Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé de la course au podium

Monaco et Lyon laissent Marseille sur le bas côté

On s'y attendait, cela a été confirmé malgré un retard à l'allumage à Lyon. Marseille termine quatrième du championnat malgré sa victoire contre Amiens. La Ligue des champions, ce sera donc pour l'AS Monaco, vainqueur à Troyes, et l'Olympique lyonnais, sauvé par Memphis Depay et Nabil Fekir.

Modififié

Olympique lyonnais 3-2 OGC Nice

Buts : Depay (48e, 65e et 86e) // Pléa (18e et 88e)

ESTAC Troyes 0-3 AS Monaco

Buts : Lopes (22e et 71e) et Mboula (93e)

Olympique de Marseille 2-1 Amiens SC

Buts : Sanson (10e) et Mitroglou (18e) // Konaté (30e)

On annonçait une lutte à trois, mais les dés étaient déjà à moitié lancés : en retard sur Lyon et Monaco, avec une finale à jouer en milieu de semaine, l'Olympique de Marseille n'avait pas beaucoup de motifs d'espoir, à part espérer un faux pas de l'OL contre Nice. Pendant 45 minutes, le scénario rêvé a tenu. Puis les Lyonnais se sont réveillés, ont claqué deux buts, et ainsi prouvé que le couac à Strasbourg il y a une semaine n'était qu'un contretemps dans une fin de saison canon pour le club de Jean-Michel Aulas. Un club qui va retrouver la C1 et les primes de participation généreuses qui vont avec, quand l'OM va devoir se contenter d'une C3 où il sera difficile de faire mieux que cette saison.

Lyon, la course à handicaps


On aurait pu penser que l'OM serait encore en vrac après sa déroute en finale de Ligue Europa mercredi. Au contraire, ce sont les Phocéens qui allument la première mèche avec une frappe puissante de Morgan Sanson qui, dès la 10e minute, met son équipe sur le podium. Et une sacrée pression sur Lyon, qui sent le danger de tout perdre encore un peu plus fort lorsque Alassane Pléa, son ancien joueur, crucifie Mathieu Gorgelin (18e). Vu que les emmerdes volent en escadrilles, la semaine cauchemardesque de Bruno Génésio – défaite à Strasbourg, finale européenne dans son stade sans lui – se poursuit avec le but de Rony Lopes à Troyes (21e), puis le poteau de Bertrand Traoré (32e). Le pion de l'ASM signifie à la pause que, quoi qu'il arrive, la seconde place n'est plus à l'ordre du jour pour les Lyonnais. Et pour la troisième, directement qualificative en Ligue des champions, il faut retourner l'OGC Nice, qui joue sa place en Ligue Europa, pour continuer à y croire.

Depay sort l'OL du trou


Dos au mur, Bruno Génésio décide de faire all-in au retour des vestiaires : un milieu en moins, Tanguy N'Dombélé, pour un pur attaquant, Mariano Diaz. Un choix payant en trois minutes grâce à l'exploit de Nabil Fekir en pleine surface, qui dans un petit espace parvient à servir Memphis Depay pour l'égalisation. Alors que l'OM et Monaco manquent d'aggraver l'écart dans leurs matchs respectifs, que Thomas Monconduit se fait expulser au Vélodrome, Mario Balotelli de son côté manque l'occasion d'assommer l'OL à l'heure de jeu. Un tournant avec le but malin, cinq minutes plus tard, de Depay sur coup franc. Où comment Lyon rebascule du bon côté et peut contempler avec sérénité la balade de santé monégasque à Troyes, où Lopes double la mise (71e). Une sérénité relative, puisque Nice pousse à dix minutes de la fin, et crée un gros danger devant le but de Gorgelin (80e). Et quand Depay croit libérer définitivement les siens, Pléa remet la pression (88e). Mais les hommes de Bruno Génésio, contrairement à la semaine passée, tiennent jusqu'au bout et envoient leurs rivaux marseillais en C3. Ils peuvent surtout remercier un Memphis Depay qui a claqué un triplé à 36 millions d'euros. Costaud.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 10 heures Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    il y a 13 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 6