Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Nice-OM (1-0)

Nice et Marseille se quittent dans le chaos

Alors que l'OGC Nice menait (1-0) à un quart d'heure du terme face à l'OM en clôture de cette troisième journée de Ligue 1, des incidents provoqués par des ultras niçois ont entraîné le départ prématuré de l'Allianz Rivera des joueurs et staff de l'Olympique de Marseille qui n'ont pas souhaité reprendre le jeu. L'OGC Nice devrait provisoirement remporter la rencontre sur tapis vert, mais à quel prix ?

Modififié

OGC Nice 1-0 Olympique de Marseille

But : Dolberg (49e) pour Nice
Match arrêté à la 77e minute

« Ils ne reviendront pas, ils viennent de prendre leur douche. » Ce sont ces mots prononcés par Christophe Galtier, sur les coups de 23h45, qui ont définitivement mis fin à ce Nice-OM qui n'avait plus de sens depuis plus d'une heure déjà. Un choc de Ligue 1 ruiné par l'attitude de quelques supporters qui, en plus d'avoir gâché la soirée de plusieurs milliers de personnes, ont probablement ruiné les efforts des joueurs de Galette qui étaient devant au tableau d'affichage à un quart d'heure du terme de cette rencontre.

Mandanda-Benítez, duel au sommet

Au moment de pénétrer sur la pelouse de l’Allianz Riviera, Steve Mandanda et Walter Benítez sont prêts à vivre un match explosif. Explosif dans les tribunes, explosif sur la pelouse, ce Nice-OM démarre fort. Trop fort pour Youcef Atal, obligé de sortir sur blessure au bout de six minutes de jeu, contrairement aux portiers niçois et marseillais qui sont au diapason d’entrée. Le centre (détourné par Luan Peres) de Jordan Lotomba oblige Mandanda à un arrêt du pied enchaîné d’un autre tout aussi impressionnant devant Kasper Dolberg.

Près de son banc, Jorge Sampaoli bouillonne alors que son équipe monte en puissance. Dimitri Payet cale une passe lumineuse pour Cengiz Ünder qui perd son duel face à Walter Benítez. Quelques minutes plus tard, sur un centre de Gerson, c’est via une volée qu’Ünder oblige l’Argentin à sortir le grand jeu. La passe d’armes entre les deux hommes connaîtra un dernier épisode avant la pause : un coup franc de Payet bien jugé pour Benítez, une mine de Boudaoui au premier poteau pour Mandanda. La mi-temps arrive, déjà.

Dolberg puis le chaos

Au retour des vestiaires, les Niçois vont tout de suite trouver la faille : Lotomba fait la misère côté droit, son centre est repris des pecs par Dolberg qui mystifie Mandanda (1-0, 49e). Mais alors que la rencontre poursuit son cours et que Payet s'apprête à tirer un corner en face de la tribune des ultras niçois, le Réunionnais reçoit une bouteille sur la nuque avant de la renvoyer à son propriétaire.

Des débordements s'ensuivent : des coups sont échangés entre Gerson et Jean-Clair Todibo, trois joueurs de l'OM (Guendouzi, Luan Peres, Payet) portent des marques des échauffourées, tandis qu'un fan niçois aurait même été évacué sur civière à la suite de l'effondrement d'un panneau publicitaire. Après plus d'une heure d'incertitude, les Niçois reviennent sur le terrain. Les Marseillais, eux, prennent leur douche et puis la route de la Canebière. Voilà donc comment une soirée de fête s'est transformée en véritable cauchemar.



OGC Nice (4-4-2) : Benítez - Atal (Lotomba, 6e), Todibo, Dante, Bard - Boudaoui, Lemina (Thuram, 71e), Rosario, Kluivert - Dolberg, Gouiri. Entraîneur : Christophe Galtier.

OM (3-4-3) : Mandanda - Saliba, Álvaro, Luan Peres - Guendouzi, Kamara, Gerson, Gueye (Rongier, 58e) - Ünder, Payet, Luis Henrique (De la Fuente, 57e). Entraîneur : Jorge Sampaoli.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Mon supporter, ma bataille !


    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 14:35 Deux tiers des footballeurs ne savent pas quoi faire après leur retraite 53 Hier à 12:53 Vincent Hognon déjà viré du Swift Hesperange 29
    Hier à 11:23 Le Qatar veut que les joueurs soient vaccinés au Mondial 2022 55 Hier à 10:56 Pierre Ménès reprend du service à Reworld Media 149 Hier à 09:22 Un arbitre frappé au visage et hospitalisé en niveau amateur 36