Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Milan-Lazio (2-1)

Milan assomme la Lazio

Grâce à deux coups de boule, l'AC Milan enchaîne une troisième victoire de rang en Serie A face à la Lazio (2-1), qui n'avait plus perdu depuis novembre à l'extérieur. Les hommes de Gattuso réussissent enfin à accrocher une équipe du top 4 à leur tableau de chasse.

Modififié

AC Milan 2-1 Lazio

Buts : Cutrone (15e) et Bonaventura (44e) pour Milan // Marušić (20e) pour la Lazio

Simone Inzaghi l'avait senti. En conférence de presse, malgré la confiance accumulée grâce à deux succès de rang en une semaine face au Chievo, sa bête noire, et l'Udinese en match en retard, le coach des Laziali avait mis en garde ses joueurs : « La Lazio n'a plus gagné à San Siro en championnat depuis 1989 » , et ce n'est pas rien. De la prudence, aussi, parce que le Milan se guérit tout doucement et parce que cette équipe ne se contente plus seulement de bien jouer. Ce soir, elle a piqué par deux fois les Romains grâce à Cutrone et Bonaventura. Et engrangé sa première victoire contre un membre du top 4.

Calabria de mille feux


Dans l'arène brumeuse de San Siro, les gladiateurs rossoneri ont en eux la détermination de marcher sur Rome sans faire de prisonniers. Kessié crée des brèches, Milan va vite, joue haut et, sur un coup de pied arrêté magnifiquement botté par Çalhanoğlu, Cutrone et son bras droit font chavirer la foule (15e). Un coup de pression bien reçu par une Lazio qui ne ferme pas le jeu, et qui va même allumer la clim', comme à la maison, seulement cinq minutes plus tard par l'intermédiaire de Marušić (20e). Le coup de froid ne va pas enrhumer ce Milan-là pour autant. Les deux équipes se rendent coup pour coup, Luis Alberto envoie un missile sur la barre (31e) quand Çalhanoğlu est contrarié par Strakosha (40e). Milan a vraiment le vent en poupe, les astres sont alignés et c'est Davide Calabria qui en est l'exemple parfait. Solide défensivement et propre dans la relance, le latéral droit italien va déposer une belle galette sur la tête de Bonaventura, qui fusille sans émotion Strakosha (44e). Milan va bien, merci pour lui.

Milinković on fire, Donnarumma veille


Au retour des vestiaires, Inzaghi a conscience que les velleités offensives de son équipe sont insuffisantes, et l'entrée de Felipe Anderson va redonner des couleurs à l'attaque de la Lazio. Milan passe en formation tortue pour ne sortir la tête de sa carapace qu'une fois de temps en temps, et est embêté à plusieurs reprises par Milinković-Savić. Mais ni celui-ci après un bon rush de Felipe Anderson (68e), ni Lulić de façon presque incompréhensible à cinq minutes du terme (85e), ne réussissent à ramener les deux équipes à égalité. Milan galère, souffre, serre les dents, mais Milan résiste bien et tient sa troisième victoire consécutive en championnat. Rendez-vous dans trois jours, même heure, même stade, pour la revanche en demi-finale aller de la Coppa Italia. Inzaghi et la Lazio sont prévenus, ce Milan-là est de plus en plus méchant.


Milan (4-3-3) : Donnarumma - Calabria, Bonucci, Romagnoli, Antonelli - Kessié, Bonaventura, Biglia - Çalhanoğlu, Suso, Cutrone. Entraîneur : Gattuso


Lazio (3-5-2) : Strakosha - Radu, De Vrij, Bastos - Parolo, Milinković-Savić, Leiva, Lulić, Marušić - Caicedo, Luis Alberto. Entraîneur : Inzaghi.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

    Le Kiosque SO PRESS

    À lire ensuite
    Bordeaux sèche l'OL