Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Nice : Patrick Bruel revient sur les sifflets

Modififié
Habitué à évoluer devant un parterre de midinettes hystériques, le chanteur Patrick Bruel n'est pas prêt d'oublier l'accueil réservé par le public niçois le 22 septembre dernier, à l'occasion de l'inauguration de l'Allianz Riviera de Nice.

Invité à pousser la chansonnette avant la rencontre face à Valenciennes, le séducteur de 54 ans s'est lamentablement fait huer par les milliers de supporters présents, visiblement pas fan de sa présence chaque week-end ou presque dans les tribunes du Parc des Princes. Récemment interrogé par le journal Nice-Matin, celui-ci est revenu sur cet épisode quelque peu humiliant :

« À la base, tu viens chanter, t'es content, c'est la fête, le stade est sublime, Nice gagne 4-0... Et tu te prends une telle bronca ! Cela a été un peu violent. »

L'interprète de Casser la voix et de l'inoubliable Place des grands hommes ne veut cependant pas y voir un désamour du public, regrettant plutôt d'être aujourd'hui estampillé PSG :


« Je ne me suis pas senti attaqué en tant que chanteur. Ce sont juste des supporters qui se sont égarés. Et c'est assez dur à vivre, car ma mère m'a appelé dans la foulée pour me dire : « Mais Nice, c'était pas ton équipe préférée quand t'étais petit ? » Hé oui ! J'étais fan en 1972-73. Je me souviens d'un match de Coupe de France, Bastia-Nice, perdu 2-0 au Parc des Princes. J'étais tout seul avec ma banderole rouge et noire. »

Un traumatisme qui a visiblement poussé Patrick à changer de camp. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 18:02 Wenger nommé responsable du développement du football à la FIFA 27 Hier à 17:11 La bière avec alcool fera son retour à l'Euro 2020 34
Hier à 15:58 Trois anciens responsables de la CONMEBOL bannis à vie par la FIFA 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons