Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Strasbourg-Monaco (1-3)

Monaco claque Strasbourg

Grâce à trois buts inscrits avant la mi-temps, Monaco a confirmé sa position de dauphin en s'imposant devant Strasbourg. Les locaux n'ont pas déçu, mais l'ASM était tout simplement plus forte.

Modififié

Strasbourg 1-3 Monaco

Buts : Bahoken (19e) pour Strasbourg // Jovetić (5e), Lopes (21e) et Fabinho (41e) pour Monaco


Quelle était l'information de la soirée avant la rencontre ? Le retour de Radamel Falcao. Quel est l'enseignement du soir ? La présence du Colombien n'était pas nécessaire pour la 29e journée de Ligue 1. Car sur la pelouse de Strasbourg, qui n'avait perdu que deux de ses onze dernières parties à domicile en championnat, l'AS Monaco a acquis sa victoire sans même que son avant-centre vedette ne bouge ses fesses du banc. À la pause, le Rocher menait en effet déjà de deux buts. Ce qui a engendré une victoire intéressante du champion en titre, dauphin du Paris Saint-Germain avec sept points d'avance provisoires sur l'Olympique de Marseille.

Falcao pas là ? Et alors ?


En bon favori, Monaco démarre tambour battant. Pas de round d'observation, pas de montée en puissance, seulement un gros tempo imposé dès le départ. Sur un centre de Sidibé, Jovetić ouvre donc la marque de la tête quelques minutes après le coup d'envoi. Peu après, Strasbourg échappe de peu au penalty, Koné touchant le ballon de la main dans sa propre surface. Ce qui ne signifie pas que les Alsaciens la jouent petit bras. L'égalisation de Bahoken, servi par Terrier, n'est d'ailleurs pas illogique. Problème : le promu craque une centaine de secondes plus tard, Lopes profitant du bon boulot de Baldé. Et malgré une barre transversale de Blayac, l'ASM trouve encore le chemin des filets grâce au sixième but en championnat de Fabinho, sur une nouvelle passe décisive de Baldé. Résultat : les 22 acteurs retournent aux vestiaires sur le score de 3-1 en faveur des visiteurs.

La dernière victoire du RCS contre l'ASM ? En 2002


Forts de leur avance, les hommes de Jardim sont bien conscients qu'ils ont fait le plus difficile. Après la pause, c'est donc Strasbourg qui se bouge pour transformer le tableau d'affichage. Mais la tête de Blayac passe au-dessus. En réponse, Jovetić touche le poteau à la suite d'une transmission de Lemar. Liénard, lui, croit obtenir un péno après une intervention de Touré... Sans résultat. Bahoken ? Sa frappe n'est pas cadrée. Un manque d'efficacité qui rappelle une statistique : le Racing n'a plus battu l'ASM, invaincue depuis depuis quatorze journées en Ligue 1, depuis novembre 2002. Une statistique destinée à se prolonger encore un peu, donc. Sans que Falcao n'y soit pour quelque chose.



Monaco (4-2-3-1) : Subašić – Sidibé (Touré, 64e), Glik, Jemerson, Raggi - Moutinho, Fabinho – Lopes, Lemar (Ghezzal 84e), Baldé (Tielemans, 79e) – Jovetić. Entraîneur : Jardim.

Strasbourg (4-3-3) : Oukidja – Lala (N'Dour, 82e), Koné, Martinez, Seka – Martin (Grimm, 65e), Aholou, Liénard – Blayac, Bahoken, Terrier (Corgnet, 46e). Entraîneur : Laurey.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti il y a 1 heure La statue de Falcao 17
    il y a 1 heure Un Ballon d'or créé pour les femmes 17 il y a 4 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 2
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur