Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Toulouse (4-0)

Monaco net et sans bavures

L'ASM de Jardim a encore récupéré sa deuxième place et cette fois, avec trois points d'avance sur son premier poursuivant. Face à des Toulousains trop peu inspirés devant, Monaco en a profité pour en planter trois avant de gérer tranquillement son avance. Un dernier pion pour la route, le tout sans en prendre. C'était propre.

Modififié

AS Monaco 4-0 Toulouse FC

Buts : Bernardo Silva (28e), Coentrão (36e), Carrillo (70e) et Costa (90e+3)

En Ligue 1, Monaco n'avait plus gagné à domicile depuis un mois et demi. En battant Toulouse cette après-midi, les hommes de Jardim ont conjuré le sort, repris la deuxième place et se sont même offert trois points d'avance sur le troisième. Le tout, dans une journée bien ensoleillée à Louis-II. L'ASM a maîtrisé son match en long, en large et en travers. Le penalty raté de Ben Yedder avant la pause n'est qu'un détail dans cette partie où l'attaque toulousaine n'a quasiment pas été inspirée. Braithwaite très peu en vue, Ben Yedder limite absent, aujourd'hui, ça n'a pas marché. Monaco et ses hommes de l'ombre ne font toujours pas de bruit, mais sont bel et bien là, leaders de la Ligue 1 sans le PSG. Car si le championnat de France n'a de place que pour les stars parisiennes, Lemar, Silva, Fabinho et Moutinho n'ont pas grand-chose à envier au regard de leur talent. Sans oublier les vieilles gloires expérimentées qui encadrent le tout. Il ne manquait qu'un stade plein pour que la note soit à la perfection, mais ça, c'est pas pour tout de suite.

Le break avant la pause

L'ASM s'installe tranquillement dans la rencontre. Peut-être un peu trop, car si les Toulousains ne sont que la seizième équipe à l’extérieur, ils jouent sans complexe. D'ailleurs, le premier frisson est pour les visiteurs. Somalia centre pour Moubandje qui reprend au deuxième, mais sa reprise piquée tape le dessus de la barre de Subašić, qui n'avait rien compris. Monaco répond, mais ça compte pour du beurre. Super travail de Coentrão côté gauche qui centre fort au point de penalty, Lacina Traoré reprend victorieusement, mais l'attaquant est signalé hors jeu. Bernardo Silva y va de son petit numéro. Un dribble, une feinte de corps, mais le tir du jeune international portugais est trop écrasé pour inquiéter Lafont. Pendant les minutes qui suivent, le jeu va être haché par plusieurs fautes successives. Monaco a la maîtrise, mais au milieu de terrain, c'est maladroit des deux côtés, et l'arbitre de la rencontre préfère siffler, plutôt que de laisser l'avantage. Après un moment creux, l'ASM va concrétiser sa domination et mettre le feu en deux minutes. Servi par Coentrão, Lacina Traoré, visiblement hors-jeu au départ, s'en va s'excentrer dans la surface. Le géant ivoirien réalise un bon travail en éliminant deux poursuivants sur le côté gauche et sert Bernardo Silva, au point de penalty, qui n'a plus qu'à pousser au fond. Monaco mène au score à la demi-heure de jeu, logique. Dans la foulée, Traoré sort sur blessure et Carrillo, son remplaçant, ne met que quelques minutes à se montrer. Fabinho déborde bien côté droit, Carrillo se jette pour reprendre de la tête, mais son tir finit sur la barre. Heureusement, Coentrão a bien suivi et double la mise de la tête. Un vrai coup sur la tête pour le Téfécé, d'autant plus que quelques secondes après le deuxième but, Ben Yedder a l'occasion de réduire le score sur penalty, mais Subašić s'envoie et sort le tir de l'attaquant toulousain. Monaco n'aura plus qu'à gérer.

Sans faille

Et c'est ce que le club du Rocher va faire. Laisser venir les Toulousains pour mieux les surprendre en contre. Même si devant, Carrillo a du mal à accélérer. Du coup, la rencontre baisse en régime. L'intensité du premier acte a laissé place à des vagues offensives peu rythmées, même si côté Téfécé, Braithwaite et Ben Yedder se montrent un peu plus motivés qu'en début de partie. En revanche, pour Lemar, Moutinho et Silva au milieu de terrain, ça fonctionne parfaitement et l'inspiration des deux derniers va définitivement tuer Toulouse. Sur un coup franc bien placé, Moutinho préfère décaler Silva qui centre à ras de terre pour Carrillo, second poteau. Après avoir frappé la barre en première période, l'attaquant argentin pousse au fond. À vingt minutes de la fin, la sanction tombe pour Toulouse. Lemar peut sortir tranquille, même si Braithwaite est tout proche de sauver l'honneur, mais Subašić, encore là, sort sa frappe après une belle déviation de la tête de Ben Yedder. Il ne pouvait rien arriver au gardien monégasque cette après-midi. Et ça, il l'a compris quand, dans les dernières minutes, le coup franc de Regattin a terminé sur la barre. Il n'y a pas de souci pour Subašić, ni pour Monaco qui, dans les arrêts de jeu, va inscrire un quatrième but par Hélder Costa, et va disposer tranquillement de la seizième équipe de Ligue 1 à l'extérieur.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Benjamin Asseraf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi