Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // FC Nantes-OGC Nice (1-2)

Nice enfonce un peu plus le FC Nantes

Revenu au score grâce à Emiliano Sala en deuxième mi-temps, le FC Nantes a fini par céder à vingt minutes de la fin. Un troisième match de suite sans victoire qui met plus que jamais Miguel Cardoso en danger.

Modififié

Nantes 1-2 Nice

Buts : Jallet (31e) et Makengo (69e) pour Nice, Sala (57e) pour Nantes.

Le mauvais début de saison semble enfin oublié pour l'OGC Nice. Ce mardi, les Aiglons décrochent une troisième victoire lors des quatre dernières journées, grâce à des buts de Jallet et Makengo. Un succès qui leur permet de bondir momentanément à la 9e place, et de s'éloigner de la zone rouge. Tout l'inverse d'un FC Nantes qui ne met plus un pied devant l'autre. La patte Cardoso n’a pas pris à Nantes, et les Canaris se retrouvent avec seulement cinq points en sept journées pour une seule victoire. Les Nantais n'ont d'ailleurs toujours pas remporté le moindre succès à la Beaujoire. Qu'elle semble loin, la belle époque Ranieri du début de saison dernière.

Angers assomme Monaco

Jallet punit le FC Nantes


D’entrée de jeu, les intentions des deux équipes sont claires : la maîtrise du ballon. Le cuir est sans cesse en activité sur le pré et aucun des deux camps ne s’en débarrasse. Côté niçois, Tameze se mue en meneur de jeu et régale les pistons Jallet-Coly. Malgré cela, la domination des Aiglons n’est pas concrétisée et ils peinent à s’approcher des cages de Tătăruşanu. Le match s’installe dans un faux rythme et il manque un éclair de génie pour réveiller La Beaujoire. Le FCN sort alors un peu plus de son camp et Boschilia mène le jeu à la baguette, mais la mésentente de la triplette offensive n’aide pas les Canaris à mettre du danger dans la surface adverse. Les hommes de Miguel Cardoso se font alors punir par le divin chauve Jallet, qui claque une frappe du plat du pied dans les buts de Tătăruşanu (0-1, 31e). L’OGCN libéré prend alors confiance et, par deux fois, Maolida n’est pas loin de doubler la marque. De leur côté, les Canaris couinent et rentrent au vestiaire la voix enrouée.

Sala ne suffira pas


À la reprise, Nantes revient avec des intentions, mais le dernier geste n’est pas assez maîtrisé. C'est pourtant toujours Nice qui se procure des occasions, par Saint-Maximin, puis par Dante sur corner. Le FCN est dans le dur, mais peut compter sur son gars sûr : Emiliano Sala. À la suite d’une passe en profondeur, l'Argentin s’impose dans un duel plein de vitesse face à Dante et ajuste tranquillement Benítez, qui n’avait toujours pas effectué un arrêt (1-1, 57e). Une justesse technique qui lui manque cinq minutes plus tard, quand, après un déboulé de Limbombe, il rate complètement sa frappe du gauche et le but du break (62e).

Au moment où Nantes semble enfin lancé, Nice climatise la Beaujoire. Excellent tout le match, Makengo est récompensé en coupant un centre de Coly devant Mbodji. Un but qui permet aux Aiglons de reprendre l’avantage (1-2, 69e). Le dernier quart d’heure ne permettra pas aux Nantais de revenir malgré quelques attaques mal exploitées et des changements offensifs. Nantes est ce soir en position de barragiste, et pourrait même se retrouver relégable en cas de succès amiénois mercredi. Miguel Cardoso ne va clairement pas dormir tranquille.


FC Nantes (4-2-3-1) : Tătăruşanu – Kwateng, Miazga, Kara Mbodji, L. Lima – Krhin (Moutoussamy, 77e), Rongier (cap) – Limbombe, Boschilia (Evangelista, 75e) , Waris – Sala (Coulibaly, 80e). Entraîneur : Miguel Cardoso.

OGC Nice (3-5-2) : W. Benítez – Hérelle, Dante (cap), M. Sarr – Jallet (Attal, 77e), Lees-Melou, Tameze, Makengo, Coly – Saint-Maximin (Srarfi, 80e) , Maolida (Sacko, 89e). Entraîneur : Patrick Vieira.


  • Résultats et classement de Ligue 1



    Par Rémi Salvayre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 5 heures Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 147 il y a 8 heures Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 35
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall