Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // OM-Nantes (1-3)

Nantes met un stop à l'OM

L'OM restera donc bloqué à 14 matchs consécutifs sans défaite. Ce samedi soir contre Nantes, les Olympiens sont tombés sur (beaucoup) plus forts, plus mordants et plus offensifs qu'eux. Abdoul Kader Bamba aura été le grand Monsieur des Canaris, qui signent leur cinquième victoire à l'extérieur cette saison et se rapprochent de la troisième place de Rennes, désormais distante de quatre points seulement.

Modififié

Marseille 1-3 Nantes

Buts : Sanson (39e) pour l'OM // Limbombe (34e), Bamba (53e), Álvaro (90e+3, CSC) pour Nantes

Soixante mille. Ils et elles étaient un peu plus de soixante mille (en incluant les fans nantais) à pousser l'Olympique de Marseille au stade Vélodrome contre les Canaris, ce samedi. Une affluence des grands jours, de superbes tifos bleu et blanc déployés dans les tribunes, une ambiance d'une chaleur jouissive... Le cadre était beau, très beau pour cet OM dauphin du PSG avec onze points d'avance sur son premier poursuivant. Trop beau ? Possible. Peut-être émus par autant de marques d'attention (au point d'en être inhibés), les hommes d'André Villas-Boas ont démarré la rencontre avec le frein à main, trop soucieux de ne pas décevoir leur public. Et comme la frontière est mince entre cet OM ultra-réaliste (et gagnant) et un OM pas loin d'être indigent (et proche de la défaite), la seconde option aura fini par triompher. Logique, au regard du match admirable de Canaris enthousiasmants et portés par un Abdoul Kader Bamba de folie. Il n'y aura pas de quinzième match sans défaite pour les Olympiens.

Le récital des Canaris


André Villas-Boas l'assure : il préfère affronter des équipes qui jouent. Qui défient son OM. Qui veulent le bousculer. André a des envies ? André est servi. Le Nantes de Christian Gourcuff n'est déjà pas du genre à bétonner à tire-larigot, mais alors quand les Canaris ont eu leur dose de graines au petit-déjeuner, ça donne un détonant ballet de vols en rase-mottes et d'attaques en piqué. Très hauts dans le ciel (et sur le terrain), les partenaires de Mehdi Abeid se moquent du vol stationnaire et préfèrent pratiquer une chasse agressive dès qu'une proie blanche apparaît dans leur champ de vision. Nicolas Pallois et Andrei Girotto campent dans le rond central, Imran Luza rayonne au cœur du jeu, Anthony Limbombe a du feu dans les guiboles - à défaut d'avoir des pieds en or...


Il faut un retour énorme de Valère Germain et deux sauvetages de la tête d'Álvaro et Boubacar Kamara pour frustrer le parasite Ludovic Blas dans la surface, et ainsi maintenir l'OM à flot. Jusqu'à la trente-quatrième minute seulement : en une seule passe, Abeid est trouvé seul au milieu de terrain et décale Bamba, qui claque un cadrage-débordement d'école sur Bouna Sarr avant de déposer son centre piqué sur la tête de Limbombe (0-1).

Réaction marseillaise et surenchère nantaise


Parce qu'il ferait tache de rester mené au score sans réaction, l'OM amorce de suite une petite révolte, et Lafont est forcé à une parade en trois temps. Surfant sur leur confiance et leur réussite du moment, les Phocéens ne vont pas tarder à revenir dans le match. Beaucoup plus hauts, à l'image de Kamara, passeur décisif, les Olympiens remettent les compteurs à égalité grâce à une admirable frappe enroulée de Morgan Sanson à l'entrée de la surface (1-1). C'est ainsi que les Nantais regagnent leur vestiaire frustrés comme jamais. Vexés comme des poux, même : vu que l'OM semble se contenter de ce maigre résultat, les soldats en jaune reprennent leur pilonnage de plus belle. De façon méritée eu égard à sa forme du soir, Bamba profite d'une perte de balle bête de Valentin Rongier pour signer un enroulé digne des grands maîtres et laisser Steve Mandanda coi (1-2).


Une nouvelle fois appelé à répliquer, l'OM ne se force que dans les derniers instants et s'en remet aux éclairs de Dimitri Payet sur coup de pied arrêté. Mais Lafont, cette fois, a la main bien ferme, et Duje Ćaleta-Car ne trouve pas la mire. C'est même Mandanda, pour Marseille, qui est obligé de faire des miracles loin de sa ligne. Mais signe que cet OM est décidément à côté de ses pompes, El Fenomeno se troue sur un dernier contre nantais et laisse Álvaro marquer contre son camp après avoir relâché un ballon (1-3). Ça y est, l'OM n'est plus invincible en 2020. Et c'est amplement mérité.



OM (4-3-3) : S. Mandanda (c) - Sarr, Álvaro G., Ćaleta-Car, Amavi - Rongier (71e, Aké), B. Kamara (71e, Strootman), Sanson - Germain (80e, Lopez) , Benedetto, Payet. Entraîneur : André Villas-Boas.
Radonjić, Khaoui.

Nantes (4-2-3-1) : Lafont - Appiah, Girotto, Pallois, Traoré - Abeid, Louza - Bamba, Blas (89e, Krhin), Limbombe (74e, Touré) - Simon. Entraîneur : Christian Gourcuff.


  • Résultats et classement de Ligue 1.

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 19:10 Les joueurs du FC Gueugnon racontent leur Alex Dupont 3
    À lire ensuite
    Les noces à Rongier