Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // AC Milan-Napoli (0-0)

Milan bâillonne le Napoli

Après avoir tenté de piquer le Napoli en contre en première période, Milan a serré les miches après la pause pour tenir en échec un Napoli entreprenant, mais pas toujours très inspiré ce samedi soir à San Siro.

Modififié

AC Milan 0-0 SSC Napoli



Dix ans qu'il attendait ça. Après avoir quitté son poste d'entraîneur du Milan en 2009, Carlo Ancelotti n'avait depuis plus croisé la route des Rossoneri à San Siro. Jusqu'à ce 26 janvier, où Don Carlo a enfin fait ses retrouvailles face au club de sa vie. Une réunion pas franchement funky, alors que Lombards et Azzurri se sont neutralisés lors d'une partie plutôt radine en occasions ce samedi soir. Décevant, en somme. Aussi bien pour l'entraîneur napolitain que pour les tifosi partenopei, qui risquent de voir la Juventus s'éloigner encore un peu plus au classement.

Balles à blanc


À chacun sa guerre. Côté napolitain, on préfère les conflits proprets, bien ordonnés, où chaque petit soldat sait quand il s'agit de lever les boucliers ou de dégainer le glaive. Le 4-4-2 d'Ancelotti, discipliné comme une légion romaine, prend alors subtilement le dessus en début de match. Insigne trouve alors rapidement Callejón d'une balle lobée, dont la reprise de volée oblige Donnarumma à boxer en corner. Milan, plus brouillon techniquement, n'hésite pas à faire reculer ses troupes pour ériger de solides remparts devant sa surface.


Le tout sans jamais oublier de sortir régulièrement de ses tranchées pour foncer en contre, à l'image des projections furieuses de Çalhanoğlu, Paqueta et Suso qui arment quelques frappes, parfois en oubliant un Cutrone encore une fois très remuant devant. De timides coups de pétard dans le vent, alors que le Napoli, sevré d'occasions, ne semble finalement pas avoir beaucoup plus de cartouches dans son chargeur.

Le bunker milanais


Problème : tout ce beau monde semble avoir oublié de passer par l'armurerie à la pause. Et comme en première période, les lames des deux armées semblent trop émoussées pour s'offrir un but en guise de premier sang versé. Les Azzurri parviennent tout juste à laisser quelques égratignures sur l'épiderme du Milan. Milik envoie une frappe trop axiale dans la niche de Donnarumma, puis Zieliński balance une demi-volée pure, encore une fois captée sereinement par le portier lombard. La suite ? Naples continue de se creuser la tête et de galoper dans le camp adverse, et se secoue particulièrement les miches dans les dix dernières minutes du match.


Mais les Partenopei continuent surtout de se casser les dents sur la défense milanaise, alors que Fabián Ruiz se prend même un rouge pour une main tout à fait imaginaire dans le temps additionnel. Une aubaine pour Milan, qui verrouille et tiendra jusqu'au bout le point du nul d'un match qui aura décidément manqué de relief. Mais qui aura au moins eu le mérite de voir Carlo Ancelotti et le Milan se quitter bons amis ce samedi.




AC Milan (4-3-3) : Donnarumma- Calabria, Musacchio, Romagnoli, Rodríguez - Kessié, Bakayoko, Paquetà - Suso, Cutrone (Piątek, 72e), Çalhanoğlu (Laxalt, 90e+1). Entraîneur : Gennaro Gattuso.

SSC Napoli (4-4-2) : Meret - Malcuit, Albiol, Koulibaly, Mario Rui (Ghoulam, 72e) - Callejón, Fabián Ruiz, Zieliński, Insigne (Ounas, 88e) - Milik, Mertens (Verdi, 80e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom

    il y a 1 heure Des ballons avec un slogan anti-racisme en Premier League 2 il y a 1 heure Giresse révèle que quelqu’un a voté pour lui pour The Best 8
    il y a 3 heures Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 6 Hier à 15:55 En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 23
    Hier à 15:28 FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible