Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Napoli-Roma

Naples, cap au Nord

Toujours dans la course au Scudetto, le Napoli a définitivement laissé dans le rétro le football épicurien des années Sarri, pour adopter le classicisme tactique de Luciano Spalletti. Et si c'est en jouant comme le faisaient jadis les grandes équipes du Nord que la bande à Insigne parvenait à remporter un championnat que ses tifosi attendent depuis 32 ans ?

Modififié
Luciano Spalletti est toscan. Une région si belle qu'elle a valu à Stendhal son fameux syndrome, l'auteur du Rouge et le Noir ne pouvant plus composer avec la profusion de chefs-d'œuvre architecturaux et picturaux entrevus lors de sa première visite à Florence. Gageons donc que le Toscan moyen est né pour être esthète. Mais pas seulement. La ville de Botticelli, Léonard de Vinci et Michel-Ange est aussi celle de Nicolas Machiavel, dont l'ouvrage, Le Prince, érige le pragmatisme comme valeur cardinale d'un suzerain et d'un état fonctionnel. C'est d'ailleurs d'abord de la pensée politique de l'auteur florentin que semble s'inspirer ce Napoli cuvée Spalletti.

L'axe de la raison


Ne virons pas non plus dans la caricature. Cette équipe (3e, à cinq points du leader milanais, avec un match en moins) n'est pas vilaine. Elle ne refuse certainement pas le contrôle du jeu, elle qui revendique la possession de balle 58% du temps, soit plus que toutes les autres formations de Serie A. Reste encore à voir ce que fait précisément le Napoli du cuir. S'il opte parfois pour un 4-3-3 classique, Spalletti a souvent organisé le Napoli en 4-2-3-1, avec la volonté de densifier son milieu, pour s'assurer une domination axiale du jeu. À cet égard, c'est la doublette Fabian Ruiz-Zambo Anguissa (parfois suppléé par Lobotka) qui a été le plus souvent alignée devant la défense, alors que Piotr Zieliński s'est emparé du poste du numéro 10. Moins influents et percutants cette saison, Lorenzo Insigne et Matteo Politano s'attachent davantage à repiquer dans l'axe ou à donner un coup de main au milieu qu'à multiplier les débordements. En atteste le nombre de centres famélique des Partenopei - 149 - contre pas moins de 252 pour l'Inter.



Le Napoli y a gagné en solidité, mais a perdu en imprévisibilité offensive. Le choc disputé face au Milan le 6 mars dernier (défaite 1-0) est très illustratif du style adopté cette saison par le club d'Aurelio de Laurentiis. Ce soir-là, les Napolitains auront totalisé 60% de possession, mais se seront à la fois procuré moins d'occasions, de tirs et de frappes cadrées que le Diavolo. De fait, c'est une forme de contrôle par la possession que recherche souvent Spalletti, quitte à rendre sa formation moins mordante sur attaques placées. Quand ils se savent dominés dans la maîtrise du cuir, les Azzurri ont tout de même un plan B, qu'ils ont parfaitement exécuté face à l'Atalanta, le 3 avril. Les Bergamasques auront eu à la fois plus d'opportunités (13 contre 4), de tirs (19 contre 6) et de possession (56%), mais auront dû s'incliner au bout d'une partie remportée 3-1 par le club de Campanie. Pour ce faire, le Napoli aura délibérément accepté de souffrir, en défendant bloc bas pour placer des contres assassins.

Moins charmante Campanie


Rien de scandaleux, mais rien de grandiose non plus, pour un club qui nous aura habitués à souffler un vent vivifiant de romantisme sur la Serie A. Notamment lors des années dorées de Maurizio Sarri, qui avait fait des Partenopei la formation la plus chatoyante du championnat. Une équipe solaire, qui collait si bien au sud de l'Italie. Une équipe si différente, aussi, de la Juventus d'Allegri, grand avatar de la culture des clubs du Nord, ou le sens du résultat a presque toujours supplanté celui du spectacle. En rigorisant son approche, ce Napoli s'est tristement standardisé. Ironiquement, c'est plutôt vers le Nord, notamment vers l'Inter de Simone Inzaghi ou du Sassuolo d'Alessio Dionisi, qu'on a pu capter cette saison une volonté de jouer sans trop calculer, d'imposer sa patte sans s'adapter à l'adversaire. L'avenir dira si les Azzurri auront bien fait de troquer leur flamboyance d'antan, pour une approche plus sage. Ce lundi soir, c'est la Roma de José Mourinho qui se présente au stade Maradona. Un type qui, au vu de ses méthodes et de ses états de faits, a lui aussi bien dû potasser Le Prince de Machiavel.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:06 Pronostic AS Roma Feyenoord : Analyse, cotes et prono de la finale de Ligue Europa Conférence 6 Hier à 09:54 Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:15 Live Twitch 15h-22h30 : FIFA, chants de supporters et quiz special PSG !