Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // AS Monaco

Monaco, c'est quoi les panic buys ?

Dernière de Ligue 1 avant d’affronter Nîmes ce dimanche (17h), l’AS Monaco a attendu le dernier moment de l'été pour accélérer enfin son recrutement. Une technique risquée qui pourrait rapidement aggraver les failles princières aperçues la saison dernière.

Modififié

Alors que Gelson Martins et Benjamin Lecomte ont longtemps été les deux seules recrues monégasques de l’été, les dirigeants du club princier se sont activés depuis deux semaines afin d’étoffer un effectif en manque d’expérience et de qualité. Après Ruben Aguilar début août, Henry Onyekuru, Wissam Ben Yedder, Islam Slimani, Adrien Silva et Guillermo Maripán ont rallié à leur tour la troupe de Leonardo Jardim, en l'espace de quinze jours. L’AS Monaco ne va pas en rester là, puisque le club attend encore un ou plusieurs milieux récupérateurs, qui tardent à venir. À une semaine de la clôture du marché des transferts, Oleg Petrov et ses sbires prospectent encore et toujours, à l’affût d’opportunités qui pourraient donner un peu plus d’épaisseur à une équipe déjà fragilisée avant la réception de Nîmes ce dimanche. Alors, coups de génie ou panic buys en série ?

Une liposuccion en trompe-l’œil


Malgré une lamentable 17e place à l’issue de la saison précédente, l’objectif premier d’Oleg Petrov était clair au moment de lancer le mercato monégasque début juillet : « Nous avons beaucoup de joueurs dans notre club, nous avons envie de changer ça, et nous avons envie de vendre. Les intérêts existent pour certains de nos joueurs parce que nous avons de bons joueurs. Pour l’instant c’est calme, mais le mercato va devenir plus actif ensuite. Nous voulons construire avec Leonardo Jardim une grande équipe, et surtout une équipe avec un grand état d’esprit. » Avec plus de 70 joueurs sous contrat fin juin, dégraisser apparaissait alors comme une nécessité. Ainsi, outre les départs libres de Raggi et Thuram, ainsi que les prêts de Sidibé, Mboula, Aholou, N’Doram, Serrano, Grandsir, Pelé, Chadli et Barreca, ce sont Rony Lopes, Tielemans, Pierre-Gabriel, Nardi, Cardona et Diallo qui ont définitivement quitté le Rocher cet été.


Preuve que le recrutement monégasque vacille, pas moins de six joueurs de cette liste sont des recrues de l’été dernier. En apparence massif, ce dégraissage est en réalité le quotidien estival du club monégasque depuis maintenant plusieurs saisons. Mais contrairement aux années précédentes, les dirigeants ont mis du temps à trouver une porte de sortie satisfaisante pour certains indésirables, la faute à une saison 2018-2019 décevante. Pendant ce temps-là, dans le sens des arrivées, personne ne s’est bousculé au portillon jusqu’à la défaite des Monégasques face à Lyon lors de la première journée de Ligue 1. Oleg Petrov et Leonardo Jardim ont alors lancé leur mission commando, prospectant à droite et à gauche, prêts à dégainer les offres de contrat dans tous les sens. Mais sans Luis Campos, sans Ligue des champions et sans avoir suffisamment de temps pour se retourner, difficile de recruter malin.

Chéquier paniqué


Si personne ne sait encore si Falcao restera sur le Rocher après un feuilleton incompréhensible, les dirigeants ont décidé de renforcer drastiquement et rapidement le secteur offensif. L'arrivée de Ben Yedder est apparue comme un gros coup, mais le prêt quelques jours plus tard de Slimani a montré que les Monégasques sont à l'écoute de toutes les opportunités, dont celle d'Henry Onyekeru, acheté environ 15 millions. Adrien Silva, prêté les six derniers mois, a attendu l’avant-dernière semaine du mercato pour revenir en Principauté, alors que sa présence lors de l'intersaison aurait été un atout. Le club viserait également avec insistance Franck Kessié, Tiémoué Bakayoko et Mario Lemina, l’objectif étant d’attraper au moins un milieu récupérateur de métier. Enfin, la signature du défenseur central chilien Guillermo Maripán ce samedi soir, contre un chèque proche des 15 millions d'euros, confirme la tendance d'un recrutement hâtif.



Comme dans une mauvaise partie de Football Manager, les dirigeants multiplient les offres de dernière minute, puis les augmentent, avant de tenter de convaincre le bon samaritain qui voudrait bien se relancer sur le Rocher. Car face au manque de solutions au milieu de terrain et aux failles défensives récurrentes, Monaco est dans l'obligation de dégainer, quitte à acheter au dernier moment un élément qui quittera le navire au prochain été. Ainsi, après avoir été une formidable machine à recruter, le club de la Principauté s'enlise tout doucement dans une stratégie de recrutement illisible. Mais il n'est jamais trop tard, le mercato d'été se clôture le 2 septembre. Largement suffisant pour des panic buys de dernière minute.

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
Hier à 15:33 Des remplacements temporaires en cas de commotion à l’étude 17
Hier à 15:00 Nouveauté pour le Ballon d’or 2019 99 Hier à 13:21 Bradford donne un numéro à tous ses joueurs depuis 1903 8 Hier à 12:13 Un but de fou furieux et un record pour Josef Martínez en MLS 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons