Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nantes-Monaco (0-1)

Monaco s'impose à Nantes grâce à Ben Yedder

Techniquement supérieure en première mi-temps, l'ASM a ouvert le score par Ben Yedder, avant d’être nettement plus approximative après la pause. Mais a néanmoins su tenir le coup, face à des Nantais qui manquent décidément de force de frappe offensive.

Modififié

FC Nantes 0-1 AS Monaco

But : Ben Yedder (22e) pour Monaco

Vu de loin, ça ressemble à un début de guérison. Il y a bien quelques blessures persistantes, notamment cette fragilité défensive, parfois inquiétante, mais l'ASM semble enfin avoir mis son foutu spleen de début de saison derrière elle. Nantes, rapidement plombé par un pion de Ben Yedder, en a fait les frais ce vendredi et confirme a contrario sa trajectoire descendante, en enchaînant un second revers de rang en championnat.

L'Islam de France


Deux façons de vivre son vendredi soir : pendant que la France qui n'aime pas le foot est allée s'encanailler en after work, l'autre partie de l'Hexagone pose les yeux sur la Beaujoire. Ça tombe bien, il y a des trucs visuellement pas dégueulasses à picorer. À savoir, pas mal de rythme, un peu de n'importe quoi, à l'image de cette passe pourrie que Lafont envoie dans les pieds de Bakayoko, une cagade qui ne coûtera finalement rien aux Nantais, et surtout beaucoup d'Islam Slimani. Omniprésent, l'avant-centre monégasque réussit tout ou presque, passes comme déviations, et a déjà touché près de 10 ballons après cinq minutes de jeu. Forcément, l'Algérien va finir par faire craquer le filet de sécurité nantais, en transmettant une subtile passe pour Golovine, qui envoie un ballon parfait dans la profondeur pour Ben Yedder. L'international français signe un enchaînement feinte de corps-crochet qui laisse baba Pallois et envoie une grosse patate dans la lulu adverse.


Sonné, maladroit dans l'entrejeu, Nantes retrouve de l'air en passant par les ailes grâce à sa doublette Bamba-Simon, qui rend souvent gaga Jemerson et Badiashile. À la suite d'un débordement du premier, le second est même à un rien d'égaliser, mais sa tête à bout portant s'envole au-dessus de la barre asémiste. Un signe, aussi, que l'arrière-garde monégasque est comme souvent à l'ouest, et Lecomte doit même sortir une superbe parade réflexe pour sortir un coup de casque de Coulibaly, juste avant la pause.

Coulibaly, le poteau qui fâche


Après une première mi-temps chaloupée, la suite sera malheureusement plus sage. Nantes se rebelle timidement, confisquant passagèrement le cuir, mais n'est pas récompensé de sa domination, quand Coulibaly reprend du droit un centre fuyant, mais voit son tir échouer sur le poteau. C'est ballot, parce que l'ASM a enfin mis sa naïveté défensive au placard, et Ben Yedder, servi à bout portant après un festival de Dias, pense même doubler la mise, mais son but est refusé pour un hors-jeu de Slimani au départ de l'action. Et puis ? Plus grand-chose. Nantes balance dans le paquet, Monaco pétoche un peu dans le temps additionnel, et Pallois ose quelques montées de bulldozer, sans grand succès. Insuffisant pour faire craquer l'ASM, qui peut souffler de soulagement et de plaisir : le club de la Principauté vient d'enquiller quatre succès sur les cinq derniers matchs de Ligue 1.



FC Nantes (4-2-3-1) : Lafont - Appiah (Basila, 52e), Girotto, Pallois, Fabio (Moutoussamy, 24e) - Touré, Abeid -Bamba, Simon, Blas - Coulibaly. Entraîneur : Christian Gourcuff.


AS Monaco (3-5-2) : Lecomte - Jemerson, Badiashile, Glik - G.Dias, Martins, Silva, Bakayoko, Golovine - Slimani (Baldé, 80e), Ben Yedder. Entraîneur : Leonardo Jardim.


  • Résultats et classement de Ligue 1


    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi