Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages retour
  3. // Milan AC/PSV Eindhoven

Milan, la parole est à la défense

À quelques heures d’affronter le PSV Eindhoven en barrages retour de la Ligue des champions, le Milan AC se pose des questions. Face au Hellas Vérone, samedi, l’équipe d’Allegri a affiché des lacunes défensives inquiétantes. Mamadou Sakho à la rescousse ?

Modififié
Encaisser deux buts, passons. Encaisser deux buts de Luca Toni, passons aussi. Encaisser deux buts de la tête, cela devient inquiétant. Mais courir un danger sur le moindre centre, le moindre ballon qui traîne dans la surface, lorsque l’on est le Milan AC, c’est inacceptable. Résumer la défaite du stadio Bentegodi aux errances défensives serait évidemment réducteur. Et injuste. Car à Vérone, c’est toute la manœuvre milanaise qui n’a pas fonctionné. « Nous avons été présomptueux » , a même affirmé Allegri, toujours très autocritique lorsque son équipe le déçoit. Balotelli, lui, a affirmé que la défaite était « entièrement de sa faute  » . L’attaquant n’a pas été bon non plus, c’est vrai, mais de là à prendre toutes les responsabilités de la défaite… Non, soyons francs : avant tout, c’est la défense qui a inquiété. La Gazzetta dello Sport, véritable baromètre de la Serie A le lundi matin, n’a d’ailleurs pas été tendre avec l’arrière-garde milanaise. 4,5 pour Zapata ( « sur le deuxième but, Toni lui mange les spaghetti sur la tête » ), 5 pour Mexès et 5 pour Constant. Or, le constat est toujours le même : on ne peut pas passer de Nesta-Thiago Silva à Mexès-Zapata et espérer les mêmes résultats, avec tout le respect pour les deux défenseurs rossoneri. Allegri va devoir trouver une solution. Oui, mais laquelle ?

Des erreurs de débutants

Le technicien milanais ne s’en cache pas. « Il faut dire ce qui est : le mercato du Milan AC dépend de la qualification ou non en Ligue des champions » , admet-il. Comprendre : en cas de qualification, ce soir, contre le PSV Eindhoven, Milan va recruter. Et va probablement recruter un défenseur. Mais il faut poser le problème dans l’autre sens : un défenseur n’est-il nécessaire qu’en cas de qualification pour la C1 ? La réponse est évidemment non. Milan a un championnat entier à disputer, et il n’a suffi que d’un match pour comprendre que le secteur défensif était à revoir. Prenons le premier but de Toni, samedi, au Bentegodi. Un corner, action classique où il faut défendre avec ordre. Les deux défenseurs centraux, Mexès et Zapata, se jettent au premier poteau. Qui se retrouve alors au marquage de Toni ? Ce bon vieux Kevin Constant, qui, rappelons, n’a été reculé au poste de latéral que la saison dernière, après plusieurs saisons passées aux avant-postes. Forcément, Toni n’a pas eu grand mal à passer au-dessus et à scorer de la tête. Cette phase défensive du Milan AC est à montrer dans les écoles de football… pour montrer aux gamins exactement ce qu’il ne faut pas faire.

Du coup, le Hellas Vérone a vite compris comment faire mal aux Milanais. Abbiati a d’abord réalisé un miracle sur un coup de tête puissant, mais n’a rien pu faire sur le troisième coup de boule consécutif, signé Toni. Sur le coup, ce n’était plus Constant, mais bien Zapata qui était au marquage, et qui s’est laissé lober par le magnifique centre venu de la droite. Voilà pour les accusations. Maintenant, il faut trouver des solutions. Milan a recruté cet été Matias Silvestre, défenseur argentin qui avait été excellent à Catane entre 2007 et 2011, un peu moins bon à Palerme et carrément nul à l’Inter. Allegri voudrait tenter de le relancer, mais pour le moment, le défenseur n’a pas encore été aligné. Dans l’effectif, il y a également Cristian Zaccardo, ancien capitaine de Parme, recruté en janvier dernier, et qui n’a, depuis, disputé que 44 minutes. La lose. Enfin, il y a Bonera, fidèle depuis 2006. Mais également remplaçant depuis 2006. Il y a bien une raison à cela.

Astori pour 14 millions > Sakho


La solution, la vraie, c’est évidemment de recruter quelqu’un. Ligue des champions ou non. Et sans se rabattre sur l'excuse : « Oui, mais l'an dernier, Milan avait la même défense et a terminé troisième de Serie A. » Forcément, une éventuelle qualification, ce soir, apporterait un joli pactole dans les caisses. Le nom qui court, en ce moment, du côté de Milanello, c’est celui de Mamadou Sakho. Le défenseur parisien est désormais barré au PSG, et va donc partir avant la fin du mercato. Le Milan AC s’est montré intéressé et devrait recruter le joueur, puisque personne ne s’oppose à ce transfert. Mais est-on bien sûr que Sakho est le joueur qui manque au Milan AC ? Après avoir vendu son défenseur central le plus fort (Thiago Silva), Milan a vraiment envie de récupérer celui dont Thiago Silva a pris la place, et qui fait désormais banquette à Paris ? C’est, quelque part, un signe de résignation dingue de la part du club milanais. Même si Sakho a des qualités, c’est indéniable (mais aussi des défauts, malheureusement).

Mais en même temps, si ce n’est pas Sakho, qui ? Depuis le début du mercato, on a évoqué de nombreux noms pour la défense d’Allegri : Ranocchia, Godín, Paletta, Chiriches (finalement signé par Tottenham), Rojo, Canini… Mais le plus intéressant, et aussi le plus cohérent, est celui du défenseur de Cagliari, Astori, récemment sélectionné en équipe nationale. Mais Astori a un prix dissuasif : 14 millions d’euros. Peut-être le prix à payer pour avoir une défense un peu plus fiable. Quoi qu'il en soit, les dirigeants milanais vont devoir agir, et vite. Ce soir, Milan joue une bonne partie de sa saison, et le club rossonero va le jouer avec les mêmes défenseurs qui ont coulé, samedi, à Vérone. Battre le PSV est à la portée des Milanais, mais gare au contrecoup psychologique. D’autant qu’au match aller, sans un brin de chance, un grand Abbiati, et l’aide de la barre, cette défense aurait pu, déjà, être sous le feu des projecteurs. Le Grande Milan mérite mieux que ça. Et ce ne sont pas Maldini, Costacurta et Baresi qui diront le contraire.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28