Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée -Valenciennes/Monac

Monaco, en attendant l’ouverture du marché

Monaco devrait terminer la saison avec une nouvelle victoire – la sixième de suite – contre Valenciennes et ainsi valider la politique des gros transferts, puisque le club de la Principauté afficherait alors un record de points (44) à ce stade de la compétition. De quoi attendre le mercato avec le sourire. Et des dollars plein les yeux.

Certains diront que terminer la phase aller avec un rythme de champion (41 points en 18 matchs pour l’instant) en ayant dépensé plus de 160 millions d’euros sur le matché des transferts est le minimum requis. D’autres, moins pragmatiques, sauront reconnaître le mérite de Claudio Ranieri d’avoir su mener un groupe avec autant de nouveaux joueurs à une telle osmose collective en si peu de temps. Quoi qu’il en soit, l’AS Monaco a réussi deux choses pour le moment : son championnat et, de facto, son mercato. Le tout sans directeur sportif de renom, c’est Vadim Vasyliev, passé en moins d’un an du poste de conseiller à celui de vice-président, qui gère le mercato. Mais comme le président Rybolovlev n’a pas envie de s’arrêter en si bon chemin, les emplettes vont continuer. A priori, l’objectif était de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Vu l’écart au classement avec le 4e (12 points), c’est chose faite. Reste donc à préparer l’équipe pour le retour sur la scène européenne. Pas question de débarquer dans la cour des grands avec Raggi, Subašić, Kurzawa et autre Rivière dans le onze de départ. Il faut du clinquant, du nom, du cher et du réputé.

Pour ce faire, l’AS Monaco a déjà un allié de poids : Jorge Mendes. Le meilleur agent du monde (titre pompeux mais officiel) a déjà fait rentrer de la caillasse princière dans ses poches. Rien que cet été, l’agent de Cristiano Ronaldo et José Mourinho a réussi à placer ses ouailles sur le Rocher : James Rodríguez, João Moutinho, Falcao et Ricardo Carvalho. Sur le papier, ça fait 130 millions d’euros. Ça crée des liens. Pas con, Mendes a compris qu’il fallait continuer à faire le casting du club princier. Dernièrement, les rumeurs émanant du Portugal envoyaient Elaquim Mangala et Nicolas Otamendi vers la France. Le Français possède une clause à 50 millions alors que l’Argentin est coté à 30. C’est beau, mais dans les coulisses du club asémiste, on voit plus grand. Depuis six mois, Vincent Kompany est dans le viseur des dirigeants monégasques mais le dossier est très, très compliqué. Pour autant, le Belge n’est pas la cible numéro 1 dans le cœur de Rybolovlev. Son chouchou, c’est Sergio Ramos. Un mec qui coûte 65 millions d’euros, qui facture 3 ou 4 cartons rouges par saison avec un CV de Président. Bref, un crack. Le taulier du Real Madrid et de la Roja depuis cinq ans. C’est cher mais c’est clinquant. Sauf que sur le dossier, Monaco doit se coltiner des concurrents de poids, notamment Manchester United. Pour ne pas être à poil l’été prochain, on ne néglige aucune piste. Et encore moins celles menant à Kurt Zouma (Saint-Étienne) et Carles Puyol (Barcelone), qui se verrait bien rejoindre son pote Éric Abidal pour une dernière pige.

Víctor Valdés, c’est fait ?

Autre Barcelonais dans le viseur : Víctor Valdés. À six mois de la fin de son contrat, le portier du Barça n’a pas envie de resigner en Catalogne. Avec Rosell, le courant ne passe plus. L’homme veut partir libre, sans contrepartie financière et, surtout, pouvoir toucher une énorme prime à la signature dans son futur club. Monaco se serait entendu avec le joueur depuis cet été. L’ASM trouverait son gardien d’envergure, Valdés (32 ans en 2014) un dernier contrat bien juteux avec la Ligue des champions au menu. À la cool.

Sur les côtés du back four, les mêmes noms circulent depuis de nombreuses semaines : Patrice Évra et Fábio Coentrão sur le côté gauche. Le premier connaît la maison et le second connaît Jorge Mendes. CQFD. C’est sur le côté droit que le nom qui circule surprend plus. On parle d’une offre astronomique pour le latéral droit des Spurs Kyle Walker. À voir. À moins que l'amitié qui lie Daniel Alves à Éric Abidal ne change tout...

Dans l’entrejeu, le terrain semble difficile pour une nouvelle recrue, surtout avant l’émergence du jeune mais très onéreux Kondogbia, au frigo depuis son arrivée estivale moyennant 20 millions d’euros. Cela étant dit, les ailiers de la team « Mendes » sont à saisir. Que ce soit Ángel Di María ou Nani, les deux accélérateurs de jeu plaisent à Ranieri mais nettement moins à son équilibre tant recherché. Reste à voir si le nouveau schéma (4-3-1-2) conviendrait à ses deux joueurs de couloir. Bien entendu, le pointe le plus chaud est toujours le même : Falcao. Officiellement, le Colombien se sent bien à Monaco. Officieusement, l’ambiance de Louis-II lui pèse et il se verrait bien enfiler les buts à Bernabéu ou Stamford Bridge. Par contre, il ne fera jamais la gueule pour parvenir à ses fins. Ce n'est pas le genre de la maison. Chelsea, justement, aimerait bien récupérer le Tigre. Si une offre énorme (au moins 60 millions) plus un avant-centre de renom dans la transaction (Torres ou Eto’o) venait à arriver sur le bureau de Rybolovlev, rien ne dit que le Russe la refuserait. Ce dossier a encore de longues heures de vie devant lui. Au final, et en attendant la folie de cet été (car le Colombien a une Coupe du monde à préparer, mine de rien), c’est Lacina Traoré, le long Ivoirien de l’Anji, qui pourrait débarquer sur le Rocher après les fêtes de Noël. Un neuf aérien et physique. Bref, vous l’aurez compris, Monaco ne compte pas laisser sa Carte Bleue dans le portefeuille.

par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 12 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 4 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 il y a 8 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi