Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nantes–Saint-Étienne (2-1)

Nantes s'offre le scalp des Verts

Au terme d'un match plaisant, les Nantais sont venus à bout de timides Stéphanois (2-1). À la traîne en première mi temps, les hommes de Der Zakarian ont réussi à exploiter leur très bonne deuxième période pour empocher trois précieux points.

Modififié

FC Nantes 2–1 AS Saint-Étienne

Buts : Audel (29e), Sigþórsson (77e) pour Nantes // Roux (14e) pour Sainté

Si un match de football se dispute sur le terrain, il ne faut pas oublier qu'il se vit dans les tribunes. Et c'est peu dire qu'un match à la Beaujoire est toujours une expérience fabuleuse. Cet après-midi, les Canaris n'ont pas fait défaut à leur réputation de public irréprochable. Meilleur public de France ou pas, là n'est pas le débat, mais toujours est-il que la Brigade Loire a encore offert un grand spectacle aux joueurs, aux téléspectateurs et aux supporters de l'AS Saint-Étienne, privés de déplacement à Nantes. En tout début de première période, les supporters ont repris le célèbre hymne stéphanois pour contester cette nouvelle décision liberticide. Privés de leurs supporters, les Verts ont été également privés de ballons pendant toute la deuxième période. Sympathiques dans les tribunes, moins sur le terrain, les Nantais ont finalement remporté cette belle partie de football. Et c'est peu dire que ces trois points vont faire du bien aux hommes de Der Zakarian.

Gillet et Søderlund présents, Roux et Audel buteurs


Après une émouvante minute de silence pour M. Guy Scherrer, décédé le 16 décembre dernier à l'âge de 72 ans, Nantais et Stéphanois se retrouvent face à face pour cette 20e journée de Ligue 1. Après sept matchs sans victoire, les Canaris entament le match avec les meilleures intentions, mais les Verts, bien regroupés, tentent d'imposer leur rythme au milieu de terrain. Rapidement, les deux équipes se retrouvent sans solution et doivent souvent se résoudre à de longs ballons aériens. Petit à petit, les attaquants sont trouvés. Mais ni le corner d'Eysseric ni le centre d'Audel ne trouvent preneurs. Les Verts trouvent toutefois la faille au quart d'heure de jeu. Bien lancé dans le dos de la défense, Romain Hamouma file au but. Riou arrive un peu trop vite et le déstabilise. M. Lannoy n'hésite pas et désigne le point de penalty. Nolan Roux se charge de la sentence et ouvre la marque (14e). Troisième but de la saison pour l'attaquant et un début de match idéal pour les Verts.

Dans la foulée, les Nantais tentent de réagir, mais la tête de Gillet ne trouve pas le cadre (17e). Après la recrue nantaise, c'est à la recrue stéphanoise Søderlund de s'illustrer avec une frappe de pivot (19e) qui n'inquiète finalement pas Riou. Les occasions s'enchaînent de part et d'autre. Romain Hamouma, Vincent Pajot et Alexander Søderlund ne parviennent d'abord pas à doubler la mise (25e), avant que Thomasson ne se mettent en valeur à deux reprises. Son premier centre ne trouve personne, mais le suivant arrive dans les pieds de Johan Audel. Ce dernier frappe d'abord le poteau, puis, après un gros cafouillage dans la défense stéphanoise, réussit à ajuster Ruffier et à égaliser (28e). Galvanisés par ce but, les Canaris s'emparent de la possession du ballon et font pleuvoir des centres dans la surface de Ruffier. Une fois la tempête passée, les Verts repartent de l'avant, mais le bloc nantais tient bon jusqu'à la mi-temps.

Sigþórsson fait la différence


Les Verts reviennent sur la pelouse de la Beaujoire sans Vincent Pajot, légèrement touché à la tête et remplacé par Jérémy Clément. Les Canaris entament bien cette deuxième période, emmenés par un Thomasson très bon cette après-midi. Sur un coup franc bien botté, Gillet est une nouvelle fois présent pour essayer de tromper Ruffier. Mais le portier stéphanois capte la balle sur sa ligne d'un excellent réflexe (50e). Les Verts sont à la peine et perdent beaucoup de ballons au milieu de terrain. Les Nantais, eux, exploitent bien les ailes, comme lors de la première période, et obtiennent même un très bon coup franc que Lenjani balance dans le mur (53e). Les hommes de Der Zakarian combinent bien, mais manquent de précision dans le dernier geste. À l'image du centre manqué d'Adryan (59e), pourtant seul dans la surface de réparation. Le Brésilien se blesse peu de temps après et laisse sa place à Alejandro Bedoya (64e).

Les Verts sortent enfin la tête de l'eau peu après l'heure de jeu, mais la tête de Nolan Roux, bien que puissante, passe assez loin de la cage de Riou. La réaction nantaise est quasi immédiate, et sans un très grand arrêt de Ruffier, Audel se serait offert un doublé (66e). Le match est plaisant, et le ballon circule bien. Les fautes, nombreuses en première période, sont plus rares. Søderlund passe à un genou de Riou près d'inscrire son premier but avec le maillot vert. Le temps fort des Canaris n'est toujours pas passé, et Sigþórsson, rentré en jeu, inscrit son deuxième but de la saison. Après deux énormes bourdes de Florentin Pogba sur un dégagement pourtant anodin de Riou, l'Islandais file au but et trompe facilement Ruffier (76e). Les occasions se raréfient, mais les cartons jaunes, eux, se font nombreux. Gillet d'abord, Brison ensuite, récoltent tous deux une biscotte. Sans une dernière parade géniale de Ruffier (86e), les Nantais auraient pu entériné un succès mérité quelques minutes avant la fin du match. Mais ils se contenteront d'un 2-1 qui comptera certainement à la fin de la saison. Les Verts, eux, pourront regretter ce penalty oublié sur Maupay à la 93e minute.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 12 minutes Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16