Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages
  3. // Résumé de la soirée

Mönchengladbach tient son rang, l’Ajax et Salzbourg devront batailler

Hormis le carton réalisé par Manchester City, il y avait d’autres débats animés sur les terrains d’Europe. Si le Borussia Mönchengladbach a fait respecter la logique, l’Ajax Amsterdam et Salzbourg ont eu plus de mal. À l'aube de la seconde manche des barrages, le suspense est toujours d'actualité.

Modififié

FC Steaua Bucarest 0 – 5 Manchester City

Buts : Silva (13e), Agüero (41e, 78e, 89e), Nolito (49e) pour Manchester City

Copenhague 1 – 0 APOEL Nicosie

But : Pavlović (43e) pour Copenhague

C’était en 2009. Mais nul doute que ni Copenhague ni l’APOEL Nicosie n’avaient oublié cette double confrontation dont le club chypriote était sorti vainqueur des barrages pour s’octroyer une participation historique en phase de groupes de C1. Sept ans plus tard, Ståle Solbakken, coach de la troupe danoise, a assuré en conférence de presse d’avant-match qu’il n’estimait pas « qu'il y ait un esprit de revanche sur le terrain, mais, en revanche, nos supporters en sont animés » . Poussés par la ferveur du Telia Parken Stadium, ses joueurs dictent immédiatement leur rythme et mettent à mal une défense de l’APOEL qui voit déferler les offensives adverses les unes après les autres. Fort de sa belle dynamique actuelle (neuf matchs sans défaite toutes compétitions confondues), le champion en titre de la Superligaen finit par trouver la faille. Juste avant la pause, Pavlović, nouvelle recrue estivale arrivée en provenance de Čukarički, profite d’une belle offrande en profondeur pour effacer et tromper Waterman. Nettement dominés, les Chypriotes ne renversent pas la tendance après la mi-temps et peuvent même s’estimer heureux de n’avoir perdu que sur la plus petite des marges, au regard des tirs essuyés (onze dont sept cadrés). Pour réitérer l’exploit de 2009, il faudra sans doute un supplément d’âme à l’APOEL Nicosie. Beaucoup de cœur et de courage, aussi.

Dinamo Zagreb 1 – 1 Salzbourg

Buts : Rog (76e) pour le Dinamo Zagreb // Lazaro (59e) pour Salzbourg

Salzbourg ne le savait sans doute pas, mais le Dinamo Zagreb avait un compte à régler lors de ce barrage aller de Ligue des champions. En quatre affrontements face à l’actuel triple champion en titre d’Autriche, le Dinamo Zagreb n’a jamais réussi à humer le parfum de la victoire. Surfant sur une dynamique positive ces dernières semaines (neuf matchs sans défaite toutes compétitions confondues, dont quatre dernières victoires consécutives), les Croates avaient à cœur de faire bonne figure. Mais après un premier acte équilibré et disputé, c’est Salzbourg qui prend les devants grâce au jeune et prometteur Lazaro à l’heure de jeu. Plus à l’aise que leurs homologues du soir malgré l’atmosphère bouillante du stade Maksimir, les Autrichiens semblent se diriger tout droit vers un succès déterminant. Mais, à un quart d’heure du terme de la partie, Rog transforme lui-même le penalty qu’il est allé chercher après avoir poussé à la faute Bernardo dans sa surface. Jusqu’au bout, l’équipe de Zlatko Kranjčar poussera sans faire sauter le verrou autrichien. Pour espérer voir plus, il faudra donc encore patienter et faire chuter Salzbourg devant son propre public. Le compte à régler est à ce prix-là.

Ajax Amsterdam 1 – 1 FK Rostov

Buts : Klaassen (38e) pour l’Ajax // Noboa (13e) pour Rostov

Comme pour stimuler ses soldats ou peut-être mettre la pression sur un Ajax qui n’a plus rien d’un épouvantail, Dimitri Kirichenko avait lâché ces quelques mots : « Ils sont plus expérimentés, mais c'est du 50-50. » Et le coach du FK Rostov a visiblement visé juste tant sa formation a proposé une opposition relevée aux Néerlandais chez eux. Si ce sont ces derniers qui monopolisent le cuir dès l’entame, c’est le vice-champion russe qui plonge dans l’effroi l’Amsterdam ArenA. Excentré à gauche, Noboa se charge de frapper un coup franc et choisit le côté ouvert, surprenant ainsi un Cillessen totalement impuissant. Une ouverture du score qui a le mérite de redonner de l’élan à un Ajax plus conquérant et qui, grâce à une bévue adverse, parvient à décrocher l’égalisation. Coupable d’une faute de main dans sa surface, César Navas offre un penalty sur un plateau pour Klaassen qui ne gâche pas ce cadeau. Le dernier fait de jeu prégnant d’un match dont la seconde période accouchera de débats frileux. Une bonne chose pour le Rostovo de Dimitri Kirichenko. À l’aube de la deuxième manche à venir, c’est toujours du 50-50.

Young Boys 1 – 3 Borussia Mönchengladbach

Buts : Sulejmani (56e) pour les Young Boys // Raffael (11e, 70e), Hahn (68e) pour le Borussia Mönchengladbach

À peine le temps de se quitter qu’ils se retrouvent déjà. Il y a un peu plus d’un mois, les Young Boys de Berne et le Borussia Mönchengladbach s’étaient quittés sur un match nul, mais spectaculaire (3-3) à l’occasion d’une rencontre de préparation. Ce mardi soir, l’enjeu avait pris une tout autre ampleur, mais les débats étaient tout aussi animés. Face à leur public, ce sont pourtant les Suisses qui, emmenés par Guillaume Hoarau, mettent d’entrée de l’intensité. Sans parvenir à se créer réellement d’occasions franches. Moins indulgents, les hommes d’André Schubert ouvrent la marque sur leur première opportunité grâce à une frappe à ras de terre de Raffael, bien servi par Thorgan Hazard. Brassard de capitaine au bras, Hoarau sonne la révolte et est tout proche d’égaliser juste avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, ceux qui ont fait tomber, à la surprise générale, le Shakhtar lors du troisième tour préliminaire, continuent d’être galvanisés. Et voient leurs efforts récompensés par l’égalisation de Sulejmani à la réception d’un bon centre. Dans la foulée, Hoarau rate la balle du 2-1 et croise trop sa tête. Ce qui va se payer cash. À peine entré en jeu à la place d’Hazard, Hahn marque alors qu’il est en position de hors-jeu, et Raffael y va même de son doublé en claquant une reprise de volée. Un scénario cruel pour des Suisses valeureux qui vont désormais devoir se surpasser pour espérer renverser le Borussia chez lui au retour.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Romain Duchâteau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 6 il y a 4 heures Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 12 il y a 5 heures La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 32
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE