Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Naples trébuche, la Fiorentina démarre enfin

Emmenée par un Franck Ribéry inspiré, la Fiorentina a signé son premier succès de la saison (2-1) face à la Sampdoria, lanterne rouge ce soir. Plus haut au classement, Naples s'est fait surprendre en toute fin de match par Cagliari, qui en profite pour lui prendre la quatrième place. Désormais cinquième, le Napoli est notamment talonné par Bologne, qui n'a pu faire mieux qu'un nul sur le terrain du Genoa (0-0). Dans le bas du tableau, Parme et Lecce ont signé des succès précieux, respectivement face à Sassuolo (1-0) et sur le terrain de la SPAL (1-3).

Modififié

Naples 0-1 Cagliari

But : Castro (88e)

Délogé en début de soirée du podium par l'Atalanta, le Napoli peine à véritablement se montrer dangereux. Largement dominateurs, mais pas assez tranchants aux abords de la surface, les hommes de Carlo Ancelotti doivent ainsi attendre la 41e minute et cette grosse opportunité croquée par Insigne, lancé par Mertens, pour fissurer la solide défense sarde. Celle-ci est à deux doigts de s'effondrer en deuxième période, les Partenopei se montrant plus inspirés. Mais Olsen se montre décisif devant Koulibaly (58e), et le poteau renvoie deux tentatives de Mertens (61e et 64e). Entré en jeu pour les 25 dernières minutes, Fernando Llorente a - de la tête, évidemment - lui aussi plusieurs opportunités de débloquer la situation, en vain. À défaut de gagner, Naples pense se consoler avec sa troisième place. Mais c'est compter sans ce filou de Lucas Castro, qui donne à Cagliari la victoire sur son unique tir cadré, et permet aux siens de doubler le Napoli au classement. Une leçon de réalisme.



L'Inter écœure la Lazio

Fiorentina 2-1 Sampdoria Gênes

Buts : Pezzella (31e) et Chiesa (56e) pour la Fio // Bonazzoli (79e) pour la Samp'

Auteur de son premier but en faveur de la Fiorentina dimanche, Franck Ribéry est de nouveau titulaire aux avant-postes dans le 3-5-2 florentin, aux côtés de Federico Chiesa. Proche comme son compère d'attaque de trouver la faille dans la première demi-heure, le Français, dans tous les bons coups, débloque la situation en offrant l'ouverture du score à Pezzella. Sur la voie de son premier succès en Serie A cette saison, la Fiorentina voit son horizon s'éclaircir un peu plus quand Murillo laisse ses partenaires à dix en début de seconde période (54e). Ce dont profite immédiatement Dalbert pour percer la défense génoise et lancer Chiesa pour le 2-0. En supériorité numérique, la formation viola peut tranquillement gérer son avance, et Vincenzo Montella offrir à Ribéry, remplacé à la 73e minute par Riccardo Sottil, une ovation bien méritée. C'est donc du banc que le Nordiste voit Bonazzoli relancer les débats, et son remplaçant arracher un penalty, avant de se voir rattrapé par la VAR et écoper d'un jaune pour simulation. L'essentiel est ailleurs pour la Fio, qui quitte la zone de relégation.


Genoa 0-0 Bologne



En position de doubler la Roma et de revenir à la hauteur de l'Atalanta, Bologne prend le match à son compte en première période. Mais s'ils monopolisent le cuir et prennent plusieurs fois leur chance en première période, les hommes de Siniša Mihajlović ne parviennent qu'une fois à accrocher le cadre. Un peu léger, pour un prétendant au top 5. Avec l'ancien Monégasque Barreca titulaire côté gauche et une paire danoise Lerager-Schöne au milieu, le Genoa rééquilibre quelque peu les débats après le repos. Assez pour gratter un point précieux, qui lui permet de conserver une longueur d'avance sur l'Udinese, premier relégable.


Parme 1-0 Sassuolo

But : Bourabia (90e+5, CSC)

Qu'y a-t-il de meilleur qu'un Milan-Inter, un Juve-Torino ou un Roma-Lazio ? Un derby entre Parme et Sassuolo, vous répondront les habitants d'Émilie-Romagne. Ça ne se voit pas énormément dans le jeu où, malgré une possession largement à son avantage en première période (67%) et un Jérémie Boga titulaire en attaque, Sassuolo, qui peut tirer profit du faux pas de l'AS Rome pour s'installer dans un fauteuil d'Européen, ne parvient pas à cadrer la moindre frappe dans les 45 premières minutes. L'entrée en deuxième période de Grégoire Defrel n'y changera rien : les Neroverdi resteront muets. Celle de Mehdi Bourabia sera elle lourde de conséquences pour son équipe, le Français inscrivant un CSC au bout du temps additionnel. Sixième en cas de succès, Sassuolo dégringole au quatorzième rang. Sacré gadin.


SPAL 1-3 Lecce

Buts : Di Francesco (17e) pour la SPAL // Mancosu (10e sp et 71e sp) et Calderóni (47e) pour Lecce

Remplaçant au coup d'envoi, c'est du banc que Giannelli Imbula voit son capitaine Marco Mancosu donner l'avantage à son équipe de Lecce sur penalty. Un avantage de courte durée pour les hommes de Fabio Liverani, rejoints sept minutes plus tard sur un but de Federico Di Francesco, auteur là de son deuxième pion cette saison. Comme Cristiano Ronaldo. Le réalisme du latéral gauche biancazzurro inspire son homologue giallorosso Marco Calderóni, qui débloque son compteur buts au retour des vestiaires. Auteur sur un nouveau penalty de son quatrième but de la saison, ce qui en fait le deuxième meilleur buteur de Serie A, Mancosu assurera à Lecce un succès qui lui permet de quitter la zone rouge, et de laisser sa place de relégable à... la SPAL.



  • Résultats et classement de Serie A



    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la 5e journée de Serie A !




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
    Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 36
    Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 39
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    L'Inter écœure la Lazio