Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Mourinho, cible de tous

Modififié
Depuis quelques jours, José Mourinho se fait chambrer. Et pas que par la presse. Les présidents et les entraîneurs s'y sont mis. Ainsi, après Aurelio De Laurentiis, du Napoli, c'est Adriano Galliani qui s'est pris au jeu. Le boss milanais a déclaré que la façon d'agir et de parler du Portugais n'inspirait que « violence » auprès des supporters.



Un mode opératoire regrettable donc, selon le célèbre chauve, au même titre qu'une attitude dédaigneuse en conférence de presse, quand encore, le “Mou” décide de s'y rendre. Pour Galliani, se présenter devant les journalistes est une « obligation » à ce niveau, et la décliner, une chose qui « n'existe pas dans les autres sports » .



Pour Walter Mazzarri, coach de Naples, fonctionner comme le fait son homologue de l'Inter est un luxe. Décodage : quand Mourinho se permet de parler toute la semaine et de faire des frasques, c'est parce que ses joueurs sont suffisamment bons techniquement pour s'entraîner seuls –et savoir ce qu'ils ont à faire–, sans avoir besoin du Lusitanien ! Le successeur de Roberto Donadoni indique aussi à titre personnel ne pas pouvoir se disperser en route, mais travailler toute la semaine à temps plein.



Un truc qui, au final, semble bien plus méchant pour les joueurs du Napoli que pour Mourinho, non ?






LB, avec DM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75