Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Naples cale à Belgrade, le Lokomotiv tombe à Galatasaray

Modififié

FC Bruges 0-1 Borussia Dortmund

But : Pulisic (85e) pour le BvB

À la mi-temps, Bruges ne perd pas et c’est peut-être bien la surprise de ces 45 premières minutes. Mieux encore, les blauw en zwart sont parvenus à inquiéter Roman Bürki, tant par l’entremise de Vossen que de Groeneveld. Heureusement, le BvB peut compter sur un Marco Reus des grands soirs pour empêcher le FCB d’ouvrir le score et rappeler qu’il reste le favori de la partie. Et surtout, sur Cristian Pulisic. Le jour de ses vingt ans, l’Américain contre la relance d’un défenseur brugeois et parvient à lober Karlo Letica. Un peu de chance, un peu de talent, mais finalement, ça fait trois points dans la musette.


Étoile rouge de Belgrade 0-0 Naples



Pour son retour en C1, l’Étoile rouge avait une tactique simple : ne pas encaisser. Mission accomplie. En dépit des assaut napolitains, la défense serbe est restée sereine, à défaut d’offrir au public du Marakana une petite occasion de but à se mettre sous la dent. Mario Rui est omniprésent, mais c’est bien Callejón qui se procure la plus grosse occasion (67e) en frappant dans le but vide... avant que Rodić ne sauve le ballon sur sa ligne. Zvezda réalise la belle opération du soir face à une équipe candidate aux huitièmes.


Galatasaray 3-0 Lokomotiv Moscou

Buts : G. Rodrigues (9e), Derdiyok (66e), İnan (90sup>e +4, sp) pour Galatasaray

Cueillis à froid par les locaux après un récital en solo de Garry Rodrigues (9e), le Lokomotiv Moscou montre qu’il n’est pas venu faire de la figuration dans le chaudron d’Istanbul. Mais les Russes viennent se heurter à un solide Fernando Muslera, dernier rempart d’une défense qui prend l’eau et peut s’estimer heureux de ne pas avoir craqué à la pause. Pas de bol, Eren Derdiyok vient faire le break sur coup franc direct (64e). Fin de match tendue puisque Papa N’Diaye est expulsé en toute fin de rencontre pour un tacle dangereux sur Mirantchuk et qu’İnan tue le suspense sur penalty dans le temps additionnel. La prochaine fois, les Lokistes devront emmener la réussite dans leurs bagages. La domination ne suffit pas.



Schalke 04 1-1 FC Porto

Buts : Embolo (64e) pour Schalke // Otavio (75e, sp) pour Porto

Dès l’entame de la vingtième saison d’Iker Casillas en C1, Porto prend tranquillement les commandes de la rencontre et obtient même un penalty (13e) à la suite d'une faute de main grossière signée Naldo dans la surface. Mais Alex Telles manque totalement sa frappe, et Fährmann parvient à dégager le ballon du poignet. Dommage, car ses partenaires ne parviennent pas à faire sauter le verrou Königsblau en première mi-temps. Et peu après l’heure de jeu, c’est Breel Embolo qui remporte son duel avec Casillas, concluant ainsi une superbe contre-attaque initiée par Bentaleb après une perte de balle portugaise au milieu de terrain (64e). Mais Porto a de la chance : Marega s’écroule dans la surface après avoir été effleuré par Sané : nouveau penalty. Cette fois-ci, Otavio frappe en force et prend Fährmann à contrepied (75e). Schalke peut s’estimer heureux de s’en tirer avec un point, son premier de toute la saison.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions JD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article