Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // C4
  2. // Barrage
  3. // OGC Nice-Maccabi Tel Aviv (2-0 ap)

Nice arrache sa qualification en C4

Poussés en prolongation par le Maccabi Tel-Aviv, les décevants Niçois sont finalement venus à bout des Israéliens grâce à un bijou d'Alexis Beka Beka (2-0). Cette qualification, bien heureuse pour le coefficient UEFA de la France, est un premier rayon de soleil dans un début de saison mitigé pour le Gym.

Modififié

OGC Nice 2-0 Maccabi Tel-Aviv

Buts : Claude-Maurice (26e) et Beka Beka (113e) pour les Aiglons
Expulsion : Gouiri (100e) chez les Aiglons

Décevant depuis le début de la saison, l'OGC Nice avait ce jeudi soir l'occasion d'enfin lancer sa saison et de glaner une victoire. Sur courant alternatif et battus au match aller, les Aiglons ont montré un tantinet plus de maîtrise devant leur public à l'Allianz Riviera, mais ont encore montré leurs lacunes offensives. Les attaquants du Gym ont réussi l'exploit de faire passer la défense friable des visiteurs pour un véritable verrou. S'ils ont gagné leur premier match en 90 minutes cette saison (2-0), les Niçois ont été poussés en prolongation par le Maccabi. Il a fallu que Beka Beka déclenche une sublime frappe pour éviter à Nice la torture des tirs au but. Ouf.

Panne d'attaque


Il faut dire que le premier acte n'est pas franchement la meilleure publicité pour la Ligue Europa Conférence. Des passes ratées, des mauvais choix, une possession stérile, bref une purge. Les Aiglons finissent tout de même par prendre un semblant de contrôle sur la partie, sans être non plus en mode rouleau compresseur. L'ouverture du score d'Alexis Claude-Maurice est finalement à l'image de cette première période : Thuram envoie un joli centre depuis la gauche vers son numéro 10, serré par Saborit. Mais l’Espagnol se désintéresse étonnamment du marquage et laisse l’ancien Lorientais s’élever dans les airs, manquer sa tête et voir tout heureux le ballon finir son chemin au fond des flets de Peretz (1-0, 26e), pas aussi inspiré que lors du match aller. Le Maccabi est en fait assez fidèle à ce qu'il avait montré il y a une semaine : défensivement perméable. Preuve en est lorsque Geraldes se retourne et veut remettre vers son gardien. La passe du Portugais est trop mollassonne, et Delort en profite, dribble Peretz, mais son pied gauche n’est pas assez précis pour faire le break (32e).


Au retour des vestiaires, les Aiglons reviennent avec des pieds moins carrés et des idées plus neuves. Ils emballent la rencontre, un peu comme lors de la première période à l'aller. Mais comme à Tel-Aviv, les Azuréens peinent à trouver la faille. Il y a bien un centre-tir de Bard qui fait frissonner Peretz, mais pas de quoi lui filer la frousse de l'année (52e). C'est après l'heure de jeu que les hommes de Lucien Favre, et notamment Képhren Thuram, passent à la vitesse supérieure. Le jeune Français se lance dans un beau rush, conclu par une frappe. Celle-ci est contrée, et le ballon revient dans les pieds de Delort qui parvient à se retourner et à tirer, mais sa tentative est déviée en corner. Sur le coup de pied de coin suivant, Glazer est tout proche de tromper Peretz, tout heureux d'être sur la trajectoire avec un peu de chance (63e). Clairement le meilleur joueur de la rencontre, Thuram est proche d'envoyer une merveille de demi-volée dans les buts de Peretz, mais le portier israélien réalise une parade au moins aussi belle que le geste du Niçois pour sauver les siens et gratter la prolongation (83e).

L'éclair de Beka Beka


Stengs, peu inspiré depuis son entrée en jeu à un quart d'heure de la fin, est le premier à faire peur au gardien adverse, sans doute content de voir l'enroulé du gauche du Néerlandais manquer le cadre de justesse (94e). Mais ce sont les visiteurs qui semblent refaire le coup du match aller en endormant complètement les Aiglons. Gouiri essaie bien de se sortir de cette paralysie du sommeil, mais se débat en laissant traîner sa semelle par deux fois sur des chevilles adverses. Suffisant pour pousser l'arbitre à le renvoyer aux vestiaires (100e). Davidzada est ensuite à deux doigts d'éteindre le stade, mais sa lourde frappe échoue sur la barre de Schmeichel (106e). Il fallait en fait s'appeler Alexis pour marquer avec l'OGC Nice ce jeudi. Beka Beka, entré à la pause de la prolongation, est trouvé à gauche, repique sur son pied droit et envoie une mine en pleine lucarne qui laisse Peretz immobile, et qui délivre le stade (2-0, 113e). Une réalisation splendide synonyme de Coupe d'Europe pour les Aiglons.




OGC Nice (4-2-3-1) : Schmeichel - Atal, Todibo, Dante, Bard - Thuram (Beka Beka, 106e), Lemina (Rosario, 90e+1) - Claude-Maurice (Gouiri, 77e), Ramsey, Ilie (Stengs, 77e) - Delort (Brahimi, 90e+1). Entraîneur : Lucien Favre.

Maccabi Tel-Aviv (5-3-2) : Peretz - Geraldes (Kandil, 106e), Bitton, Yeini, Saborit, Davaidzada - Kanichowsky (Gloukh, 79e), Glazer, Golasa (van Overeem, 64e (Peretz, 87e)) - Perica (Zahavi, 64e), Jovanović. Entraîneur : Vladimir Ivić.


Par Léo Tourbe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 22:03 Programme des quarts de finale de la Coupe du monde Hier à 22:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 13:03 Jérémie Janot ne croit pas vraiment au réchauffement climatique 226