Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Nîmes met le feu à Amiens, Monaco se saborde

Alors qu'elle menait, l'AS Monaco s'est sabordée samedi soir et a concédé une nouvelle défaite à domicile contre Montpellier (1-2). Pendant ce temps-là, Nîmes s'est farci Amiens (3-0), Caen a tenu bon à Angers (1-1) et Guingamp et Nice se sont fait des papouilles (0-0).

Modififié

Le tableau de bord


Lille 2-2 Lyon

Buts : Rémy (17e) et Pépé (28e) pour Lille // B. Traoré (63e) et Dembélé (83e) pour Lyon.

Monaco 1-2 Montpellier

Buts : Tielemans (42e) pour Monaco // Laborde (81e)et Škuletić (86e) pour Montpellier.

Nîmes 3-0 Amiens

Buts : Bouanga (45e) et Alioui (76e, 87e) pour les Crocos.

Angers 1-1 Caen

Buts : Capelle (51e) pour Angers // Beauvue (62e) pour Caen.

Guingamp 0-0 Nice




Si cette soirée était un produit Conforama : une lampe de bureau industrielle articulée


Rien de tel que la lumière agressive d'une lampe de bureau industrielle orientée en plein dans votre face pour garder les yeux ouverts devant la première période de ce multiplex. Car les huit équipes et 88 titulaires du soir ont eu besoin d'un peu moins d'une mi-temps entière pour ouvrir le compteur de buts, finalement débloqué par le Monégasque Youri Tielemans contre Montpellier, à la 42e minute. C'est long.


Le retour au SAV : l'AS Monaco


Après une première période emballante, qui les a vus ouvrir le score face à Montpellier, les Monégasques ont inexplicablement lâché la deuxième partie du match, et se sont logiquement fait retourner par les Héraultais (1-2). L'attentisme de Jemerson sur le deuxième but montpelliérain fait même carrément flipper. Monaco est toujours tout cassé, donc.

La notice du soir : entretenir la flamme, avec Denis Bouanga


L’ailier nîmois continue de flamber. Déjà buteur en milieu de semaine contre Saint-Étienne en Coupe de la Ligue, l'ancien Lorientais a attisé son feu intérieur en ouvrant la marque contre Amiens juste avant la pause, avant de s'offrir un petit salto de célébration, puis de servir Rachid Alioui pour le 2-0. Il reste sur quatre buts en cinq matchs avec les Crocos, qui se sont imposés largement face à Amiens (3-0). Propre.

Le chiffre du soir : 14

Laborde pour Delort, Delort pour Laborde : on commence à connaître le refrain. Ce soir, c'est Delort qui a servi Laborde pour ramener Montpellier à hauteur de Monaco, avant de s'imposer (1-2). Le duo d'attaquants, en pleine bromance, en est déjà à quatorze buts cette saison.

Dans le reste de la déco...


Benítez toujours en mode muraille. Le gardien niçois, qui a repoussé les 23 derniers tirs qu'il a subis, a encore permis à Nice de prendre un point à Guingamp, toujours bonnet d'âne du championnat.

Ça glisse toujours pour Vitorino Hilton. À 41 ans, le vétéran montpelliérain sent toujours aussi bien le jeu. Son sens de l’anticipation semble même s’affiner à mesure que sa pointe de vitesse diminue. En témoigne ce tacle salvateur sur un centre tendu en début de match à Monaco, alors que Falcao rodait dans son dos pour griffer.


Claudio air Beauvue reprend son envol. Après 9 matchs à rester bloqué sur le tarmac, l'attaquant a retrouvé le chemin du but en reprenant, de la tête, un centre de Diomandé.

Il s'ennuyait un peu sur la pelouse, alors Mario Balotelli est allé chauffer le gardien guingampais Karl-Johan Johnsson en se postant à un mètre de lui pour contrer son dégagement. Résultat : il a été sanctionné pour une main, avant de se prendre la tête avec Patrick Vieira lorsque celui-ci l'a sorti à 20 minutes du terme. Classique.

Le centre "Beckhamesque" du latéral guingampais Pedro Rebocho vers son attaquant Marcus Thuram, qui envoie une reprise pas trop galactique en plein sur le gardien niçois.

La meilleure action amiénoise à Nîmes : le tacle parfait de Prince Gouano, revenu de nulle part et qui surgit dans le dos de l’attaquant des Crocos Clément Depres pour le priver d’un face-à-face avec Régis Gurtner. Grâce à lui, Amiens aura résisté 10 minutes de plus à l'ouverture du score nîmoise. Ça valait le coup.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:30 Les bonnes recettes de la FFF 14
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi