Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Nîmes (1-1)

Monaco a eu peur des Crocos

Maladroits, les Monégasques n'ont pas su trouver le chemin pour renverser un attachant promu nîmois (1-1). Résultat, Monaco n'a toujours pas gagné à domicile et poursuit sa série noire de six matchs sans victoire. Les temps sont durs pour Jardim et sa troupe.

Modififié

Monaco 1-1 Nîmes

Buts : Falcao (27e) pour Monaco // Briançon (19e) pour Nîmes

Rassurer les autres, et surtout se rassurer soi-même. Voilà quel était le dilemme du Monaco by Jardim, trois jours après une défaite à domicile face à un adversaire d'un rang supérieur comme l'Atlético de Madrid. Pour tenter d'inverser une dynamique qui n'a plus vu les Monégasques gagner un match depuis la 1re journée à Nantes (1-3), Jardim avait pourtant fait six changements dans son onze de départ pour faire tourner les vents en sa faveur. Il n'en a rien été, même si ce soir, Monaco a eu plusieurs fois en vue la lumière menant vers le succès. L'ASM a finalement dû se résoudre à partager les points avec des Nîmois qui n'en demandaient pas tant.

L'œil du Tigre


Au stade Louis-II, c'est bien le Nîmes Olympique qui séduit le plus la jet-set du Rocher. Des relances au sol, des combinaisons qui font du mal à l'arrière-garde monégasque et un jeu attrayant loin du bloc compact souvent à la mode pour des promus se déplaçant à Monaco. C'est même tout logiquement les Crocos qui vont alors passer devant, le capitaine Briancon reprenant majestueusement de la tête un coup franc bien botté par Bobichon (19e). Une réalisation loin d'être anodine, puisqu'elle fait du promu nîmois le premier depuis Nice en 2002-2003 à inscrire au moins un but lors des six premières journées.


L'ASM a touché le fond, mais elle va finir comme souvent par se relever grâce à la qualité de ses individualités. Plein axe, Falcao percute et place un ballon (dévié) hors de portée de Bernardoni moins de dix minutes après l'ouverture du score nîmoise (27e). Jardim retrouve le sourire et rigole même avec le quatrième arbitre, un regain de pep's qui coïncide avec celui retrouvé par sa formation. Nîmes laisse plus d'espaces, et Falcao n'est pas loin de s'offrir un doublé, mais son coup de cabeza est détourné de justesse par Bernardoni (38e). Juste avant la pause, le portier nîmois est une nouvelle fois vigilant sur un vicieux coup franc de Tielemans.

Golovin a belle mine


Dès le retour des vestiaires, les 22 acteurs décident de mettre un peu de piment dans un plat qui n'attendait que de recevoir un soupçon d'assaisonnement. Le jeune Diop claque une superbe volée détournée magistralement par Bernardoni (47e), avant que Falcao ne voit sa reprise repoussée par la barre du portier à la chevelure manquante. Nîmes essaye toujours de jouer, mais reste dangereux seulement sur coup franc et via Briançon qui ne transforme pas une nouvelle offrande de Bobichon (51e). Le temps passe, et l'attraction de ces vingt dernières minutes est bien la première foulée de l'international russe Golovin sous le maillot rouge et blanc. De la technique, un peu de vista, le golden boy du Caucase laisse entrevoir de belles promesses pour les prochains mois. Ce soir d'ailleurs, Monaco devra en grande partie se contenter de ça.



AS Monaco (4-2-3-1) : Benaglio – Raggi, Glik, N'Doram, Barreca – Aït Benasser, Tielemans - Mboula (Grandsir, 60e), Traoré (Sylla, 77e), Diop (Golovin, 71e) - Falcao. Entraîneur : Leonardo Jardim.

Nîmes Olympique (4-4-2) : Bernardoni – Paquiez, Libohy, Briançon, Alakouch (Landre, 84e) – Valls (Depres, 74e), Bobichon, Ripart, Thioub (Diallo, 61e) – Guillaume, Bozok. Entraîneur : Bernard Blaquart.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 18
    il y a 4 heures Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 8
    Partenaires
    Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 163