Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-Nice (1-2)

Nice fait chuter Rennes sur le gong

Après une première période bien gérée et un but contre son camp de Gautier Lloris, le Stade rennais a perdu le fil après la pause, laissant les Niçois écrire la fin du scénario et arracher son troisième succès dans le temps additionnel grâce à un but de Coly (1-2). Rennes n'est plus leader, le Gym est sur le podium.

Modififié

Rennes 1-2 Nice

Buts : G. Lloris (25e, CSC) pour les Rennais // Cyprien (63e sp) et Coly (90e+2) pour les Aiglons.

Il suffisait de se balader autour du Roazhon Park, ce dimanche, pour constater l’effervescence. L’odeur de la galette-saucisse, le sourire des enfants avant la rentrée et surtout la perspective de voir le Stade rennais conserver son fauteuil de leader pour au moins quinze jours, trêve internationale oblige. Facile pour la nouvelle équipe à la mode dans l'Hexagone ? Pas forcément, Nice débarquant en Bretagne avec l'envie d'oublier sa défaite de mercredi face à Marseille et la volonté de briller avant de (vraiment) lancer l'ère INEOS sur les terrains de Ligue 1. Mission accomplie : sans leurs nouvelles recrues ou presque, les Aiglons ont renversé Rennes (1-2) dans les derniers instants de la partie.

Lloris, frère malheureux


Dans une enceinte pas loin d’être pleine et déjà chaude à quinze minutes du coup d’envoi, les Rennais sont les premiers à dicter le rythme de la rencontre. Il faut dire que le 5-3-2 de Julien Stéphan paraît mieux rodé qu’un onze niçois privé des quatre recrues d’INEOS (Ounas et Nsoki sur le banc ; Claude-Maurice et Dolberg absents). Les premières offensives sont tranchantes, mais ne font pas mouche : Benítez est vigilant sur les trois coups de tête de Niang (2e, 8e, 21e), alors que les tentatives de Bourigeaud et Niang fuient le cadre (10e, 13e).


La bande à Vieira est bousculée. Et si Atal tente de mettre le bazar dans la défense rennaise, les Aiglons se font logiquement punir après un cafouillage. Sur un corner botté par Grenier, Morel reprend de la tête au second poteau et voit le jeune Lloris dévier le cuir dans son propre but (1-0, 25e). Un coup dur pour l'enfant de Nice, dont la première – et la dernière - titularisation en Ligue 1 remontait au 30 avril 2016. Pas de bol.

La persévérance de Coly


Le pion rennais fait retomber le rythme sur la pelouse et les hommes de Stéphan en profitent pour laisser la chique aux Niçois (57% de possession à la pause), sans que ces derniers ne sachent vraiment quoi en faire. Pas toujours précise dans les vingt derniers mètres, l’équipe bretonne mise sur son aisance dans les airs pour faire le break, mais les têtes de Morel (44e) et Da Silva (50e) ne sont pas cadrées. Le second acte est une autre histoire : le Gym revient avec de meilleures intentions et prennent le contrôle de la rencontre. Résultat, les supporters rennais se font plus discrets, et la nervosité change de camp sur le pré, le technicien breton écopant même d'un carton jaune pour avoir réclamé un penalty (54e).


Puis, tout bascule en quelques minutes : Morel effectue un sauvetage héroïque devant Cyprien (58e), avant que le milieu niçois ne transforme un penalty obtenu par Atal, fauché par Traoré (1-1, 63e). Les Rennais sont brouillons, la confiance est azuréenne et l'international algérien réalise une nouvelle percée côté gauche, avant de buter sur Mendy (64e). Les Rouge et Noir piochent physiquement et n'arrivent plus à inquiéter Benítez. Alors, les visiteurs tentent de faire tourner le match du bon côté et finissent par être récompensés. Après deux énormes loupés dans un cafouillage, Coly reprend un corner au deuxième poteau pour délivrer son équipe (1-2, 90e+2). Coup de froid sur le Roazhon Park et explosion de joie sur le banc niçois : Rennes n'est plus leader, Nice monte sur le podium.




Stade rennais (5-3-2) : E. Mendy -H. Traoré, Da Silva, Gélin, Morel, Maouassa (Hunou, 87e) - Bourigeaud, Grenier (Léa-Siliki, 76e), Camavinga - Siebatcheu (Del Castillo, 76e), Niang.Entraîneur : Julien Stéphan.

OGC Nice (4-3-3) : Benítez - Burner, Lloris, Pelmard, Coly (Nsoki, 86e) - Lees-Melou, Cyprien, Tameze - Atal, Lusamba (Ounas, 75e), Srarfi (Ganago, 75e). Entraîneur : Patrick Vieira.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Clément Gavard, au Roazhon Park
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 14:11 EuroMillions : 173 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
    Hier à 17:15 Le Las Vegas Lights FC balance 10 000$ à ses supporters 15
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 17:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 16:06 Pluie de peluches à Rotterdam pour des enfants malades 9 Hier à 14:22 Le comité d'appel de la CAF rejette l'appel du Wydad Casablanca 11 Hier à 14:01 10€ gratuits pour miser sur la Ligue des Champions : Tentez de les transformer en + de 100€ ! Hier à 12:23 Vega baisse son short pour célébrer son but face au FC Atlas 39 Hier à 12:00 Défaite pour la première de Maradona avec le Gimnasia La Plata 11
    À lire ensuite
    Neymar, tous perdants