Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Milan-Napoli (1-1)

Milan coince le Napoli

Brouillon dans l'entrejeu et sans idées devant, Naples n'a pas pu faire mieux qu'un triste match nul, face à un AC Milan aussi volontaire que limité techniquement. Un résultat qui n'arrange personne, alors que les Azzurri stagnent à une bien décevante 7e place de Serie A, quand Milan reste engoncé au 13e rang du classement.

Modififié

AC Milan 1-1 SSC Napoli

Buts : Bonaventura (29e) pour Milan // Lozano (24e) pour le Napoli

Après avoir vu cette rencontre-là, le diagnostic est implacable : ces deux équipes sont décidément malades. Souvent maladroits dans l'entrejeu et patauds dans le dernier geste, Partenopei comme Rossoneri ont livré une partition du genre oubliable à San Siro. Alors, c'est grave docteur ? Sans doute un peu, oui, a-t-on envie de répondre à l'issue du match disputé ce samedi.

Giacomo d'amour


Sale temps sur Milan, où la pluie tombe fort sur les tifs des joueurs des deux camps. Coïncidence ou non, le Napoli se noie en début de match, plombé par un milieu imprécis, à l'image des nombreuses passes foirées d'Allan et Zieliński. Milan en profite pour oser quelques percées sur les ailes, même si Bonaventura et Rebić sont dans un premier temps plus volontaires qu'efficaces pour faire la différence sur leur côté. Un ensemble brouillon, qui profite finalement aux Azzurri, qui montent subtilement en puissance. Insigne s'en va caler un enchaînement feinte de frappe-tir du gauche qui cogne l'équerre de Donnarumma, avant que le ballon ne rebondisse sur le crâne de Lozano, qui ouvre la marque, de près. Touché, mais pas coulé, Milan se jette alors à l'avant, et Giacomo Bonaventura, servi par Krunić, assomme Meret d'une grosse gouache à l'entrée de la surface. Une égalisation méritée pour le Diavolo, qui tient jusqu'ici la comparaison face à un Napoli globalement décevant techniquement.

Sieste à San Siro


Problème : la seconde période vire dans un faux rythme pas franchement funky. Milan se met à patauger devant, quand Naples ne grappille qu'une grosse occasion par Insigne, dont le tir ras de terre échoue à droite du poteau lombard. Ancelotti se décide alors à relifter son attaque, en faisant notamment entrer Mertens pour Callejón, pour gagner en verticalité et en finition. À la suite d'une perte de balle de Biglia dans l'entrejeu, le Belge à l'occasion de foncer en contre pour servir Elmas dans la surface, mais sa transmission, trop longue, pousse le Macédonien à oser une simulation grossière pour tenter de gratter un penalty. Mais l'arbitre ne tombe pas dans le panneau. Voilà qui constituera le dernier frisson d'un match qui aura vu se bastonner deux équipes encore trop plombées par le doute. Pas de bon augure pour les poulains d'Ancelotti, qui pourraient bien morfler sévèrement face à Liverpool mercredi prochain, à l’occasion de la 5e journée de la phase de poules de la C1.



AC Milan (4-3-3) : G. Donnarumma - Conti, Musacchio, Romagnoli, Theo Hernández - Paquetá, Biglia (Calabria, 73e), Krunić - Rebić (Kessié, 46e), Piatek (Leao, 85e), Bonaventura. Entraîneur : Stefano Pioli.

SSC Napoli (4-4-2) : Meret - Di Lorenzo, Maksimović, Koulibaly, Hysaj - Callejón (Mertens, 59e) , Elmas, Allan, Zieliński - Lozano (Llorente, 84e), Insigne (Younes, 65e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

    il y a 1 heure Un club amateur lutte contre les dangers de l’alcool 3 il y a 2 heures Le but somptueux de Vangioni 2
    Hier à 20:30 Monterrey dans le dernier carré du Mondial des clubs 4 Hier à 17:00 Al-Hilal en demies grâce à Gomis 2 Hier à 16:00 Le Graët menace les clubs de sanctions 9
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Revivez Lyon - Nice (2 - 1)