Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Lazio-Milan (0-0)

Milan contient la Lazio

Dominé ce mardi par une Lazio globalement supérieure à l'Olimpico, Milan a fait le dos rond et décroché un 0-0 minimaliste. Un score qui résume bien cette rencontre aller de Coppa Italia, qui a accouché d'un match engagé, mais pas franchement funky.

Modififié

SS Lazio 0-0 AC Milan



Les plus indulgents parleront de match tactique. Les autres de spectacle raté. Pour cette première manche des demies de Coupe d'Italie qui opposait Laziali et Milanisti, l'Olimpico n'a pas tout à fait vibré. Les Biancocelesti ont pourtant mis de l'envie, des tripes et du rythme dans ce match-là. Mais en face, Milan avait tout simplement verrouillé la porte d'entrée de sa défense et planqué les clés au passage.

Messieurs propres


N'en déplaise aux gros crados, ce match aller de Coppa italia prend rapidement des allures de rencontre soignée. Très peu de fautes, des redoublements de passes plutôt jolis côté Milan dans l'entrejeu et deux blocs équipes bien ordonnés, où tout le monde joue les premiers de la classe en coulissant proprement. Tout cela est bien beau, mais personne n'ignore qu'il va bien falloir se décider à se salir le short pour que les choses sérieuses puissent réellement commencer. À ce petit jeu, c'est encore la Lazio qui s'en sort le mieux : Patric signe une frappe croisée qui chatouille le cadre, avant qu'Immobile ne signe une demi-volée vicelarde, qui vient flirter avec le poteau de Donnarumma. Mais c'est surtout Joaquín Correa qui fait pétocher Milan : sur l'aile gauche, l'Argentin casse un bon paquet de reins, puis s'effondre après un contact qui semble avéré avec Paquetá. Pas de pot pour les Laziali : l'arbitre laisse couler et Milan peut achever sa première période en contrôlant tant bien que mal la montée en puissance des Biancocelesti.

Rien à bouffer


Le début de seconde période ne fait que confirmer ce qui a été entrevu en première : La Lazio rentre dans le lard des Rossoneri en haussant encore d'un cran son agressivité au pressing et met définitivement la patte sur la partie. Milan, pas franchement perturbé, range alors son orgueil au placard et accepte de courber l'échine. Minimaliste, mais malin : la Lazio a beau avoir l'avantage aux poings, elle doit sortir les rames dès qu'elle approche d'une surface milanaise militairement organisée. Correa et Immobile tentent bien de combiner pour mettre fin à la galère, mais rien n'y fait, Milan rentre dans sa carapace et y restera jusqu'à la fin de la rencontre. Un 0-0 plutôt vilain qui laisse tout le monde sur sa faim. Ne reste plus à espérer que Milanisti comme Laziali proposent un spectacle beaucoup plus calorique à leurs tifosi le 24 avril prochain, pour le second et ultime round de cette demi-finale de coupe.


SS Lazio (3-5-2) : Strakosha - Bastos, Acerbi, Patric - Lulić, Milinković-Savić, Leiva, Parolo (Luis Alberto, 73e), Romulo (Marušić, 90e) - Immobile (Caicedo, 73e), Correa. Entraîneur : Simone Inzaghi.


AC Milan (4-3-3) : Donnarumma - Calabria, Musacchio, Romagnoli, Laxalt - Kessié (Çalhanoğlu, 29e), Bakayoko, Paquetá (Biglia, 86e) - Suso (Castillejo, 73e), Piątek, Borini. Entraîneur : Gennaro Gattuso.




Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:40 Euro Millions : 37 millions d'€ à gagner + 13€ de bonus offerts ce mardi
Hier à 17:10 Marco Simone retrouve un club en Thaïlande 29 Hier à 16:45 La mascotte officielle de l'Euro 2020 s'appelle Skillzy 20 Hier à 16:15 Le frère d'Agüero arrêté par la police en Argentine 8 Hier à 15:10 Quand Podolski s'essaye au sumo 20
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 11:45 Un journaliste italien suspendu après des propos sexistes 50