Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Mourinho envie Arsène Wenger

Modififié
Deux saisons et demie à Porto. Trois aux Blues de Chelsea où il a reçu ce fameux surnom de « The Special One » . Encore deux à l’Inter Milan, le temps de rafler deux Scudetti et une C1. Et au Real Madrid depuis l’été 2010, un club où José Mourinho n’est plus en odeur de sainteté. Plutôt adepte des pérégrinations, le technicien portugais n’est pas du genre à s’implanter durablement dans un club.

Pourtant, dans un entretien exclusif accordé au Sun, l’entraîneur merengue révèle qu’il aimerait bénéficier de stabilité et de longévité dans une escouade. Une position envieuse, selon lui ? Celle d'Arsène Wenger, à Arsenal depuis 1996 : « J'aimerais avoir cette stabilité dans un club. Mais, dans ma mentalité, je pense que j'ai aussi besoin de la pression pour réussir. Et si personne ne m’impose cette pression, alors je m’imposerai cette pression moi-même. J’ai besoin de cela pour gagner des titres. Peut-être cela arrivera bientôt à Arsenal. Ils jouent un bon football et sortent de bons joueurs. »

Visiblement pas cette saison puisque le Mou estime que la Premier League se jouera « entre les deux équipes de Manchester » .


Huit saisons sans titres, Tonton Wenger peut bien encore patienter un peu, hein.
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
il y a 1 heure Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 1 il y a 2 heures R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 5 il y a 4 heures Gignac plante son dixième but de la saison 9

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Nene tout près d'Al-Arabi