Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 57 Résultats Classements Options

Naïm Sliti : « Le championnat saoudien est d'un très bon niveau »

Modififié
Mythonaïmie.

Dans un entretien pour L’Équipe, Naïm Sliti (27 ans) est revenu sur son choix de rejoindre le club saoudien d’Al-Etiffaq cet été. L’international tunisien s’y est engagé pour trois saisons et est heureux de son choix : « C'est un club ambitieux, et je pense que son recrutement le prouve. Il y a désormais sept étrangers par équipe. De plus, le Championnat saoudien est d'un très bon niveau, qui se dispute souvent dans des stades pleins. Je crois qu'il est plus fort que ceux du Qatar ou des Émirats arabes unis. Je ne pars pas en préretraite. » , a-t-il expliqué. Un choix sportif donc, mais aussi financier et religieux : « Je ne vais pas vous faire de la langue de bois. L'aspect financier n'est pas négligeable, car ce que je vais gagner là-bas est très intéressant. Mais j'aurais pu gagner plus ailleurs (…) Et, oui, c'est aussi un choix de vie, parce que je suis croyant et que la religion est une chose importante pour moi. » , a dévoilé l’ancien Dijonnais.


Mais pourquoi aucun club de Ligue 1 ne s’est positionné sur Sliti, valeur sûre du championnat ? Il semble avoir la réponse : « En Ligue 1, à part les meilleurs clubs, les joueurs qui ont un profil technique ne sont pas des priorités. J'ai l'impression qu'on pense de moins en moins à se faire plaisir. Et moi, j'ai envie de m'éclater sur un terrain. Et je pense qu'en Arabie saoudite, ce sera le cas. » , a avoué le Tunisien.


Moui, Sliti.
AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Paul-Georges Ntep débarque à Keyserispor 15
Hier à 17:05 Shaun Wright-Phillips raccroche les crampons 6
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur