Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Real Madrid-Ajax Amsterdam (1-4)

Modrić, la chute du faucon blanc

Pris dans une tourmente médiatique à la suite de son Mondial russe réussi, Luka Modrić était l’ombre de lui-même dans ce match retour catastrophique du Real Madrid face à l’Ajax Amsterdam (1-4). À l’image de son club, le Ballon d’or 2018 est au fond du trou.

Modififié
L’image est passée en mondovision devant des téléspectateurs abasourdis, comme la quasi-totalité du stade Santiago-Bernabéu. Inspiré sur une interception au sein de la défense centrale amstellodamoise, Karim Benzema dévie le ballon vers son coéquipier Luka Modrić lancé droit vers le but d’André Onana. Seul face au portier camerounais, le Croate avance, puis temporise avant de servir en retrait KB9. Enfin ça, c’est ce qu’il pense. Avec un ballon envoyé dans le dos du Français, le numéro 10 du Real Madrid vient de gaspiller la dernière goutte d’un espoir de retour merengue en fin de match. De quoi susciter l’incompréhension de son capitaine du soir et de toute l’enceinte de la Maison-Blanche... Mais où as-tu la tête, Luka ?

Le leader fantôme


Pour se rendre compte de la chute libre de Modrić, il faut prendre conscience de son cheminement sur les six derniers mois. Lancé dans une campagne au Ballon d’or grâce à son statut de finaliste de la Coupe du monde et de vainqueur d'une troisième C1 consécutive avec le Real, le métronome s’est sans doute fatigué à la tâche, oubliant peu à peu la réalité d’un terrain où ses coéquipiers avaient besoin de sa vision du jeu et de son nouveau statut : celui du leader emblématique, délaissé par Cristiano Ronaldo depuis son départ à la Juve l'été dernier. CR7, c’était l’homme capable de marquer des buts au moment où le Real en avait besoin, match à enjeu ou non. En clair, un homme qui remplit les statistiques. Si le départ du Portugais obligeait ses anciens coéquipiers à se répartir son travail de manière à peu près égale, force est de constater que Modrić ne joue pas vraiment le jeu.


Alors oui, l'apport du meneur de jeu ne se mesure pas vraiment en chiffres, mais son bilan de la saison 2018-2019 reste tout de même bien inquiétant pour un leader offensif. Trois buts et six passes décisives, c'est peu. Comme si quelque chose s’était cassé avec le meneur de jeu madrilène, incapable d’apporter le soutien nécessaire au repli défensif et l’apport essentiel au dynamisme offensif. Autre chose importante : à maintenant 33 ans, le natif de Zadar n’est plus capable de répéter les efforts et s'avère surtout utile quand son équipe a le ballon. Un schéma de moins en moins fréquent pour des Blancos de plus en plus souvent secoués, comme en atteste cette défaite face à l'Ajax ce mardi, la quatrième consécutive au Santiago-Bernabéu toutes compétitions confondues.

Papy fait de la décadence


Peu reconnu pour ses qualités athlétiques lorsque son équipe est dépossédée du ballon, Modrić a passé son temps à observer l’Ajax Amsterdam donner une leçon d’agressivité à un Real apathique. Dans un milieu de terrain où Casemiro s’est mangé des roulettes et dans lequel Toni Kroos n'a jamais existé, Modrić semblait lui aussi ailleurs. Malgré tout, sa carrière à Madrid semble s’écrire sur la durée, puisque ces dernières semaines, une prolongation jusqu'en 2021 était évoquée. À cette période-là, Modrić aura 36 ans. La sagesse serait de se barrer très loin sur le globe avant cette échéance. Mais un Ballon d'or a de l'orgueil. Alors le Croate aura peut-être envie de subir de nouvelles humiliations par le futur Barça de Frenkie de Jong. À vrai dire, Modrić n’est plus à une mauvaise inspiration près.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C1 - 8es - L'Ajax fout le Real à la porte !




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 18:19 La World Leagues Forum crée un comité pour lutter contre le racisme 6