Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Reims

Monaco ouvre la porte à Paris

Tenu en échec à Louis-II par un bon Reims (2-2), Monaco ouvre la voie royale à Paris, qui peut être champion ce dimanche en battant Troyes.

Modififié

Monaco 2-1 Reims

Buts : Vágner Love (5e et 37e) pour la Principauté // Charbonnier (11e), Diego (79e) pour le Stade de Reims

La menace de la zone de relégation pousse-t-elle à faire des bêtises grossières ? Reims a bien joué. Reims a été volontaire, offensif, sympathique. Comme souvent ces derniers temps. Mais le Stade de Reims a aussi été fautif, à deux reprises, et puni logiquement, les deux fois. Dans un premier temps, après même pas cinq minutes de jeu, Johann Carrasso part à l'aventure avec la main chaude. Il touche le ballon hors de sa surface, et doit donc le relâcher comme il peut, au plus vite... Cela finit dans les pieds de Vágner Love, et dans les filets, mais avec un carton jaune seulement. En fin de première mi-temps, Charbonnier est sous pression côté gauche, non loin de sa surface. Il choisit de remettre à Carrasso derrière lui. gner Love est filou. Il intercepte la passe trop molle et inscrit son premier doublé en Ligue 1. L'erreur de trop pour Reims, qui aurait pu (dû ?) repartir avec un meilleur résultat de son déplacement en principauté. En attendant, ce match nul fait des heureux : oui, les Parisiens seront sacrés dimanche s'ils vont gagner à Troyes.

Love Machine


Pourtant, Reims entame très bien son match, alors que Monaco joue sur un rythme de sénateur, en trottinant, comme si l'attaque adverse était inoffensive. Les locaux mériteraient d'être punis par le sympathique 3-4-3 mis en place par Guégan. Cependant, Subašić est fidèle à lui-même : solide. C'est suffisant pour repousser Gaëtan Charbonnier et Thievy Bifouma une première fois en cinq minutes. Le portier croate doit toutefois s'incliner sur la troisième tentative, une reprise spontanée de Charbonnier après une belle ouverture signée De Préville dans le dos de Fabinho. Monaco paye son manque d'envie dans ce début de match. Seulement, auparavant, il y a eu cette erreur de Carrasso et ce premier but de Vágner Love. Monaco n'a donc pas tellement de quoi s'inquiéter : il n'y a pas à faire la course en étant derrière au score. Alors les joueurs de Jardim continuent de subir un peu, le temps de frôler un deuxième but encaissé sur un nouveau numéro du duo De Préville-Charbonnier (la reprise s'envole au-dessus du cadre), de se réveiller enfin et de faire reculer Reims, pas à pas, minute après minute. Progressivement, les Rémois se retrouvent sous pression : les Noirs reculent, les Rouges avancent. Le seul problème pour Monaco est De Préville. L'attaquant rémois continue de mettre la misère à toute la défense de Monaco. Echiejile est contraint de lui mettre un taquet assez violent – et sanctionné d'un jaune logique – pour calmer ses ardeurs. Mais plus qu'une baisse de régime face à Monaco, Reims subit parce que l'équipe tend le ballon à gner Love. Pressé côté gauche, Charbonnier veut remettre vers Carrasso. Sa passe devient décisive pour le Brésilien, décidément au bon endroit, au bon moment. À la pause, ça paraît sévère, mais Reims va donc devoir continuer d'attaquer pour ne pas regarder les autres matchs du week-end avec la crainte de filer dans la zone rouge.

Trop de Love pour Reims


Mandi, à la pause, a le constat évident, mais juste : « On leur donne les buts, tout simplement. » Maintenant, il s'agit de ne plus faire de cadeaux. Mais il faut aussi se découvrir pour ramener au minimum un point. Vágner Love veut profiter des espaces laissés par la défense de Reims, remaniée à deux centraux. Il est repris par la patrouille, plus ou moins au dernier moment, notamment après une très longue relance de Subašić (52e). Monaco a l'air satisfait de son plan de jeu et attend la nouvelle offrande adverse. Patiemment. Les Rouge et Blanc restent lovés dans leurs derniers mètres pour ne pas prendre une nouvelle fois un but égalisateur à cause d'une absence défensive. Le message de la première période semble avoir été retenu par les deux collectifs. Surtout par Reims. Sur les quelques percées monégasques, les joueurs rémois sont plus vigilants. Les centres adverses sont interceptés et déviés en corner (65e, 67e...). Mieux, Carrasso gagne son duel devant Vágner Love dans la foulée. Et Reims finit par revenir dans le match, au courage. Bangoura, oublié sur son côté droit, centre, et Diego, au second poteau, marque d'une tête piquée. Malgré tout, Reims peut craindre de finir dans le rouge après le week-end. Mais sur le jeu et l'envie, le club mérite sa place en Ligue 1. Coté Monaco, bien que sa deuxième place paraisse confortable, il lui reste beaucoup à prouver. La première, elle, devrait être réglée à la fin du week-end.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article