Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 21

Nabil Fekir, à la hauteur du buzz

Nouvelle rubrique sur Sofoot.com, un top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi juste à côté. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment. Même s'ils ne sont jamais bien loin.

Modififié

Les lauréats de la semaine


  • Il gagne 7 points cette semaine


    Nabil Fekir (Lyon) : Hubert Fournier a tout faux. S'il sait que le dimanche, il va planter deux buts, Fekir a raison de faire monter la sauce sur plusieurs jours à propos de son choix de la sélection. Et puis, il provoque aussi un cinquième péno, record en Europe. Son adversaire direct, El Kaoutari, n'a pas peur de s'humilier en lui demandant son maillot à la mi-temps. Comme si c'était Zidane... 3 points + 2 points + 2 points

  • Il gagne 5 points cette semaine


    Danny Welbeck (Arsenal) : Il connaît Valencia par cœur, donc il en profite. Sur une passe en retrait mal ajustée, il court, devance et dribble De Gea pour botter dans le but vide : le pion qui élimine son club formateur de la Cup ? Ouais, bah il le célèbre quand même, ils n'avaient qu'à pas le virer. Honnête. 3 points + 2 points.

  • Il gagne 4 points cette semaine


    Paul-Georges Ntep (Rennes) : Il marque avec une grosse frappe croisée à ras de terre, avec une feinte au départ pour tenir son défenseur à distance. Et ne se cache pas après la rencontre pour dire que la pression à Rennes, ce n'est pas vraiment ça. 3 points + 1 point.

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Dries Mertens (Naples) : De retour, la mobylette belge n'a pas arrêté contre l'Inter. Des appels, des dribbles et de la vitesse constamment dans son couloir gauche. Avec lui, on ne peut pas dire que la Serie A, c'est lent. 3 points
    Paul Pogba (Juventus) : Dans les dernières minutes, il débloque la partie d'une frappe peu académique, mais très puissante. 3 points.
    Lucas Biglia (Lazio Rome) : Dès que le ballon traîne, il tente de frapper fort. Ça marche, avec un but éclair depuis l'entrée de la surface. Et c'est presque plus beau quand ça ne marche pas. 3 points.



    Manuel Neuer (Bayern Munich) : Le portier allemand s'est encore fait plaisir en sortant à 40 mètres de ses buts. Et en s'en tirant plutôt bien. 3 points.
    Franco di Santo (Werder Brême) : Une frappe en lucarne parfaite pour l'avant-centre argentin qui monte. 3 points.



    Gareth Bale (Real Madrid) : Il n'a pas marqué, mais il a tenté de 45 mètres et il a trouvé le poteau. C'est beau d'y penser déjà quand on sait ô combien son individualisme est observé à la loupe dans toute l'Espagne. 3 points.



    Michy Batshuayi (Marseille) : Un doublé avec un contrôle, puis un double contact au départ qui ont humilié toute la défense toulousaine. Toute la ville presque. 3 points.

    Le classement frisson, 21e journée


    1. Pogba (Juventus) : 22 points.
    2. Ntep (Rennes) : 19 points.
    3. Ibrahimović (PSG) : 17 points.
    4. Ronaldo (Real Madrid), Robben (Bayern), De Bruyne (Wolfsburg) : 16 points.
    7. Agüero (Man City) : 15 points.
    8. Neymar (Barcelone) : 12 points.
    9. Fellaini (Man U), Beauvue (Guingamp), Welbeck (Arsenal) : 11 points.

    12. Messi, Suárez (Barcelone), Reus (Dortmund), Fekir (Lyon) : 10 points.
    16. Cazorla (Arsenal), Palmieri (Bastia), Bolasie (Crystal Palace), Sterling (Liverpool), Dybala (Palerme), Neuer (Bayern), Batshuayi (OM) : 9 points.
    23. Gervinho (Roma), Piatti (Valence) : 8 points.
    25. Pastore (Paris), Isco, Bale (Real Madrid), Ayoze Pérez (Newcastle), Lloris (Tottenham), Mané (Southampton), Thauvin (OM), Carlos Eduardo (Nice), Coutinho (Liverpool), Ribéry (Bayern), Felipe Anderson (Lazio) : 6 points.
    36. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), Gradel (Saint-Étienne), Fàbregas (Chelsea), Sánchez (Arsenal), Totti (Roma), Ayew (OM) : 5 points.
    43. Lucas (PSG), Balotelli (Liverpool), Ahamada (Toulouse), Silva (Man City), Johnson (Sunderland), Terry (Chelsea), Mollo (Saint-Étienne) : 4 points.
    50. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Halilović, Rakitić (Barcelone), Taïder, Zaza (Sassuolo), Gourcuff (Lyon), Ben-Atira (Hertha Berlin), Bauthéac (Nice), Ferreira Carrasco, Berbatov, Fabinho (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa, Hazard, Zouma (Chelsea), Ménez (Milan AC), Abeid, Sissoko, Cabella (Newcastle), Brahimi, Martins Indi (Porto), Kroos, James (Real Madrid), Marchese (Genoa), Tévez, Matri, Pirlo (Juventus), Godín, Torres, Saul (Atlético), Rosický, Özil, Gabriel (Arsenal), Nkoulou, Payet (OM), Lamela, Kane (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Krychowiak, Figueiras (Séville), Çalhanoğlu (Leverkusen), Peres (Torino), Ljajić, Verde (Roma), Choupo-Moting (Schalke 04), Gabbiadini, Mertens (Naples), Mata, Falcao (Man United), Nasri, Bony (Man City), Hilton (Montpellier), Kovačić, Podolski (Inter Milan), Kagawa (Dortmund), Canales (Real Sociedad), André Gomes (Valence), Tabanou (Saint-Étienne), Amalfitano (West Ham), Khazri (Bordeaux), Caceido (Espanyol), Trejo (Toulouse), Dost (Wolfsburg), Defrel (Cesena), David Luiz (PSG), Lass (Grenade), Biglia (Lazio), Di Santo (Brême) : 3 points.
    122. Yanga-Mbiwa (Roma), Thiago Silva (PSG), Ramos (Real Madrid), Mavinga (Reims), Mexès (Milan AC), Djordjevic (Lazio), Griezmann (Atlético), Aubameyang (Dortmund) : 2 points.
    131. Gignac, Romao (OM), Digard (Nice), Mascherano (Barça) : 1 point.
    135. Cavani (PSG) : -1 point.
    136. Giroud (Arsenal) : -2 points.

    Comment sont attribués les points ?


    - Une action dans le jeu : 3 points
    - Une action hors match : 2 points
    - Une déclaration : 1 point
    - Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 2 heures Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 1
    il y a 9 heures Le joli but de Frenkie de Jong avec l'Ajax 12