Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 34 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // City-Lyon (1-3)

Dembélé, killer né

Entré à un quart d’heure de la fin alors que Lyon était dans le dur, Moussa Dembélé a planté son doublé pour terrasser City et envoyer l’OL en demi-finales de Ligue des champions. Comme un patron, donnant raison au coaching de Rudi Garcia.

Modififié
Au moment de recevoir son trophée de « Man of the match » , Moussa Dembélé jubile. Au micro de RMC SPORTS, le buteur de l’OL est toujours en état de grâce au moment de débriefer la rencontre : « On savait que ce serait un match compliqué, que l’on jouait une grande équipe. (...) Ce n’est pas facile lorsque tu es sur le banc, mais il faut rester dans l’esprit et tout donner quand tu entres. Tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la rencontre, il y a toujours une possibilité. J’ai tenté d’apporter ma pierre à l’édifice, ça a marché. » Car oui, Moussa Dembélé n’était pas sur le terrain avant la 75e minute de jeu. Un quart d’heure, tel est le temps dont le buteur de l’OL a eu besoin pour s’offrir un petit trophée qui va garnir son armoire personnelle. Mais surtout pour envoyer son équipe en demi-finales de Ligue des champions, ce qui n’était plus arrivé aux Gones depuis dix ans.

Double tarif


Entré en jeu dans un temps faible pour l’OL en lieu et place de Memphis Depay, le plan de Rudi Garcia était clair à propos du natif de Pontoise : profiter de son jeu dos au but, de sa puissance et de sa fraîcheur. Et pourquoi pas de la finition de sa gâchette, pour tenter d’arracher l’exploit dans les dernières minutes d'un match de plus en plus débridé ? Dembélé n’avait pas encore inscrit de pion cette année en C1, c’est pourtant sur son premier tir de la soirée qu’il a fait trembler les filets en glissant le cuir entre les jambes d’Ederson après l’avoir fixé.


Quatre minutes après son entrée en jeu : c'est ce qu'on appelle un coaching gagnant. Sa deuxième tentative ? Elle aussi gagnante, dans une position avancée à la suite d'un ballon mal repoussé par le portier brésilien de City. Deux coups de poignard dans le cœur de Pep Guardiola, qui donnent raison à son coach et dessinent des sourires sur les visages de la délégation lyonnaise présente à Lisbonne.

Attention, Munich


Garcia, dans les coursives de l’Estádio José Alvalade, saluait l’entrée et surtout la bonne attitude de Dembélé en signe d'auto-satisfaction : « C’était une déception pour Moussa de ne pas débuter, mais je lui avais dit qu’il allait être très important lorsqu'il allait entrer. Et le salut est venu du banc. Moussa n’avait pas encore marqué dans cette édition 2019-2020, c’est bien pour lui. » En même temps, comment aurait-il pu être autrement ? La seule fois où Moussa Dembélé avait inscrit un doublé en Ligue des champions, c’était déjà face à Manchester City. En 2016, plus exactement. Pep Guardiola, Ilkay Gündoğan ou Raheem Sterling étaient déjà sur le pré, et Dembélé avait offert au Celtic un nul de prestige à domicile (3-3). Maintenant, la prochaine mission pour l’ancien Bhoy est connue : garder ce même sang-froid et cette hargne, pour permettre à l’OL de continuer de rêver. La prochaine marche est immense, mais pourquoi ne pas y croire ? Une chose est sûre : qu’il soit sur le banc ou titulaire au moment du coup d’envoi, la charnière du Bayern va devoir s'en méfier.

Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rudi Garcia plus fort que Pep Guardiola, l'OL supérieur à City




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

il y a 3 heures EuroMillions : 130 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi au Méga Jackpot il y a 1 heure Les cinq changements prolongés en C1 et C3 3
il y a 3 heures L'énorme soufflante du coach de Gaziantepspor 3
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 5 heures Ronnie, Pogba, PSG... Offrez vous un tirage photo So Foot exclusif !
il y a 6 heures L'acteur Ryan Reynolds souhaite investir dans un club de D5 anglaise 15 il y a 6 heures Faute de joueurs, Al Hilal est éliminé de la C1 asiatique 20 Hier à 17:30 Le ministre des Sports italien promet une réouverture progressive des stades 6