Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Lyon (3-2)

Nice retourne Lyon

Mené 0-2 à la 80e minute, l'OGC Nice a complètement renversé l'Olympique lyonnais pour s'adjuger un succès capital (3-2) et inespéré. Une victoire qui doit autant à l'abnégation des Aiglons qu'à l'incroyable défaillance mentale - et peut-être physique - des Gones.

Modififié

OGC Nice 3-2 Olympique lyonnais

Buts : Atal (81e), Delort (89e, SP) et Guessand (90e+2) pour les Aiglons // Toko-Ekambi (35e) et Aouar (68e) pour les Gones
Expulsion : Kadewere (86e) pour Lyon


Le football a ses raisons que la raison ignore. Alors que l'Olympique lyonnais menait 0-2 à dix minutes de la fin de la rencontre sur la pelouse de l'OGC Nice, les Gones ont complètement failli en concédant un carton rouge et trois buts. Dont celui d'Evann Guessand au bout du temps additionnel (3-2, 90e+2), qui a fait chavirer l'Allianz Riviera dans une atmosphère de folie. Un scénario complètement dingue qui permet aux Aiglons de remporter un succès de prestige face aux Lyonnais, de nouveau hantés par leurs vieux démons.

Toko-Ekambi-Boateng, acte II

Surpris par Troyes la semaine dernière, le Gym se montre timide dans le jeu. Mais paradoxalement, il se crée les plus grosses occasions en première période. Andy Delort allume la première mèche sans attraper le cadre (11e), puis bute sur Anthony Lopes (22e, 36e). Vif et solide, le gardien portugais se montre également impérial pour claquer la mine de Kasper Dolberg (40e). Des occasions manquées qui coûtent cher, puisque l'OL va ouvrir le score sur sa seule véritable opportunité du premier acte. Comme sur la pelouse du Sparta Prague, Jérôme Boateng délivre une ouverture sublime pour Karl Toko-Ekambi qui doit s'y reprendre à deux fois pour trouver les filets de Walter Benítez et inscrire son troisième but de la saison en championnat (0-1, 35e).

Est-ce bien sérieux ?

La tête dans le seau et incapables de se montrer dangereux au retour des vestiaires, les hommes de Christophe Galtier sont de nouveau mis sous pression par Houssem Aouar. Lequel manque de peu le cadre (47e), avant de planter son deuxième but de la saison d'une belle frappe placée après une déviation subtile de Lucas Paquetá (0-2, 68e). Un break supposé décisif pour l'OL, qui semble monter en puissance. Mais peut-être émoussés par l'enchaînement des matchs ou seulement trop naïfs pour assurer le coup, les hommes de Peter Bosz s'écroulent dans les dix dernières minutes. Notamment à cause d'un homme : Youcef Atal. Fraîchement entré en jeu, l'international algérien réduit la marque d'une mine sous la barre de Lopes (1-2, 81e) avant de gratter un penalty à la suite d'une faute évitable d'Emerson, transformé par Delort (2-2, 89e). Entre-temps, Tino Kadewere, auteur d'une prestation terrible, rejoint les vestiaires avant tout le monde pour un tacle de boucher sur son ancien coéquipier Melvin Bard (86e). La suite, c'est un de ces moments de folie que le football propose de temps en temps - même si cela est habituel lors des affrontements entre le Gym et l'OL - avec ce but de Guessand qui permet au public de l'Allianz Riviera de hurler sa joie. Brisés dans leur élan, les Rhodaniens stagnent au huitième rang avant d'affronter Lens la semaine prochaine, tandis que Nice a vécu un après-midi de rêve : la deuxième place provisoire de Ligue 1 dans la poche ainsi que le premier titre de champion du monde MotoGP de Fabio Quarataro, le natif de la préfecture des Alpes-Maritimes.



OGC Nice (4-4-2) : Benítez - Daniliuc (Atal, 67e), Todibo, Dante, Bard - Boudaoui (Da Cunha, 67e), Lemina (Rosario, 67e), Thuram, Gouiri (Claude-Maurice, 77e) - Delort, Dolberg (Guessand, 83e). Entraîneur : Christophe Galtier.


Olympique lyonnais (4-2-3-1) : Lopes - Dubois, Boateng, Denayer, Emerson - Caqueret, Guimarães - Kadewere, Aouar (Diomandé, 90e+1), Toko-Ekambi (Mendes, 88e) - Paquetá. Entraîneur : Peter Bosz.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Fabien Gelinat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine