Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // F91 Dudelange-AC Milan (0-1)

Milan et Higuaín écrabouillent Dudelange 1 à 0

L'AC Milan a souffert au Luxembourg, mais a fini par s'imposer face à Dudelange grâce à un but heureux de Gonzalo Higuaín (0-1). C'est bien, mais il n'y a pas de quoi fanfaronner.

Modififié

F91 Dudelange 0-1 AC Milan

But : Higuaín (59e)

« Tom et Jerry (Tom and Jerry) est une série de courts-métrages animés américaine initialement créée en 1940 par les réalisateurs William Hanna et Joseph Barbera. La série, centrée sur les deux principaux protagonistes Tom et Jerry et qui s'inspire de la comédie slapstick est l'une des séries mondialement célèbres et les mieux accueillies par la presse spécialisée. » Tout ça, c’est Wikipedia qui le dit. Ce que l’encyclopédie universelle se plaît à cacher, c’est que Tom et Jerry sont aussi les prénoms de ceux qui forment la charnière du F91 Dudelange depuis 2014. Ces deux-là ne sont ni un chat bleu ni une souris marron et n’ont jamais été là pour divertir qui que ce soit : ni les enfants ni les trentenaires argentins bedonnants. Gonzalo Higuaín connaît sûrement mal ses Warner Bros. Voilà pourquoi le nouvel attaquant des Rossoneri a mis une heure moins cinq à entrer dans sa soirée. Le temps de se faire avaler dans chacun des duels par le capitaine Tom Schnell et de se faire attraper la cheville par Jerry Prempeh (55e).


Personne ne sait ce qui s’est passé dans la tête de Pipita à partir de ce moment-là, mais quatre minutes plus tard, bien servi par l’Espagnol Samuel Castillejos, il trompait Joe Frising (0-1, 59e). La frappe était contrée, mais peu importe, elle allait au fond. Pour la première et dernière fois de la soirée, les Milanais – emmenés par un Tiémoué Bakayoko enfin pertinent – faisaient trembler les filets luxembourgeois protégés jusqu'ici par un Joe Frising impérial. Il faut applaudir Frising pour ses nombreux arrêts et en profiter pour glisser deux informations : Joe Frising est censé être le troisième gardien du F91. Mais comme Jonathan Joubert (39 ans) s'est fracturé le tibia au tour précédent face à Cluj et que le transfuge strasbourgeois Landry Bonnefoi (35 ans) n'est pas encore tout à fait affûté, c'est le numéro 3 qui s'y est collé.

Higuaín et Gattuso agacés par un ancien des Herbiers

Devant 7983 spectateurs (c’est beaucoup dans un stade national qui peut en contenir 8000), les Milanais n’ont pas franchement brillé. Mais dans un groupe qui contient également l’Olympiakos et le Betis Séville (qui ont fait 0-0 dans le même temps), les Italiens devront se contenter de la bonne opération mathématique qu’a représentée cette soirée. « Devront » , oui. Car au coup de sifflet final comme lors des 90 minutes, l’entraîneur milanais Gennaro Gattuso et son buteur Gonzalo Higuaín étaient bien trop occupés à brailler, agacés par un match dont l’issue a trop longtemps été incertaine. C’est en chœur que le coach et son avant-centre ont hurlé, à la 71e minute, pour protester contre une faute sifflée en faveur du Dudelangeois Clément Couturier. Le milieu de terrain français était au Stade de France au printemps dernier, en finale de Coupe de France face au PSG, avec les Herbiers. Comme la vie de Clément Couturier est plus belle que la vôtre, 135 jours après avoir serré la pince de Cavani et Mbappé, il abandonnait son statut de groupie des stars pour mieux les regarder dans les yeux.


Pas de surprise au stade Josy-Barthel en ce dernier jour d’été, mais une certitude qui sonne comme un bon vieux gros poncif : « Il n’y a plus de petites équipes. » En tout cas, pas au Luxembourg. Ou alors les 500 membres de la Curva Sud de l'AC Milan qui ont fait le déplacement au Grand-Duché en milieu de semaine n’auraient pas frissonné quand Clément Couturier a envoyé une dernière frappe juste au-dessus de la barre de Pepe Reina (90e).

  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Matthieu Pécot, au stade Josy-Barthel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
    Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7 Hier à 10:00 Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2