Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Nantes (1-0)

Monaco bat Nantes et sort de la zone rouge

Grâce à un but de sa très bonne recrue Martins au quart d'heure de jeu, Monaco a vaincu Nantes sur le plus petit des scores. Et sort enfin de la zone de relégation, que les Canaris commencent sérieusement à craindre.

Modififié

Monaco 1-0 Nantes

But : Martins (13e)

Ce mercato en plein milieu de saison n'est pas juste ? Peu importe. Depuis son arrivée, il marque. Passe. Court. Sue. Dribble. Attaque. Accélère. Défend. Mais ne s'économise jamais. Prêté à Monaco par l'Atlético le 27 janvier, Gelson Martins n'a pas tout changé tout seul en Principauté. Mais en l'espace de quelques semaines, il s'est déjà installé dans l'équipe type du Rocher (avec laquelle il n'a encore jamais perdu). À tel point qu'à l'heure actuelle, le Portugais semble indispensable à l'ASM. La soirée de ce samedi en est une nouvelle preuve : le seul but de la confrontation contre Nantes dès le quart d'heure de jeu, c'est lui. Le succès devant les Canaris sur le plus petit des scores, c'est lui. L'individu qui sort les Asémistes de la zone de relégation, c'est lui. Le bon coup du marché d'hiver, c'est lui. Et le principal danger des prochains adversaires des Rouge et Blanc, ce sera sûrement lui.

Coup de cœur pour certaines recrues


Avec nombre de ses recrues hivernales dans le onze (Ballo-Touré, Fàbregas, Silva et donc Martins) entourées des cadres habituels (Subašić, Sidibé, Glik, Falcao), Monaco fait figure de favori. N'en déplaise au classement, qui situe le Rocher à la 18e place. Soit quatre rangs derrière Nantes, qui a encore une marge de huit unités sur la zone rouge. D'ailleurs, la loi du terrain ne dit pas le contraire : en l'espace d'un quart d'heure, Falcao se procure une situation dangereuse et... Martins ouvre le score, sur un centre de Lopes.


Dans une partie hachée, l'ASM continue de dominer. Lopes offre une belle activité, Martins se montre disponible alors que Badiashile fait flipper Tătăruşanu. Du côté des Canaris, les tirs cadrés sont aussi inexistants que les intérêts extra-commerciaux de la Saint-Valentin et la bouche en sang de Carlos fait trembler l'amoureuse du défenseur. Si bien que l'homme le plus en vue s'appelle Tătăruşanu – ce qui n'est jamais bon signe –, dont les arrêts brisent le cœur de Falcao. Même si Traoré n'est pas si loin de l'égalisation, avec son amour de frappe des 25 mètres.

Tătăruşanu, à la hauteur de Martins


La deuxième période n'est pas franchement meilleure pour les visiteurs. Eysseric tente bien une demi-volée acrobatique osée, mais le geste envoie le cuir hors cadre. En face, Lopes rate le break à cause d'un sauvetage de Traoré. Comme Sidibé, sur corner. Tranquillement, la Principauté se dirige donc vers une victoire qui la sort (enfin) des trois dernières places du championnat.



Touré a beau se faire l'auteur du deuxième tir cadré nantais de la soirée, son équipe paraît aussi impuissante qu'inoffensive. Défensivement, Tătăruşanu fait en revanche toujours le boulot à la perfection. Insuffisant pour espérer récolter le moindre point. Logiquement, Monaco accroche la seizième position et rend le matelas des Canaris moins confortable. Une question, quand même : comment la soirée se serait-elle passée sans Martins ?


Monaco (4-3-3) : Subašić - Sidibé, Glik, Badiashile, Ballo-Touré - Fàbregas, Silva, Golovin (Nkoudou, 84e) - Martins, Falcao (Vinícius, 87e), Lopes (Aholou, 64e). Entraîneur : Jardim.

Nantes (4-2-3-1) : Tătăruşanu - Kwateng, Ié, Carlos, Traoré - Rongier, Touré - Waris, Eysseric (Krhin, 62e), Lima (Limbombe, 75e) - Coulibaly (Mance, 68e). Entraîneur : Halilhodžić.


  • Résultats et classement de Ligue 1


    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Simplement un samedi soir sur la Terre L1...




    Dans cet article


    Hier à 17:11 Bonus FDJ : 13€ OFFERTS pour jouer à l'Euro Millions et au LOTO !
    Hier à 17:06 Participez à notre tournoi de foot U9 ! 2 Hier à 16:20 Birmingham écope de neuf points de pénalité 10
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    Hier à 09:10 Trois propriétaires de sites de streaming prennent de la prison ferme 118
    À lire ensuite
    Balotelli change tout