Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Monaco, forever young

Toujours très proactive sur le marché des jeunes talents européens, l'ASM s'est surpassée cet été en claquant pas moins de 86 millions d'euros sur dix joueurs de moins de 25 ans. Revue d'effectif des nouvelles promesses qui tenteront de confirmer sur le Rocher.

Modififié
Ses coéquipiers l'ont dit et répété pendant la Coupe du monde : Kylian Mbappé n'aime pas qu'on lui parle de son âge. Comme s'il ne voulait pas que sa date de naissance et sa précocité ne masquent tout le reste. Le joueur et l'homme. L'âge, une donnée au centre de toutes les discussions lorsque les observateurs de la Ligue 1 évoquent le recrutement de l'AS Monaco, qui s'est construit sous l'ère Rybolovlev une réputation de pouponnière dorée. À un tel point qu'il n'est parfois pas évident de mettre un nom et un visage derrière tous les jeunes espoirs qui atterrissent en Principauté. Surtout lors de cette session estivale 2018-2019, où l'ASM a recruté un nombre record d'enfants prodiges.

Têtes d'affiches


Bien sûr, il y a quelques noms dont les sonorités sont déjà familières. Comme celui d'Aleksandr Golovin, 22 ans et recruté pour 30 millions d'euros, tsar programmé d'une génération de footballeurs russes qui voient en lui le nouveau leader technique de la sélection. Moins célèbre à l'international, le milieu défensif ivoirien Jean-Eudes Aholou, qui a rejoint la Principauté moyennant 14 millions d'euros, n'est lui, plus tout à fait un inconnu dans l'Hexagone, après son probant exercice 2017-2018 du côté de Strasbourg. L'Italien Antonio Barreca, acheté pour la somme rondelette de dix millions d'euros, doit, lui, encore se faire un nom en France. Révélation du Torino au poste d'arrière gauche pendant l'exercice 2016-2017, l'international azzurro espoir a passé une bonne partie de la saison dernière à l'infirmerie et compte bien se relancer en Ligue 1. Sa carte d'identité ? 23 piges, piémontais de naissance mais d'origine sicilienne de part ses parents, le ragazzo retourne depuis sa tendre enfance tous les étés sur l'île de ses ancêtres, «  sa seconde maison » .


Mais c'est pour un Français que l'ASM a néanmoins véritablement cassé sa tirelire, en dégainant vingt millions d'euros pour le désormais ex-Lyonnais Willem Geubbels. L'attaquant n'a pourtant que seize petits printemps et deux minuscules matchs de Ligue 1 dans les pattes. Fallait oser. Pourtant, le gosse a forcément des arguments parlants à faire valoir : surclassé dans les catégories de jeunes, déjà développé physiquement (1,85m), il aurait notamment attiré les convoitises du Bayern Munich avant d’atterrir à Monaco. Une signe supplémentaire que les Monégasques n'hésitent plus à miser des sommes conséquentes sur de très jeunes joueurs, à l'image des 25 millions d'euros investis sur l'attaquant italien de 17 ans Pietro Pellegri, acheté lors du dernier mercato hivernal.

Les outsiders du Rocher


Le restant des acquisitions estivales de l'ASM sont un poil plus confidentielles et surtout beaucoup moins onéreuses. Les attaquants Sofiane Diop et Wilson Isidor, internationaux français chez les moins de 18 ans, quittent gratuitement Rennes pour tenter leur chance à Monaco. Le club de la Principauté a aussi officialisé l'arrivée d'un tout jeune espoir formé à la Masia, Robert Navarro, milieu offensif d'à peine seize ans. Il a aussi chipé à Chelsea moyennant trois millions d'euros l'Anglais Jonathan Panzo, un wonderkid qui a déjà beaucoup gagné en équipe de jeunes: à 18 piges, le défenseur central est déjà champion du monde U17 avec l’Angleterre et a remporté la Premier League, la League Cup et la FA cup au sein des catégories U18 des Blues.


Le Français Ronaël Pierre-Gabriel, que l'ASM a rapatrié de Saint-Étienne pour six millions d'euros, n'a pas un palmarès junior aussi copieux, mais facture déjà 35 matchs de Ligue 1 à tout juste 20 ans. Quand on lui demande qui sont ses modèles, le latéral droit dégaine deux noms, Philipp Lahm et Serge Aurier. On appelle ça avoir des goûts éclectiques. Enfin, l'ASM a également tenté le pari Samuel Grandsir, 21 ans et auteur d'une très bonne première partie d'exercice 2017-2018 avec l'ESTAC l'année dernière. En même temps, quoi de plus naturel que de voir un Grandsir prendre tranquillement ses aises dans une Principauté.



Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 4
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32
À lire ensuite
La fiche de Strasbourg