Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM (3-0)

Neymar, la tempête avant le calme

Époustouflant pour la réception de l'OM, Neymar a tout fait au public du Parc des Princes : l’info, l’intox, l’amour, mais aussi la tuile. Sorti sur civière, le Brésilien laisse de grosses interrogations sur l’étendue de sa blessure à la cheville.

Modififié

Unai Emery l’avait dit deux jours avant ce premier des deux Classiques en quatre jours, il attendait que Neymar fasse « son retour à l’entraînement dans la journée de samedi » . Victime d’un syndrome viral, que certains verront par la suite comme une gastro-entérite, le numéro 10 du PSG était bel et bien apte pour ce choc du dimanche soir. Expulsé lors du match aller où il avait laissé l’impression d’un homme nerveux au Vélodrome, le Ney s’est rattrapé avec la manière au Parc. Provocateur dans ses dribbles, le meneur de jeu parisien a très vite donné le tournis au pauvre Sakai et obligé la défense marseillaise à lui réserver un traitement particulier.

Garcia : « Je m’attendais à voir Neymar sur la pelouse »


Qu’à cela ne tienne : Neymar était prêt à prendre des coups, il en a l’habitude. C’était la même chose à Santos, c’était la même chose au Barça, c’est désormais la même chose à Paris. Et si les arbitres ne veulent pas protéger les artistes, Neymar n'a besoin de personne au moment de faire le break, un peu avec l’aide du malheureux Rolando (2-0, 27e). « Je m’attendais bien à voir Neymar sur la pelouse, donc à vrai dire cela ne m’a pas surpris, concède Rudi Garcia en conférence de presse d’après-match. Il a marqué à l’aller, il marque aussi au retour... C’est un top joueur. » L’intox n’avait donc pas pris dans les rangs marseillais et, dans les faits, Neymar semble au-dessus du lot. Intox ou pas. Sa magnifique inspiration des vingt-cinq mètres qui frôle le montant gauche en est la preuve (36e).

Dans une première période à haute intensité, Paris sort vainqueur du duel. Neymar termine quant à lui allongé par terre, les mains sur le visage. Aidé par son capitaine et ami Thiago Silva à se relever pour rejoindre le vestiaire, le Ney vient de laisser un message subliminal : les coups qu’il subit commencent à laisser des séquelles, et ce n’est que le début. Bougé dans la deuxième période, Neymar parvient tout de même à réaliser un magnifique rush côté gauche, pour servir Edinson Cavani pour le but du K-O (3-0, 55e). Vient alors cette fameuse action où il se tord la cheville tout seul. Le joueur sort en pleurs, sur une civière. Forcément, l’image est loin d’être drôle.

Emery : « C’est une torsion »


Comment va Neymar ? La question brûle toutes les lèvres. À commencer par celles d'Unai Emery en conférence de presse : « C’est une torsion. Nous allons faire des examens médicaux pour en savoir plus, mais il est maintenant plus tranquille... Pour le match retour face au Real Madrid, il faudra avoir de la patience et attendre. Mais si, maintenant, je dois dire s’il sera disponible ou non, alors je pense qu’il sera disponible. » Positiver, voici le maître mot du coach espagnol après avoir vu son cador boiter bas. De son côté, Garcia reste beau joueur. « J’espère qu’il n’a pas grand-chose, parce que c’est pour ce genre de joueurs que l’on regarde du football. » En attendant, Marseille devrait donc affronter Paris en Coupe de France sans Neymar. Et attaquer un match à élimination directe sans avoir à subir les coups de boutoir de Neymar, c’est tout de même plus rassurant.



Par Antoine Donnarieix, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 1 heure Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 9
il y a 6 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12