Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4
  3. // Arsenal-Watford (1-2)

Ni demie ni envie pour Arsenal

Sans volonté, les Gunners ont lâché leur FA Cup face à un joli Watford qualifié pour les demi-finales. Fragile derrière, pas inspiré devant, Arsenal n'a quasiment plus rien à jouer cette saison.

Modififié

Arsenal 1-2 Watford

Buts : Welbeck (88e) pour Arsenal // Ighalo (50e) et Guedioura (63e) pour Watford

Il a beau être le vainqueur des deux dernières éditions, Arsenal n'a visiblement pas gardé la clé du succès en FA Cup. À observer la performance des Gunners, on peut même se demander s'ils souhaitaient la trouver. Car les partenaires du capitaine Mertesacker n'ont montré aucune forme de motivation en quart de finale contre Watford, dans le seul tournoi qui pouvait encore sauver leur saison. Mais voilà, l'envie est une affaire personnelle et ne se commande pas en appuyant sur un bouton. Elle n’apparaît que chez ceux qui idolâtrent la gagne. Et visiblement, les joueurs d'Arsenal ne font toujours pas partie de cette catégorie. Cela justifie les deux malheureux titres glanés en plus de dix ans. Et cela justifie également leur élimination face à des Hornets accrocheurs et opportunistes. Incapable d’accélérer le jeu ou de se procurer des situations dangereuses avant la 88e minute, le 3e de Premier League s'est pris les pieds dans le tapis en encaissant deux pions en seconde période. La tête basse, il lâche du même coup son trophée, que Watford peut toujours espérer ramener dans sa vitrine.

Zéro tir cadré en 45 minutes


La FA Cup étant le seul trophée encore accessible pour les Gunners, Wenger aligne une équipe type, avec Giroud et Sánchez. Du côté de Watford, qui reste sur deux 1-0 dans la compétition, on compte sur Capoue et Ighalo pour faire trembler les locaux. Pour Arsenal, la tactique est claire : mettre la pression dès les premières minutes et plier le match en une mi-temps, histoire de ne pas laisser les visiteurs prendre confiance et éviter le replay. Devant ces velléités offensives, Ake perd sa chaussure, alors que Giroud, en position de hors-jeu, croit ouvrir le score. Les Hornets répondent par un bon pressing, une grosse rigueur défensive et une forte densité au milieu de terrain. Et ça marche plutôt pas mal. Que c'est dur pour Arsenal de se montrer dangereux avec un Özil transparent... Gabriel Paulista, lui, échappe au rouge pour une agression sur Deenay même pas sanctionnée par une faute. D'une manière générale, la justesse technique n'est pas franchement au rendez-vous : Ighalo ne réussit pas une passe, Sánchez pas un dribble, Elneny pas une frappe. Ce qui explique le score au tableau d'affichage, resté vierge depuis le début de la rencontre.

Deux occasions, deux buts


La première frappe cadrée intervient cinq minutes après la pause. Et se traduit par un but d'Ighalo, qui profite de la faiblesse de Paulista pour tromper Ospina. Une surprise quand on sait qu'Arsenal n'a plus perdu à domicile en Cup depuis 1997. Mais bizarrement, les favoris n'offrent aucune réaction, si ce n'est une tentative désespérée de Giroud. Résultat : Watford prend confiance. Guedioura tente même une praline dans un angle un peu compliqué... qui transperce Ospina et manque de trouer les filets. Malgré un triple changement côté rouge et la réduction du score de Welbeck, les Hornets, qui s'attendaient à un adversaire bien plus redoutable, se qualifient (presque) tranquillement pour les demi-finales et peuvent rêver à la deuxième finale de FA Cup de leur histoire. Pour Arsenal, la saison se terminera sans titre. Une vilaine habitude.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi