolué à onze.


Pau 0-1 Guingamp

But : Gomis (54e)

Il y a des matchs où tout semble fait pour que les filets ne tremblent pas, comme si le destin l'avait aléatoirement décidé. Pau est le premier à s'en rendre compte, Assifuah trouvant la barre sur le corner de Scaramozzino. C'est ensuite Guingamp qui est malheureux, le penalty de Gomis s'envolant dans les nuages. Un Gomis qui foire une occasion en or, après la pause. 0-0, donc ? Non, car Gomis ne croit pas aux signes et le prouve en ouvrant enfin le score via un face-à-face maîtrisé. Allez, direction la première division...

Note du match : 3/10, comme le nombre de buts qu'aurait facilement pu caler Gomis.



Grenoble 2-0 Ajaccio

Buts : Benet (18e) et Djitté (77e)

Si un formateur cherche une action collective récente à montrer à ses jeunes footballeurs en herbe en ce début de saison, il peut leur passer la vidéo du but de Benet inscrit contre Ajaccio. Car pour passer devant, les Grenoblois font les choses bien. Avec la manière, quoi : gros boulot d'Anani, passe en retrait, Ravet qui laisse passer... et transformation. Dommage que quelques secondes plus tard, le même Anani se blesse et soit dans l'obligation d'être remplacé. Reste que les trois points, eux, sont là malgré le poteau de Kalulu et la (mauvaise) reprise de Moussiti-Oko. Comme la place de dauphin. Sans compter le petit numéro de Djitté, buteur lui aussi. En bas de tableau, ça se corse !

Note du match : 24/20, soit le temps passé par Anani sur la pelouse.


Paris 0-2 Nancy

Buts : Biron (73e) et Barka (90e)

Le moment le plus palpitant de la confrontation ? Valette, blessé, qui laisse sa place à Sourzac ? Non, tout de même pas. En fait, Nancy parvient à tromper l'ennui en même temps que Demarconnay. Ce dernier sort une jolie parade, mais Biron est présent pour pousser la sphère au fond, et Barka l'imite quand il n'y a plus personne pour défendre. Paris n'est plus premier, son adversaire pas relégable.

Note du match : 17/20, comme le nombre de minutes pendant lesquelles Nancy a dû tenir.



Caen 0-0 Chambly



Le favori n'est pas toujours celui qu'on croit. Ou plutôt, le favori ne fait pas toujours honneur à son statut. En témoigne ce Caen-Chambly, où les visiteurs embêtent grandement les locaux. Avec, entre autres, une barre transversale touchée. Une zone également testée par les potes d'Orelsan, Jacques n'étant pas loin de marquer contre son camp. La suite, c'est un rouge pour Bammou et un coup de sifflet final.

Note du match : 2/10, comme le nombre de montants touchés.


Le Havre 0-1 Niort

But : Kemen (90e)

En bon pensionnaire expérimenté de Ligue 2, Niort sait que disposer d'un bon gardien peut faire toute la différence. Or, les Chamois sont servis avec Allagbé. Parce que sans lui, Le Havre et notamment Thiaré auraient déjà fait la différence. Mais non, le portier est aussi à l'aise sur sa ligne que Sidney Govou l'était en boîte la veille d'un choc de Ligue des champions. Ensuite, Mbemba doit rentrer aux vestiaires pour un fauchage en règle.... et Kemen plante d'un réel exploit personnel, sur la fin. Du coup, ça fait 1-0 avec une défense qui n'a cédé qu'une fois depuis le début de la saison. Sans oublier la place de leader.

Note du match : 4/10, comme le nombre de cartons rouges reçus par Le Havre en championnat.



Sochaux 2-2 Rodez

Buts : Bedia (67e sp) et Weissbeck (83e) pour Sochaux // Boissier (15e et 45e) pour Rodez

Et la première réalisation de la soirée est pour... Boissier ! Au bout d'un quart d'heure, Prévot est en effet surpris par son enroulé de toute beauté évitant le mur sochalien sur coup franc. Juste avant la pause, l'artiste remet ça sur une remise de Bonnet. Double clap Monsieur, et merci pour Rodez. Malheureusement pour le héros, les Lionceaux reviennent à hauteur au gré d'une seconde mi-temps réussie. Penalty de Bedia (à la suite d'une faute sur Paye), tir lointain de Weissbeck : la récréation est finie.

Note du match : 20/20, comme la note qu'un jury d’esthétisme donnerait à la performance de Boissier.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:00 Rémy claque un triplé 5
Hier à 10:00 Condamné pour viol, Robinho quitte déjà Santos 57
À lire ensuite
Diop, promesses d'ex