Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Nice (0-1)

Nice braque Lyon

Avec un gardien en fusion et un but de Saint-Maximin, l'OGC Nice a profité du retour sur les terrains de Balotelli pour lancer sa saison à Lyon (0-1). Malgré 29 tirs tentés, l'OL concède déjà sa deuxième défaite en quatre journées.

Modififié

Lyon 0-1 Nice

But : Saint-Maximin (50e) pour Nice.

Va-t-il arriver ? C'était la question du jour, à Lyon, où la course contre-la-montre pour signer Moussa Dembélé avant les douze coups de minuit a donné le tempo de cette dernière soirée d'août. Dans l'ombre de ces ultimes tractations estivales, une vingtaine de types, parmi lesquels Mario Balotelli, jouaient un petit match de foot sur la pelouse du Groupama Stadium. Et si tout va bien se goupiller côté transferts pour les Gones, que Dembélé va rejoindre pour cinq ans, sur le terrain, l'OL a perdu.

Nice étouffé

Déterminés à accoucher d'une victoire, les Lyonnais poussent dès l'entame de match. Depay multiplie les percées, Fekir, Terrier et Mendy s'ouvrent des angles de tir, et Nice, incapable de s’extirper du pressing lyonnais, asphyxie. Au quart d’heure de jeu, Tousart claque un plat du pied qui frôle le but de Benítez, de retour dans la cage niçoise. Pas du tout sereins au cours du premier acte, les Aiglons concèdent beaucoup de situations (11 tirs lyonnais à la mi-temps). Balotelli, très nerveux, est l’unique danger chez les Rouge et Noir, qui ont quand même quelques contres à négocier et quelques espaces à dévorer. Un dernier coup franc du capitaine Fekir droit dans le mur, et voilà la pause qui arrive, 0-0.

Benítez en mode muraille

Dominateur jusque-là, l'OL se fait surprendre dès le retour des vestiaires. Saint-Maximin, qui avait déjà trouvé la barre de Lopes trois minutes plus tôt au terme d'une attaque éclair, trouve l'ouverture à la 50e minute d'une lourde frappe, déviée dans son propre but par Marcelo. Dans la foulée, Fekir, Traoré et Depay se gênent de façon surréaliste et ratent le 1-1. Les Lyonnais accentuent leur pression à l'entrée du dernier quart d'heure, le moment pour Walter Benítez de lancer son show. Délaissé au profit de Cardinale depuis le début de saison, le gardien argentin a donné des bonnes raisons de douter à son coach, Patrick Vieira. En fusion en fin de match, Benítez réalise une double parade incroyable à la 85e, devant Ndombele puis Fekir. Avant de bloquer plusieurs autres tentatives lointaines, jusqu'à cette dernière reprise de volée d'Aouar (finalement signalé hors jeu) au bout du temps additionnel, que le gardien envoie miraculeusement en corner. C'est donc ça, un braquage à l'argentine.



Lyon (4-2-3-1) : Lopes – Rafael, Marcelo, Denayer, Mendy – Tousart (Diop, 79e), Ndombele – Traoré (Aouar, 84e), Fekir, Terrier (Cornet, 69e) – Depay. Entraîneur : Bruno Génésio.

Nice (3-5-2) : Benítez – Hérelle, Dante, Sarr – Jallet, Lees-Melou, Tameze, Cyprien, Boscagli – Saint-Maximin (Coly, 85e), Balotelli (Maolida, 76e. Entraîneur : Patrick Vieira.


  • Résultats et classement de Ligue 1


    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75